AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ce forum est l'ancienne version de DOP. Vous y trouverez les archives de TFYL avant la refonte!

Sweet Home Hogwarts...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives de TFYL :: Archives de rps sur TFYL :: RPs Terminés
MessageSujet: Sweet Home Hogwarts... Dim 7 Mai - 6:51






Sweet Home Hogwarts
Ted Lupin ξ Victoire Weasley



Teddy était accoudé à la fenêtre de sa voiture. Une Chevrolet Impala 1967 noire. Il roulait dans la ville de Londres, la radio allumée, écoutant la voix de Johny Cash à l’intérieure de la boîte sonore alors que God’s gonna cut you down se faisait entendre aussi bien dans la voiture qu’à l’extérieur.
Il était arrêté à un feu rouge et tapotait sur le volant de la voiture au rythme de la chanson.

You can run on for a long time
Run on for a long time
Run on for a long time
Sooner or later, God'll cut you down
Sooner or later, God'll cut you down

Il était pressé. La patience n’avait jamais été son fort bien que la maison d’Helga Poufsouffle l’ait accueillit durant ses sept longues années pendant lesquelles il avait étudié à Poudlard, l’école de sorcellerie écossaise et qui était aussi une des plus réputées du monde de la sorcellerie.  
Si il était pressé, c’était parce qu’il avait un train à prendre comme le disait l’expression. Il devait prendre le Poudlard Express. Il était impatient et en même temps, un sentiment de nostalgie s’emparait de lui. Il avait passé de belles années et avait fait les 400 coups à l’instar de son père maraudeur. Un père dont il ne connaissait que le nom et le courage. Un père qui lui manquait et dont l’absence pesait au fond de lui...

S’il était pressé de rentrer à Poudlard, ce n’était pas pour rien. Il avait trouvé un travail en tant que vendeur dans le magasin de Georges. Oui, Weasley, farces pour sorciers facétieux avait ouvert un second magasin à Pré-au-Lard. Il avait décidé de tout plaquer, abandonnant sa formation d’auror et était partit en Roumanie travailler avec les Dragons avec Charlie Weasley. Il avait passé plusieurs années intéressantes et très instructives mais avait besoin de renouveau bien que le calme de la Roumanie lui faisait du bien.  Mais s’il y avait bien une raison qui lui avait donné envie de revenir et de prendre ce travail, c’était Victoire Weasley, la fille de Bill et de Fleur. Il avait appris à vivre avec elle et ils avaient grandi ensemble et ne se séparaient quasiment jamais et étaient plus proches que les doigts de la main. La relation qu’ils entretenaient était particulière et personne ne pouvait comprendre ce qu’il y avait entre eux. Il n’avait lui-même pas de mot pour la décrire. Ce qu’il savait c’est qu’elle le connaissait mieux que personne et savait quand il n’allait pas bien et comment le réconforter. Sans elle à ses côtés, il ne savait pas ce qu’il serait devenu mais sa vie n’aurait pas été la même et ça il le savait. Elle travaillait à Poudlard et grâce à ce travail il pourrait rester au plus près d’elle.

Le feu repassa au vert et après avoir navigué le long des différentes rues menant à la gare il se gara sur un parking avant de sortir et de remettre sa veste en jean, étant plus à l’aise avec des vêtements de moldus après avoir fermé la voiture d’un tour de clé et entra dans la gare remplit de moldus. Il se dirigea vers la barrière cachant la voie 9 ¾ qu’il traversa après avoir vérifié qu’aucun moldu ne le remarquait. Une fois de l’autre côté, il s’épanouit en voyant la locomotive rouge et noire. Il sentit une boule au ventre apparaître alors que l’heure se rapprochait. Il avait compté les mois, les semaines, les jours, les heures et les minutes en attendant ce moment qu’il désirait plus que tout et maintenant il sentait la pression monter en lui, envahit par un sentiment de crainte mélangé à de la joie. Il monta dans le train et s’assit dans un compartiment vide attendant le départ du train d’ici quelques minutes. Il regardait par la fenêtre les gens pressés sur les quais et ressassait ses voyages en train et notamment son premier départ pour Poudlard, qui avait été un moment marquant.

Le train siffla, le sortant de ses souvenirs nostalgiques et il regardait le quai s’éloigner alors que le train quittait la gare de King Cross.
Il ferma les yeux et s’endormit, allongé sur la banquette du compartiment et ne se réveilla qu’à la nuit tombée alors que le train ralentissait et entrait dans la Gare de Pré-au-Lard. Il se leva et sortit du wagon et sauta sur le sol du village sorcier.  Le petit village avait légèrement changé depuis qu’il avait quitté Poudlard quelques années auparavant. Pourtant l’âme de Pré-au-Lard restait intacte. Il y avait toutes les boutiques dans lesquelles il avait l’habitude de se rendre et d’acheter des friandises sucrées avec Victoire et le reste de ses amis, il y avait la Tête de Sanglier dans lequel il allait quand il avait besoin d’être seul, les Trois Balais étaient encore là, se tenant droit et fier. Et puis de l’autre côté du village, un chemin menait à la Cabane Hurlante. Il avait passé beaucoup d’heure dedans, dès fois seul, dès fois avec Victoire. Il n’oubliait aucun moment parce que certains étaient les plus magiques de sa vie. Il se souvenait d’y avoir caché des bouteilles de Biéraubeurre et de Whisky Pur-Feu qu’il faisait remonter discrètement à Poudlard pour fêter les grands évènements comme ses quelques victoires au Quidditch.  

Il se dirigea vers le bar de Trois Balais avant d’y entrer. Au comptoir, il demanda une biéraubeurre et une chambre et il s’acquitta de la somme demandée par la tenancière du pub sorcier. Il s’assit dans un coin de la pièce et posa sa biéraubeurre sur la table et ouvrit la gazette du sorcier, prenant par moment une gorgée lui réchauffant la gorge.  

_________________
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Don't get lost in the streets of London

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t781-i-hate-that-name
Âge : 26 ans
Situation amoureuse : En couple et heureux
Messages : 37
Points : 0
Patronus : Aucun
Emploi : Vendeur à Weasley, farces pour sorciers facétieux (Pré-au-Lard)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sweet Home Hogwarts... Dim 7 Mai - 13:25
❝ Chaque humain a une âme-soeur et quand on la rencontre, on ne peut plus la lâcher... ❞Soudaine Surprise
Epuisée, Victoire regardait par la fenêtre de son bureau. Les temps étaient durs à Poudlard. De nombreux évènements dans sa famille rendaient la jeune femme déboussolée.

Le divorce des Potters, les problèmes de ses cousins, les cours à donner et surtout un manque constant.

Un manque qui se faisait sentir au creux de ses entrailles.  Un manque qui la faisait se sentir faible parfois. Un manque qui provoquait en elle de nombreuses crises de larmes.

Deux formes avançaient dans le parc ici-bas. Enlacées l’une contre l’autre. De magnifiques cheveux roux tombant sur les épaules d’une jeune fille, tandis que son compagnon arborait une coupe blonde distinguée. Un baiser échangé, des taquineries aussi, il semblerait.

Victoire quitta son perchoir en secouant la tête. Non, elle ne se devait pas d’être aussi faible.

L’amour ne la prendrait pas.

Cela faisait maintenant quelques mois que Ted était parti en Roumanie et qu’elle n’avait que peu de nouvelles. Elle le savait chez son oncle, mais Victoire n’avait aucune idée de quand elle allait le revoir.
Cela ne devrait pas l’importuner autant, mais la relation entre les deux jeunes gens étaient très spéciale.

Ils n’étaient pas simplement des amis. Ils n’étaient pas simplement que proches. Ils étaient plus que cela. Et cela durait depuis leur naissance.

A Poudlard, leur relation était plus que forte. Elle était bien ancrée dans leurs esprits, leurs cœurs et leurs âmes. Ils se taquinaient comme des enfants, s’entraidaient quand ils avaient des difficultés, réconfortaient l’autre quand il y avait problème. Surtout, ils s’aimaient comme ils n’avaient jamais aimé personne.

Victoire avait aussi eu de nombreux petits copains, comme le permettait sa beauté et sa gentillesse. Mais, aucun n’avait jamais égalé son meilleur ami. Que ce soit dans la gentillesse, la loyauté, la douceur, Victoire se retournait toujours dans les bras du jeune Lupin.

Son regard se porta sur une photo d’eux à leur sortie de Poudlard. Le visage souriant, Victoire déposait un baiser sur la joue du métamorphomage, tandis que les cheveux de celui-ci viraient au blond flamboyant.

C’en était assez. Il fallait clairement qu’elle se change les idées.

Ce soir, elle allait draguer et se faire un coup d’un soir.

Comme chaque samedi soir.

Filant à la douche, la jeune femme en profita pour laver ses longs cheveux blonds. Enroulés dans une serviette, Victoire laissa sécher ses cheveux pour choisir sa tenue du soir dans sa grande penderie à disposition. Elle opta pour un haut blanc, une courte jupe noire, un cache-cœur rayé et de hauts talons noirs, eux aussi. Un coup de baguette, ses cheveux furent secs et bouclés. Un coup de mascara et de rouge à lèvre complétèrent la sélection.

Descendant les escaliers rapidement, elle emprunta un passage secret pour rejoindre Pré-Au-Lard. Le vent soufflant sur son visage, elle posa son regard sur le ciel.

Il était magnifique, d’un bleu nuit doucereux. Des rires d’adolescents résonnaient dans sa tête et elle se voyait aux côtés de son groupe d’amis, rentrant pour ne pas dépasser le couvre-feu, en riant et se taquinant.

Les jolies années…

Une lumière au bout de la rue, la fit sourire. Les Trois Balais étaient encore ouvert.

Comme d’habitude.

Devant la porte, elle l’ouvrit doucement et entra sous les sifflements de certains hommes.

- Eh les gars ! La vélane est de sortie !

Des murmures se faisaient entendre parmi la gente masculine du bar. Les regards se posaient sur les courbes de Victoire qui s’accouda au bar.

- Un whisky pur feu, s’il te plait Earl.


- Okay ma jolie, mais tu devrais regarder un peu plus au fond. On a un client connu.

Fronçant les sourcils, je tourne ma tête vers l’endroit que m’a désigné le barman.

Nom d’un dragon…

- Edward Lupin ?!?

J’avance vers lui, les poignt serrés.

Comme ça, il est de nouveau en Ecosse et je ne suis pas informée ?

Je m’asseye en face de lui, passant une main dans mes cheveux pour les mettre en arrière.

- Alors comme ça, on revient au bercail sans informer sa meilleure amie ? J’en attendais quand même un peu…

Earl me dépose mon whisky que je descends d’une gorgée. Mes yeux sont bien fixés sur lui, presque accusateur.

Je suis en colère.

Et en même temps, plus qu’heureuse.

Mais, je reste ferme.

© 2981 12289 0

_________________

   
Pourquoi attendre, alors qu'on peut agir? V.W.

   
Crédit - [url=dream.forumotion.com]Joy[/url]
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Assistante de vol

Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22
Situation amoureuse : Compliqué
Messages : 138
Points : 0
Patronus : Louve alpha
Emploi : Assistante et remplacante en vol
Année : /
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sweet Home Hogwarts... Dim 7 Mai - 16:10






Sweet Home Hogwarts
Ted Lupin ξ Victoire Weasley




Assis sur cette chaise, il continuait de faire lentement descendre sa biéraubeurre tout en lisant le journal sorcier, s'arrêtant longuement sur certains articles, passant rapidement après un sourcil levé et un coup d’œil sur d'autres articles notamment ceux de cuisines, les pubs, la politique...
Oui, Ted et la politique ça faisait deux. Il n'aimait pas la politique, trouvant toujours un point qui le gênait aussi bien sur le fond que sur la forme. C'était quelque chose qui dépassait l'entendement du jeune métamorphomage. Trop de noms, trop de discours, trop de trop...
Non ce que Ted préférait c'était les articles consacrés sur le Quidditch. Si il y avait bien une passion qu'il partageait avec Victoire, c'était ça, le Quidditch. Rien qu'en lisant un article sur le spectacle qu'avait offert les Chardonnerets de Fitchburg lors de leur dernier match, des souvenirs à ne plus savoir les compter envahissait son esprit. Il se souvenait des petits paris aussi farfelues que dangereux sur qui des deux élèves passerait le plus près du Saule Cogneur et éviterait avec le plus d'agilité et de grâce ses coups. Victoire gagnait à ce jeu, à chaque fois. Elle était fine, agile et incroyablement belle. Il se souvenait des courses qu'ils organisaient. Il se souvenait du jour où ils avaient volés de la plus grande tour, la tour d’astronomie et avaient filés en direction du lac avant de plonger en même temps en riant.
Il se souvenait aussi de leurs matchs de Quidditch. Des matchs, ils en avaient joués l'un contre l'autre, un paquet même. C'était le moment propice pour le jeune garçon de contempler la belle vélane qui enchaînait pirouette, dangereuses voltiges et autres figures acrobatiques avec grâce et élégance à la plus grande admiration de l'ancien poufsouffle qui était chaque fois éblouit par le spectacle de la rouge et or qui gagnait souvent face au jeune métamorphomage qui ne se souciait pas des échos de voix lui disant qu'il laissait volontairement la victoire car il avait des sentiments pour la rouge et or. Rouge mais surtout or comme ses cheveux...

Il sortit de ses pensées et souvenirs lorsque la porte du pub s'ouvrit et que des sifflements parvinrent à ses oreilles. Il leva les yeux au-dessus de son journal en entendant un des rustres dire le mot qui résonnait le plus dans sa tête...

"Vélane..."

Se pouvait-il vraiment que les adeptes du pub mentionnent ainsi la belle et douce Victoire Weasley ? Non, il devait bien avoir un tas de vélanes parcourant le petit village de Pré-au-Lard... Il devait se faire des idées, oui c'était sans doute ça, il désirait tellement la jeune femme qu'elle était partout, hantant ses songes et ses rêves...

Et pourtant, ce qu'il entendit quelques instants après lui confirma que la vélane était bien celle qu'il chérissait plus que tout, qu'il s'efforçait de protéger au mieux, celle qui avait partagé son enfance, son adolescence et continuerait de partager sa vie, leurs vies étant liées depuis leurs naissance.
Personne ne l’appelait comme ça. Pour tous c'était Teddy ou Ted voir Lupin de temps à autres mais Edward cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas entendu ce prénom, un prénom qui lui semblait étranger. Elle seule l'appelait comme ça, sachant bien qu'il n'aimait pas trop ce prénom et quand elle le faisait c'était pour le taquiner et puis l'instant d'après riaient ensemble.

Il n'avait aucune idée à ce moment de ce que traversait la jeune femme mais quoi qu'il arrive, quoi qu'il advienne, il était là pour elle, ça avait toujours été ainsi. Il savait qu'elle se confierait à lui. Ils avaient toujours fait ça. Quand Ted allait mal et qu'il souffrait intérieurement, ses cheveux prenaient une teinte grise et sombre ne laissant aucun doute sur ce que ressentait le jeune garçon au plus profond de son être, elle était là, trouvant les mots pour le réconforter, lui remonter le moral et lui procurant du bonheur. Un bonheur qu'il n'aurait jamais ressenti si il ne l'avait pas connu. Quand Victoire allait mal, il était là, lui caressant les cheveux, le dos, les épaules de façon réconfortantes et avaient des mots doux et forts à son égard.

Lorsque ses yeux croisèrent le chemin de Victoire dans ce bar, c'est comme si un trou se remplissait au plus profond de ses entrailles. Un trou qui était longtemps resté vide. Ce même trou qui le rongeait depuis depuis tant d'années, tellement d'années qu'il n'aurait sût dire depuis quand exactement il avait craqué pour la jeune femme, peut-être avait-il craqué pour la vélane depuis le premier jour. Ce trou lui en avait fait versé des larmes la nuit, qu'il étouffait dans le silence de son oreiller, se sentant maudit, impropre...

Il n'avait pas donné de nouvelles à la jeune femme, lui ayant simplement annoncé qu'il partait en Roumanie. Il avait essayé de mettre sur papier les sentiments qu'il ressentait pour elle mais n'en avait pas eut la force, craignant que ses sentiments n'aient qu'un sens et que leur relation s'achève brutalement et qu'il perde à jamais la belle et douce Victoire. Alors, il avait décidé de lui faire une surprise et espérait voir le sourire radieux de la jeune femme...

Depuis son départ de Poudlard, le garçon avait eut de nombreuses relations avec des femmes. Il avait toujours attiré les jeunes filles, ne sachant pas si c'était le fait d'être métamorphomage qui les attirait ou bien son air mélancolique mêlé à une brume énigmatique. Pourtant, aucune ne lui faisait oublier Victoire, aucune n'était Victoire, aucune ne l'aimait comme lui aimait Victoire et à ces instants il regrettait de ne pas avoir le courage vaillant des Gryffondor. Au lieu de ça, il évitait, se faufilant entre les mailles des obstacles et souffrant en silence du manque qu'elle provoquait en lui...

- Vicky !, dit il en la voyant, un sourire radieux illuminant le visage du métamorphomage. Il savait bien qu'elle n'appréciait pas ce surnom et aimait la taquiner comme elle le faisait avec le prénom "Edward" qu'il détestait et ne pouvait s'approprier.

- Tu sais bien que je déteste ce prénom, dit il avec un sourire en coin en la regardant. Elle était simplement magnifique et tous les mots du monde n'auraient pût décrire la beauté de la jeune femme en face de lui.

- Ma petite surprise te plaît ?, dit il avec un sourire devenant tendre. Un sourire d'un ami heureux de revoir la personne qui faisait battre son cœur. Il sentait bien qu'elle était énervée contre lui mais elle ne pouvait rien lui cacher et encore mois qu'elle était heureuse de le revoir, parce que lui aussi à cet instant était heureux de la revoir, plus heureux que ces derniers mois...

_________________
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Don't get lost in the streets of London

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t781-i-hate-that-name
Âge : 26 ans
Situation amoureuse : En couple et heureux
Messages : 37
Points : 0
Patronus : Aucun
Emploi : Vendeur à Weasley, farces pour sorciers facétieux (Pré-au-Lard)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sweet Home Hogwarts... Lun 8 Mai - 10:57
❝ Chaque humain a une âme-soeur et quand on la rencontre, on ne peut plus la lâcher... ❞Soudaine Surprise
Oui, comme je le disais, j’étais vraiment heureuse. Mais, mon orgueil de vélane en avait pris un coup.

Quand on s’absente pendant de longs mois, on s’excuse non ?

Son surnom ne m’avait pourtant pas épargné un sourire. Le courant repassait et les conneries avec.

- Je sais, c’était pour voir si tu étais  vraiment le même Lupin qui m’a quitté, il y a quelques mois.

Et ça y est. Il me refait ses yeux terriblement craquants. Rah, Ted. Tu m’exaspère avec ta bouille de dragueur…

« Ma petite surprise te plait ? »

- Ta … ? Ne me dis pas que c’était prémédité ! Tu sais que je déteste les surprises…

Nos regards se croisent dans un silence. Puis, nous éclatons de rire. Tout les deux. Comme avant.

Le manque que j’avais s’est envolé. Il est là, enfin.

- Earl ! Deux Whiskys pur-feu, s’il te plait ! On a quelque chose à fêter.

« C’est parti Miss ! »

Je me retourne à nouveau vers mon Narcisse en souriant. Mes doigts s’emparent d’une de mes mêches tombant sur mon front. Je me sens comme une adolescente de douze ans à nouveau. Les yeux brillants, le cœur heureux, j’ai bien fait de sortir.

- Alors ? C’était comment la Roumanie avec Oncle Charlie ? Tu as appris de nouvelles choses sur les dragons ?

Je lui souris toujours autant. Je me doutais que cela ne devrait pas être très drôle. Aller vivre chez un homme seul marié à son travail… Mais, Oncle Charlie est quelqu’un d’adorable. Il a toujours une joie de vivre contagieuse et on ne se passe jamais de lui.

- En tout cas, je suis contente de te voir. Poudlard est un peu vide sans toi.

Hop, nouveau coup de fard. Earl nous ammène nos whiskys et j’en descends un de plus d’une traite.

Oui, j’ai dévellopé une descente assez rapide depuis quelques années.La découverte fut rapide et les déboires avec. Mains sur la tables, je fixais les siennes avec attention. Toujours aussi grandes, aussi dessinées.

- Tu sais que j’ai repris le poste de Bibine ? Enfin, à peu près. Je ne suis que son assistante, mais depuis son accident, je m’occupe de tout. Quidditch, Cours de vol… J’ai même ouvert un cours d’Histoire du Quidditch, comme on le rêvait ! Et puis, les enfants sont adorables. Franchement, tu devrais revenir…

Un sourire en coin à la fois timide et insistant s’est dessiné sur mon visage. Il m’a tellement manqué. Ses cheveux changeants parfois pour ressembler aux miens, sa petite barbe naissante, son sourire plus que craquant.

Oui, je suis complétement folle de mon meilleur ami, ça ne se voit pas ? Mais, je n’ai jamais réussi à lui exprimer ce que je ressentai. Carmen me dit de l’oublier et de privilégier l’amitié, mais j’arrive pas. Trop compliqué…

Comment voulez-vous que je résiste à ce charme de fou ? Un mélange de deux grands héros de l’histoire, accumulé par ce qu’il est vraiment : un ange dans un corps de sorcier. Il est attentionné, drôle, mignon, gentil, parfait… Il a toujours été là pour moi, m’a toujours soutenu.

Argh.. L’alcool commence à faire effet.

Ma main se pose doucement sur la sienne avec un sourire.

«  Fait gaffe mec, elle risque de t’avoir aussi. »

Je lève les yeux vers notre interlocuteur. Un noireaud aux yeux couleur chocolat.

- De quoi je me mêle Joyce ?

« Je parle de tes actions, Vélane. Tu veux tous nous enrôler pour nous contrôler dans ta prochaine conquête du monde. Vous, les femmes, vous êtes dingues. »

Je me lève d’un coup et le giffle.

Ouais, l’alcool me donne plus de courage qu’il n’en faut.

- Pour ta gouverne, Ted est mon meilleur ami. Donc merci de tes avertissements, mais je pense qu’Earl a besoin de toi en cuisine.

«  Tu sais quoi Victoire ? Tappe toi tout les mecs que tu veux. Tu n’es qu’une catin de toute façon »

Mon sang ne fait qu’un tour. Mon regard se pose sur Ted qui ne semble pas avoir bougé.

© 2981 12289 0

_________________

   
Pourquoi attendre, alors qu'on peut agir? V.W.

   
Crédit - [url=dream.forumotion.com]Joy[/url]
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Assistante de vol

Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22
Situation amoureuse : Compliqué
Messages : 138
Points : 0
Patronus : Louve alpha
Emploi : Assistante et remplacante en vol
Année : /
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sweet Home Hogwarts... Lun 8 Mai - 13:36






Sweet Home Hogwarts
Ted Lupin ξ Victoire Weasley




Le jeune garçon gardait son sourire heureux et en voyant que de l’appeler par son petit surnom provoquait un sourire chez la jeune fille, il savait qu'il était excusé de son absence et de son manque de nouvelles. Il savait aussi que c'était même comme s'il ne s'était jamais absenté, qu'il n'était pas parti suivre une formation d'auror qu'il avait abandonné pour changer de vie, une vie en plein air et partagée avec des Dragons au fin fond de la Roumanie. Le courant passait entre eux comme il l'avait toujours fait et dès lors place à la complicité, l'amusement, le bonheur tout simplement. Oui c'est ce que Victoire lui apportait. De la joie de vivre et un immense bonheur qu'il ne pourrait qualifier avec des mots tant ce qu'il ressentait était immense et indescriptible. Un bonheur qu'il n'avait ressenti avec personne d'autres hormis Victoire Weasley.

- Tu en connais d'autres des Lupin ? dit le métamorphomage avec un léger sourire en coin mêlé d'amusement. De ce qu'il savait les Lupin ne courait pas les rues et il le saurait si c'était le cas.

Elle venait de marquer un point sur le coup. Elle n'aimait pas les surprises et ça il le savait bien. Sans doute mieux que personne même. Leurs souvenirs d'enfance l'envahissait à nouveau, se revoyant plus jeune, passant leurs vacances et leur temps ensemble au Terrier mais aussi dans la Chaumière au Coquillage.

- Je trouvais ça plus sympathique que de te prévenir que je m'installais à Pré-au-Lard dans une lettre. Et puis tu sais bien que l'écriture et moi ça fait deux..., dit-il en ayant toujours ce beau sourire étalé sur le visage comme une crème.

Il éclate de rire, partageant son rire avec Victoire, se sentant revenir arrière, à nouveau enfant. Leur rire plein de complicité et d'innocence. Il aimait l'entendre rire. Il aimait la voir rire et sourire ce qui exaltait davantage sa beauté à laquelle il avait succombé depuis longtemps. En fait, tout l'avait fait succombé chez Victoire, son rire, son sourire, son caractère, ses défauts, ses qualités et aussi sa beauté qui avait fait retourner plus d'un garçon sur son passage. Il se souvenait des claques derrière la tête de ses camarades quand il les surprenait à poser leurs yeux sur la jeune fille.

- Très bien mais c'est moi qui offres, dit le jeune homme après que la jeune femme ait commandé deux Whisky pour célébrer son retour. Oui, il devait bien fêter ça. Il n'avait pas bu de Whisky depuis longtemps et n'y avait jamais trouvé un échappatoire lorsqu'il souffrait de sa situation et de sa relation ambiguë avec la jeune vélane.

Il continuait de la regarder, souriant en voyant son geste, tentant de dissimuler ce qu'il ressentais pour la jeune femme alors qu'elle jouait avec une mèche de ses cheveux dorés. Ses yeux brillaient, aussi intensément que ceux de Victoire, comme si à cet instant précis ils ressentaient la même chose, le même sentiment l'un pour l'autre.

- C'était bien ! Très bien même ! C'était cool de travailler avec Charlie. Il est passionné et ça se ressent et il ne peut que propager sa passion avec ceux qui l'entourent. J'ai appris pleins de choses sur les Dragons, des trucs que les cours de Soins aux Créatures magiques ne nous avaient pas enseignés..., dit il avec un sourire en coin remplit de malice.

- Toi aussi tu m'as manqué Vic',beaucoup manqué même, avoua t-il. C'est vrai que l'absence de la jeune femme à ses côtés avait crée un manque en lui que rien ne pouvait remplir.

Il but une gorgée de son verre de Whisky, se retenant d'en dire davantage. Il ne voulait pas que leurs retrouvailles soit gâché par ses paroles et ne voulait pas avoir fait tout ça pour rien. Il ne voulait pas être revenu auprès d'elle pour la savoir malgré tout loin de lui et que ce qu'il ressentait n'était pas réciproque. Il ne voulait pas affronter son regard, il ne voulait pas que leur relation se termine si vite alors qu'elle venait de recommencer à ses yeux. Il finit sa gorgée puis finit sa chope d'une longue tirade.

Il était des plus ravis en entendant la nouvelle annoncée par Victoire et un grand sourire se dessina sur ses lèvres et son visage, rosissant légèrement. Enfin pour elle, c'est vrai que pour Madame Bibine c'était moins une bonne nouvelle. C'est vrai qu'elle en rêvait. Elle lui en avait maintes fois parlés et il avait toujours approuvé. Elle adorait le Quidditch plus que tout et avait toujours vibré pour ce sport magique. Lui aussi avait toujours partagé la passion de la jeune femme mais moins malgré tout.

- J'aurais aimé Vic' mais faire quoi ? Il aurait plus que tout aimé revenir, être encore plus près d'elle. Je viens de trouver un travail à Pré-au-Lard comme vendeur à Weasley, farces pour sorciers facétieux, dit-il en souriant pleinement en voyant son sourire en coin si craquant et doux.

Ses cheveux dérivèrent vers une teinte plus rougie, de la même couleur que ses joues. Il aurait tellement voulut lui dire ce qu'il ressentait mais sa crainte lui faisait sans cesse faux bond. Il avait aussi essayé de passer à autre chose, s'étant dit que ce n'était qu'une simple passe mais c'était bien plus que ça. Sa vie se résumait à elle, Victoire Weasley. Si il devait faire un parchemin de 90 centimètres sur ses qualités il l'aurait fait sans aucun mal et aurait largement dépassé le parchemin et écrit sur la table. Il sentit la main sur la sienne. Ses joues, son teint et ses cheveux avaient pris des couleurs encore plus rosies par ses sentiments. Il n'eut malheureusement pas le temps de caresser la paume de sa main avec ses doigts...

Il se tourna vers le noireaud du nom de Joyce. D'un côté il avait raison, il voulait qu'elle l'ait. Il voulait appartenir à Victoire. Son cœur et son âme lui appartenait déjà après tout bien que la jeune Weasley ne le sache pas encore..

Il serra son poing en entendant les propos de l'homme qui ne semblait pas très sobre. Il détestait qu'on parle de cette façon à Victoire. C'était insultant, comme si elle n'était pas une personne mais une créature. Il n'avait pas besoin de dire de mot de plus, ses cheveux parlèrent pour lui, adoptant une couleur rouge presque sang. Il fallait y aller pour le mettre en colère mais insulter Victoire était sans conteste le meilleur moyen pour y parvenir. Il s'apprêtait à se lever quand il entendit le mot "meilleur ami" qui lui fit comme une déchirure. Se pouvait-il qu'elle ne ressente que de l'amitié à son égard ? Non... Là l'homme venait d'outrepasser ses droits, lui faisant oublier sa blessure.

Il se leva, face à l'homme. S'il avait été James, l'homme serait déjà couvert de bleus à ramasser ses dents sur le sol du pub, mais non, Ted n'était pas comme ça. Il n'avait jamais été impulsif et peut-être que ça lui faisait défaut. Il aurait aimé être à Gryffondor pour une raison de plus. Il préférait le dialogue bien que ça serait dur de parler dans ces conditions alors que ses poings étaient serrés, l'une sur sa baguette.

- Retire ce que tu viens de dire et excuse toi tout de suite, grogna t'il alors que ses cheveux rougirent encore plus, devenant menaçant. D'habitude il aurait été sarcastique, ironique mais là c'était bien trop et il ne pouvait laisser passer autant.








_________________
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Don't get lost in the streets of London

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t781-i-hate-that-name
Âge : 26 ans
Situation amoureuse : En couple et heureux
Messages : 37
Points : 0
Patronus : Aucun
Emploi : Vendeur à Weasley, farces pour sorciers facétieux (Pré-au-Lard)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sweet Home Hogwarts... Lun 8 Mai - 17:32
❝ Chaque humain a une âme-soeur et quand on la rencontre, on ne peut plus la lâcher... ❞Soudaine Surprise

« Retire ce que tu viens de dire et excuse-toi tout de suite. »

Ce furent les paroles que prononcèrent le jeune métamorphomage, suite à l’attaque du jeune serveur. Celui-ci leva un sourcil, avant de se tourner ver Ted.

«  Et puis quoi encore ? Je t’avertis des dangers et toi, tu exiges que je m’excuses envers cette fille ? T’es complétement fou d’elle, mon pauvre… »

- Écoute Joyce. Je sais que tu es toujours amoureux de moi et que la rupture est douleureuse, mais je te l’ai déjà expliqué. Tu ne m’intéresses pas plus que mes autres coups d’un soir. Je fais tout cela pour oublier quelque chose.

«  Oublier quelque chose ? Tu veux dire ces sentiments d’adolescents pour un de tes potes là ? Machin Lu…. »

«  JOYCE ! BOUGE TON CUL ! ON A DES CLIENTS A SERVIR ! »

L’intéressé soupira, avant de se faire acionner par son patron. Victoire soupira. Encore un peu  et le jeune fou allait dévoiler son plus grand secret : son amour pour Ted. Passant une main sur son visage, elle se retourna vers Teddy et lui adressa un petite sourire en le prenant dans ses bras.

- Merci de m’avoir défendue. Tu as été courageux. Un vrai Gryffondor !

La jeune Weasley déposa alors un tendre baiser sur la joue de celui qui avait volé son cœur. Puis, elle se rasseya, tout en ne lachant pas sa main et commanda un énième whisky. Elle était encore assez sobre.

- Qu’est ce qu’on disait… ? Ah oui ! Ton emploi chez Georges. C’est génial, on va pouvoir se voir bien plus souvent. Tu as un endroit où habiter ? Tu sais que mon appartement t’es toujours ouvert. J’ai assez de place pour deux et j’y retourne tout les soirs quand j’ai pas trois tonnes de copies à corriger. Oh ! Tu sais ce qui seriat génial ? Une colloc ! Comme ça, on vivrait ensemble ! Je ferai la cuisine et toi, tu t’occuperais du ménage ? Ou alors on le ferai ensemble. Et le  week-end, on en profiterai pour faire des voyages ou voir des matchs de Quidditch ! Le tournoi international commence bientôt.

Réfléchissant un autre court instant, Victoire se mit à caresser inconsciamment la main de son jeune ami, les yeux perdus dans le vide.

- Hum… il y a un match bientôt en France et je pensai y emmener mes élèves du cours d’Histoire du Quidditch… Tu pourrais m’accompagner, n’est-ce pas ? En plus, je suis sûr que Mcgo serait d’accord. Elle t’appréciait bien dans le temps.

Un nouveau sourire illuminait son visage, tandis qu’elle descendit son dernier verre.

- Fiou, il était costaud celui-là.

Elle déglutit, avant de s’étirer et regarder à nouveau son ami intensement.

- Heureusement que tu es là, sinon je serais sur les genous d’un de ces francs gaillard encore une fois… Telle ces moldues, tu sais dans les bars… Celles qui ont perdu l’amour de leur vie ou qui aime une personne qui ne ressent que de l’amitié pour elle… Et qui vendent dans un sens leurs atouts.

L’alcool commençait doucement à faire son effet, mais Victoire tenait bon. Peut-être que ses sous-entendus taquineraient l’oreille attentive du jeune loup ?

En tout cas, tout ce qui lui plaisait chez lui, lui paraissait comme évident même un peu ivre. La couleur qu’avait pris ses cheveux indiquaient bien que leur relation était toujours opérationnelle. Ted défendait toujours Vic et elle connaissait la jalousie légère qu’avait le Lupin, quand ses camarades la regardaient de trop près. Mais rien ne la laissait penser qu’il pourrait réellemenr ressentir de l’amour pour elle. Après tout, il l’avait toujours considéré un peu comme une petite sœur, comme avec James, Albus ou encore Lily. Néanmoins, c’était différent.

Elle se souvenait avec précision du goût de ses lèvres sur les siennes. De la façon dont il avait caressé sa peau sous le soleil couchant, encore ivre de quelques verres volés. De ses yeux la perçant en l’intérieur avec une douceur inexprimée. De ses mots qu’il avait chuchoté au creu de son oreille…

Mais, à cette époque, ils étaient jeunes et insouciants. Ils ne savaient pas ce qu’était réllement l’amour. Ted avait été le premier baiser de Vic et Vic surement aussi  le premier baiser de Ted.

Il y en avait eu des milliers d’auttes par la suite. Filles et garçons compris. Mais, jamais aucun n’avait eu la douceur et la sincèrité que Tedd avait eu à leurs 14 ans.

Elle se souvenait de chaque détail de leur relation. De quand il lui avait fait une farce à l’anniversaire d’Albus et qu’elle s’était retrouvé le nez dans le gateau. Elle avait éclaté de rire en lui mettant une grosse partie sur le visage. De quand ils se promenaient au clair de lune et se soutenait suite à leurs influences loup-garou sur leur sang. Ils s’épaulaient durant les nuits précédents la plein lune et se soignaient mutuellement durant l’horrible nuit.

Elle aimait quand il changeait d’apparence pour la faire rire. Elle aimait ses airs autoritaires envers ses cadets, mais aussi sa douceurs envers eux.

- Embrasse-moi.

Ses mots s’étaient échappés de sa bouche, tandis que leurs regards étaient croisés depuis un long moment. L’alcool influençait beaucoup sur les actions de la jeune femme, mais la sincèrité explosait.

- Embrasse moi Ted, je t’en supplie.  
© 2981 12289 0

_________________

   
Pourquoi attendre, alors qu'on peut agir? V.W.

   
Crédit - [url=dream.forumotion.com]Joy[/url]
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Assistante de vol

Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22
Situation amoureuse : Compliqué
Messages : 138
Points : 0
Patronus : Louve alpha
Emploi : Assistante et remplacante en vol
Année : /
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sweet Home Hogwarts... Lun 8 Mai - 18:48






Sweet Home Hogwarts
Ted Lupin ξ Victoire Weasley




Il était toujours devant l'homme, les poings serrés, ne sachant pas si sa patience de Poufsouffle tiendrait encore longtemps. Il n'appréciait pas son ton, encore moins ses paroles. Pourtant sa phrase le marqua au plus profond de lui. Il avait raison. Il était fou d'elle. Il l'aimait à la folie. Il l'aimait plus que tout et elle était toute sa vie et représentait tout ce à quoi il tenait. Il n'avait pas assez de mots pour décrire ça, ce qu'il ressentait pour la jeune vélane avec laquelle il avait grandit et passé toute son enfance et son adolescence.
Il sentit de la jalousie en entendant les mots de Victoire à l'égard du serveur. Pourtant il ne pouvait pas lui en vouloir. Lui aussi avait eu des coups d'un soir sans lendemain en essayant d'oublier ses sentiments qui le hantaient, auxquels il ne pouvait échapper.  
Ses mots continuaient de résonner au fond de sa tête. Que voulait-elle oublier ? Était-il possible un instant que ce qu'elle essaye d'oublier était lui ? Ce garçon qui avait laissé un grand vide dans la vie de la jeune fille depuis son départ. Non, c'était impossible. Entre eux, ça allait au flirt et ça n'allait pas plus loin. Elle n'avait sans doute pas de sentiment à son égard autre que l'amitié. Elle avait dût rencontrer quelqu'un et ça s'était mal passé... Oui ça devait sans doute être juste ça. Pourtant au fond de lui il aurait aimé que ça ne soit pas le cas, il aurait aimé être le Gryffondor qu'elle venait de voir sous ses yeux et lui dire tout ce qu'il ressentait à son égard depuis toujours.
Et de nouveau la phrase dite par le serveur et asphyxié par l'intervention du tavernier lui laissèrent une nuance d'espoir. Un ami d'enfance de Victoire en Lu... Il n'en connaissait pas des masses mais peut-être que c'était juste son nom, Lu, un asiatique. Pourtant ses souvenirs ne lui faisaient pas défauts et il se serait souvenu s'il avait connut un asiatique du nom de Lu. Peut-être que l'homme parlait de lui ? Peut-être qu'elle ressentait des choses pour lui ? Mais il n'avait aucun moyen de le savoir après tout...

Il serra la jeune femme dans ses bras, caressant doucement son dos après le départ du serveur insolent.
- De rien Vic', tu sais j'ai juste fait ce que j'ai toujours fait et je ferais toujours !, dit-il en rougissant alors qu'il s'apaisait et que ses cheveux prirent une nouvelle teinte, celle qu'il arborait toujours quand il rougissait et qu'il se sentait heureux. Le baiser qu'elle lui déposa sur la joue ne fit que renforcer la couleur de son teint et de ses cheveux. Il s'assit à sa place et caressa presque inconsciemment la paume de sa main avec ses doigts, comme si ce geste lui paraissait le plus naturel qui soit.
Il but lui aussi un nouveau verre. Il n'avait pas compté sa consommation mais aurait peut-être dût. Il n'avait pas bu depuis longtemps et au fond ça lui faisait du bien.

- Oui j'ai volontairement cherché à Pré-au-Lard. J'avais besoin de me ressourcer, d'être dans un endroit que j'aimais et aussi j'avais envie d'être proche de toi, confia t'il à la jeune femme. Euh et bien, j'ai loué une chambre ici aux Trois Balais... Une colloc ? Nous deux ? Bien sûr que ça me plairait !, dit il avec un grand sourire radieux illuminant son visage en entendant ce que la jeune fille semblait déjà avoir prévu. Il aimait beaucoup voyager et surtout être avec Victoire. Par la culotte de Morgane, il était resté si longtemps que ça en Roumanie pour avoir oublier le tournoi international ? Alors oui, il en avait envie plus que tout.

- Bien sûr que j'ai envie de t'accompagner et je ne raterais ça pour rien au monde !, dit il en poursuivant son geste et en lui souriant tendrement. Je sais sauf quand elle devait courir après nous accompagné de Londubat dans nos excursions nocturnes dans la forêt ! dit-il en riant.

Il continuait de boire, la regardant les yeux brillant de tant de sentiments qu'il ne pouvait en faire une liste alors que l'alcool commençait déjà à faire son effet.
Ce que sous-entendait la jeune femme taquinait bien l'oreille du métamorphomage. C'était comme si elle avait énoncé ce qu'il ressentait pour elle. Il se demandait si il était bien possible que la jeune femme ait des sentiments réciproques à son égard.

Tout lui plaisait chez la jeune femme, de ses défauts, de ses habitudes jusqu'à ses qualités et sa beauté. Elle était comme une sœur pour lui mais avec Victoire ça avait toujours été différent du lien qu'il entretenait avec James, Albus ou encore Lily. C'était bien plus fort que ça, bien plus imposant. Il avait finit par s'en rendre compte et depuis il attendait en silence, ne disant rien, craignant de nuire à leur complicité et à leur relation.
Il n'avait rien oublié, encore moins leurs baisers échangés aussi bien à cette coupe du monde 2014 ou les deux jeunes avaient fait un article de Rita Skeeter que le jour de la rentrée de la dernière année de Victoire à Poudlard sur le quai de la gare. Ses lèvres étaient si douces, si délicates. Il ne pouvait oublier la sensation des lèvres de la jeune femme sur les siennes. Il n'avait pas oublié le contact de ses doigts sur sa peau et les frissons l'ayant parcourus et il n'oubliait pas ses yeux si pétillant. Il n'avait pas oublié les mots qu'ils s'étaient échangés et qu'il aurait aimé entendre à nouveau à n'importe quel prix...

Elle avait été son premier baiser, son premier amour et malgré les autres filles qu'il avait embrassé, il n'avait ressenti cette douceur qu'avec Victoire.
Chacun de ses souvenirs heureux se passaient avec la jeune vélane, des farces partagés, des excursions interdites aux retenues...

- Vic'...

Il fut surpris par la demande de la jeune femme, pourtant ça n'aurait pas été leur premier baiser. L'effet de l'alcool influençait déjà sur lui et sans réfléchir une seconde de plus, il posa ses lèvres sur les siennes, retrouvant des sensations qu'il n'avait pas connût depuis des années. Il se délecta de la douceur et de la délicatesse de ses lèvres et posa une main sur sa joue qu'il caressa tendrement, jouant avec une mèche de ses cheveux. Il n'y avait à cet instant plus rien, juste Victoire et Ted, partageant un moment bien à eux, leur lèvres collés, oubliant tout de ses doutes, de ses craintes....

_________________
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Don't get lost in the streets of London

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t781-i-hate-that-name
Âge : 26 ans
Situation amoureuse : En couple et heureux
Messages : 37
Points : 0
Patronus : Aucun
Emploi : Vendeur à Weasley, farces pour sorciers facétieux (Pré-au-Lard)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sweet Home Hogwarts... Mer 10 Mai - 16:55
❝ Chaque humain a une âme-soeur et quand on la rencontre, on ne peut plus la lâcher... ❞Soudaine Surprise

Faire ce qu’il avait toujours fait ; la protéger. C’est ce qu’elle admirait chez lui.

Sa douceurs, ses mots réconfortants, il la faisait toujours passé avant tout et parfois, la jeune femme en était terriblement gênée. Elle aussi le faisait passer avant tout dans sa vie. Les plaisirs du jeune lycanthrope étaient sa principale occupation, adolescente. Les cheveux de Lupin avaient virés au rouge.

Cela la faisait souvent rire et elle trouvait ça adorable. Ce changement de couleur le rendait encore plus spécial à ses yeux.

Il était unique.

Ils étaient uniques.

Besoin d’être proche d’elle ? La jeune femme en fut touchée, même si elle s’en doutait un peu. Les deux jeunes gens n’étaient souvent jamais bien loin l’un de l’autre depuis leur enfance. Lors de ses moments d’éloignements, Victoire ressentait toujours un vide, comme si on lui avait enlever une partie d’elle-même. Véritablement.

Elle se souvenait de ce mythe que lui racontait sa mère.

A l’époque, tout les hommes étaient composés de 2 têtes, 4 bras, 4 jambes et 2 sexes. Un jour, un dieu a décidé de les séparer, suite à une bêtise. Depuis, tout homme recherche cette moitié désespérement. Le mythe de « l’âme-sœur ».

Vic avait toujours été persuadé dans un sens que Teddy et elle devait bien être reliés par quelque chose. Un lien étrange.

- Alors dès que tu as toutes tes affaires, tu viens emménager chez moi, c’est officiel !

Un sourire se dessina à nouveau sur le visage de la blonde. Vivre à avec son meilleur ami était un rêve innavoué. Ils étaient complémentaires sur de nombreuses choses et surtout les travaux ménagers. Victoire faisait la cuisine comme personne, mais Teddy se débrouillait pas mal sur certaines recettes. Le ménage, ils le faisaient à deux. Et cela avait toujours été comme cela.

Lorsque les lèvres du brun, qui ne l’était plus tout à fait, vinrent rejoindre celles glossés de la blonde, celle-ci exprima un soupire de satisfaction.

Se levant sans se détacher de ses lèvres, elle se déposa sur ses genous, aussi légèrement qu’une plume. Ses mains vinrent entourer le cou de son amant, tandis que ses lèvres jouaient avec les siennes au rythme de la musique de fond. Elle sentit sa langue contre la sienne, prenant parfois l’initiative de mordre tendrement la lèvre inférieure de son amoureux.

Tout était parfait. Ils étaient hors du monde. Comme à leurs 14 ans.

Souriant, elle finit par interrompre le baiser, ses yeux plongés dans les siens. Victoire en profita pour frotter son nez contre celui de Ted.

- J’ai attendu ça pendant des mois… Pourquoi t’es parti si longtemps… ?

Ne laissant pas le temps de se justifier, la vélane s’empara à nouveau des lèvres de Teddy, plus passionnément cette fois. Celle-ci descendirent ensuite sur son cou qu’elle embrassa doucement. Elle aimait le goût de sa peau sucrée.

Pleins d’éléments en elle étaient toujours en rapport avec son meilleur ami ou plutôt celui qui s’était emparé de son cœur. Cela dérangeait souvent Carmen, sans que Victoire le sache pourquoi.

Son patronus était une louve, représentant son lien fort avec le lycanthrope. Elle n’enlevait jamais le collier qu’il lui avait offert à ses 11 ans, lorsqu’elle lui avait annoncé fièrement qu’elle aussi avait reçu sa lettre à Poudlard. Elle portait toujours le même parfum qu’il aimait sentir à longueur de journée. Dans son porte-monnaie, une photo de Ted accompagnait celle de tout les Weasleys-Potter.

Son cœur battait tendrement la chamade, tandis que ses lèvres étaient remontées sur les semblables que possédaient Lupin.

«  Hum, hum… Vic, si vous voulez vraiment vous retrouver, la chambre à l’étage est libre… C’est cadeau. »

Victoire, les joues rougies, regarda Earl avec complicité et se leva des jambes de son futur petit-ami.

- On…monte ?

© 2981 12289 0

_________________

   
Pourquoi attendre, alors qu'on peut agir? V.W.

   
Crédit - [url=dream.forumotion.com]Joy[/url]
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Assistante de vol

Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22
Situation amoureuse : Compliqué
Messages : 138
Points : 0
Patronus : Louve alpha
Emploi : Assistante et remplacante en vol
Année : /
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sweet Home Hogwarts... Jeu 11 Mai - 8:20






Sweet Home Hogwarts
Ted Lupin ξ Victoire Weasley



Il esquissa un sourire en entendant sa réponse. Il allait vivre avec Victoire Weasley et rien ne lui faisait davantage plaisir alors qu'il serait au plus proche de la jeune femme dont il désirait le cœur.

- J'ai déjà tout avec moi, dit il en souriant, un sourire des plus sincères et tendre malgré le fait que le jeune garçon ne soit pas sobre depuis un moment. L'alcool lui avait fait beaucoup et le faisait agir à la place de son esprit et de sa bonne conscience ce qui lui faisait faire des choses qu'il n'aurait pas faites en étant sobre, pas encore en tout cas...

Il posa ses mains sur les hanches de la jeune femme qu'il caressait avec des gestes amplis de maladresse en raison de son état actuel. Il soupire doucement d'aise en sentant la jeune vélane mordiller sa lèvre.

De son autre main il caressa sa joue alors que celle-ci détachait ses lèvres des siennes et lui posait une question à laquelle il ne savait pas trop comment répondre. *Il ne prit pas totalement conscience de la révélation de la jeune femme et ne pouvait pas l'interpréter comme il aurait pût le faire si il étant dans un état normal.

- Moi aussi j'ai attendu ça si longtemps...

Il n'eut pas l'occasion de répondre et bientôt les lèvres de la jeune femme se collèrent une nouvelle fois au sienne et le métamorphomage prit cette fois l'initiative de mordiller la lèvre de la jeune fille avant qu'elle ne les détache pour les poser dans son cou et que le garçon laissa échapper un léger et discret râle d'aise et de plaisir. Il succombait au doux parfum de la jeune femme qui l'enivrait davantage que l'alcool et dont il raffolait secrètement.
Il répondit de nouveau à son baiser, l'approfondissant avant d'être interrompu par Earl et après qu'elle se soit levée, l'imita et pris sa main comme il le faisait souvent et l'emmena dans sa chambre après avoir acquiescé d'un signe de tête et il referma la porte derrière eux...




_________________
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Don't get lost in the streets of London

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t781-i-hate-that-name
Âge : 26 ans
Situation amoureuse : En couple et heureux
Messages : 37
Points : 0
Patronus : Aucun
Emploi : Vendeur à Weasley, farces pour sorciers facétieux (Pré-au-Lard)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sweet Home Hogwarts... Sam 13 Mai - 18:15
❝ Chaque humain a une âme-soeur et quand on la rencontre, on ne peut plus la lâcher... ❞CE n'est qu'un Adieu
Dimanche 10h.

Les paupières de la jeune vélane étaient encore lourdes quand elle ouvrit les yeux et s’étira. Passant ses mains sur son visage, elle s’apprêtait à se lever pour se rendre à la salle de bain, quand elle remarqua qu’elle n’était pas chez elle.

Ouvrant un peu plus grandement les yeux, Victoire détailla la pièce. Des meubles en bois, un grand miroir ovale, des draps rouges…

Elle était bien aux Trois Balais et accompagnée de plus.

En effet, une masse était étendue à ses cotés, la couverture la recouvrant complétement. Victoire n’avait presque aucun souvenir de ce qui s’était passé. Sa tête lui faisait légèrement mal.

Baissant les yeux vers son corps, elle remarqua qu’elle était complétement nue. Elle avait du couché avec un homme encore une fois, bien que les souvenirs étaient vagues.

Encore à moitié endormie, la demoiselle se leva, enfila un peignoir posé sur une des chaises et se dirigea vers la salle de bain. Pour remettre ses idées en place, elle avait besoin d’une bonne douche.

Retirant le tissu de sa peau nacrée, elle entra doucement dans la douche italienne, avamt d’enclencher les jets d’eau chaude. Frottant sa peau, les souvenirs revenaient peu à peu.

Des baisers, des mots doux, des verres, Teddy….

Attendez ?

TEDDY ???

La jeune femme finit rapidement sa douche, avant de réenfiler un peignoir et enrouler ses cheveux dans une serviette en quatrième vitesse.

Non, elle ne pouvait pas avoir fait ceci. C’était complétement insensé.

Avançant doucement en direction du lit, elle se plaça à l’opposé de la pièce. S’agenouillant au bord du meuble, elle hésita une seconde avant de soulever le drap qui recouvrait le visage de son amant. Quelques cheveux bruns dépassaient du tissu.
Prenant son courage à deux mains, la jeune femme retira doucement la couverture, avant de placer son autre main sur sa bouche.

Ted.

Elle avait couché avec son meilleur ami et premier amour, complétement ivre.

Fermant les yeux en soupirant, Victoire se sentait extrèmement mal à l’aise. Comment avait-elle pu traiter Teddy comme tout les chiens qu’elle avait côtoyés pour l'oublier.

Dire que c’était Carmen qui l’avait entrainé à faire ce genre de choses. S’amuser comme elle disait..

Contemplant le visage du métamorphomage quelques secondes de plus, la Weasley finit par se diriger vers une des armoires où était posé son sac. Earl avait du le remonter. Plongeant la main à l’intérieur, elle en ressorti un pull à manche longues, une chemise et un jeans qu’elle enfila, après avoir retiré son peignoir.

Les images lui revenaient petit à petit et la jeune femme avait de plus en plus honte, mais un sourire amoureux ne pouvait quitté son visage.

Malgré leur ivresse, ils avaient été doux l’un envers l’autre et s’était fait plaisir. La jeune femme sentit tout de même une larme rouler sur sa joue. Si cela se trouvait, Ted ne ressentait rien pour elle et l’acte de la veille avait été emporté par l’alcool.

Une fois ses cheveux séchés par baguette et coiffés, Victoire regarda une dernière fois Teddy, avant de prendre un papier et d’écrire rapidement ces quelques mots :

« Teddy,
Je suis désolé de ce qui s’est passé hier soir. L’alcool nous a fait commettre des actes totalement insensés. J’espère qu’en tout cas… tu as passé un bon moment. Le fait de te revoir m’a fait revivre. Tu es essentiel dans ma vie, mais parfois il faut tenter le tout pour le tout et si tu désires ne plus me revoir après mes prochains mots, libre à toi…En tout cas, tu seras toujours le bienvenue chez moi.
Teddy… Je n’ai jamais osé te l’avouer, mais mes sentiments pour toi dépassent l’amitié. Je n’ai jamais ressenti autant de choses pour un garçon autre que toi. L’alcool m’a poussé à agir comme je le voulais vraiment avec toi, mais j’aurais aimé t’embrasser sobre, comme en 2014.
Je t’aime Edward Ted Lupin et cela jusqu’à ce que je décède. Pardonne moi encore de cette soirée catastrophique.
Vic »

Laissant le papier sur la commode, Victoire quitta la chambre aussi vite qu’elle y était entrée. Saluant Earl, une fois au rez-de-chaussée, elle sortit pour aller se promener dans les rues. Nombreux magasins étaient fermés et la jeune femme devait rejoindre son chez-elle. Elle transplanta alors jusqu’au centre de Londres, exactement devant son immeuble. Victoire grimpa par la suite les marches pour rejoindre son appartement.

Une fois à l’intérieur, la sorcière s’allongea sur son canapé en soupirant.

© 2981 12289 0

_________________

   
Pourquoi attendre, alors qu'on peut agir? V.W.

   
Crédit - [url=dream.forumotion.com]Joy[/url]
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Assistante de vol

Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22
Situation amoureuse : Compliqué
Messages : 138
Points : 0
Patronus : Louve alpha
Emploi : Assistante et remplacante en vol
Année : /
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sweet Home Hogwarts... Dim 14 Mai - 10:51






Sweet Home Hogwarts
Ted Lupin ξ Victoire Weasley



Le soleil était déjà levé en ce beau dimanche et ses rayons traversaient déjà la fenêtre de la chambre du pub pour illuminer le visage du métamorphomage encore endormi. Celui-ci se réveilla et referma les yeux aussitôt après les avoir ouvert, ébloui par la forte lumière qui avait envahi la pièce. Il rouvrit doucement ses paupières avant de s'habituer lentement à la luminosité ambiante. Il s'assit sur le lit et mit ses mains sur sa tête et soupira longuement. Il avait un mal de crâne et la douleur était telle qu'il avait l'impression qu'on ouvrait son cerveau en deux.
Il avait la gueule de bois et essayait en vain de se rappeler de ce qu'il s'était passé la veille,  seulement réfléchir lui faisait encore plus mal au crâne. Une chose était sûre pour lui, il n'aurait pas dû boire autant.
Il se sortit des couettes et se lava puis s'habilla. Ses vêtements étaient posés sur une chaise non loin du lit et par Merlin le matin fut des plus difficiles. Il galérait déjà à enfiler son pantalon, mettant d'abord deux jambes dans le même trou, puis mettant le pantalon du mauvais côté. Il réédita l'exploit avec son t-shirt puis lassé abandonna l'idée de se couvrir plus et sortit avant de fermer la porte derrière lui. Heureusement que la clef était dans sa poche sinon il n'aurait pas été prêt de l'avoir son café. Il se passa une main dans ses cheveux ébouriffés et descendit. Il commanda un café pour alléger la migraine et après avoir payé, il remonta dans sa chambre et se déshabilla en espérant qu'il ne serait pas confronté de nouveau aux mêmes galères. Il se dirigea vers la douche et profiterait de la douche pour s'éclaircir les pensées et essayer de se souvenir de la veille. Il alluma le jet d'eau et se passa le visage à l'eau, retrouvant peu à peu ses esprits et ses souvenirs...

Non c'était pas possible... La première chose que pensa Ted Lupin alors qu'il était toujours sous l'eau. Il se remémorait la soirée du samedi. Il était revenu à Pré-au-Lard et puis il y a eu Victoire qu'il avait enfin retrouvé après de long mois... Un baiser échangé... Par la culotte de Morgane... Il venait de se rendre compte qu'il avait vraiment merdé la veille. Il avait couché avec Victoire, il avait couché avec sa meilleure amie... Il se sentait honteux, impropre d'avoir fait une chose pareille. Il n'aurait pas dût boire, il aurait sans doute dût repousser la jeune femme et au lieu de ça il l'avait embrassé et l'excitation avait grimpé et pris la place de la raison. Il avait imaginé sa première fois avec Victoire après qu'il ait réussit à lui avouer son amour et que celle-ci l'ai accepté. Il avait rêvé de caresser doucement sa peau, rêvé de doux baisers sur sa peau si délicate... Et au lieu de ça, il avait couché en étant ivre et il se doutait que ça n'avait pas dû être bien glorieux...
Pire encore, la jeune femme ne voudrait surement plus le voir et ce serait la fin de leur relation si complice.
Une larme coula le long de sa joue à cette idée, se mêlant à l'eau de la douche. Il se sentait honteux et coupable de ce qui s'était passé. Il avait l'impression d'être maudit, oui maudit devait bien être le mot qui convenait le plus à la situation du jeune garçon. Il aimait Victoire depuis leur plus tendre enfance et ce n'était peut-être même pas réciproque et le jeune métamorphomage ne voyait pas sa vie sans  Victoire Weasley. Sans Victoire, il n'était plus rien... Une épave attendant de couler... Oui, Victoire était sa lumière, sa raison de vivre et aurait sacrifié n'importe quoi pour elle y compris sa vie...

Il sortit de sa douche et s'approcha de la commode sur laquelle il avait posé ses vêtements. Il parvient à s'habiller plus aisément et remarqua un parchemin au traînant sur le sol qu'il avait dû faire tomber en prenant maladroitement ses affaires. Il s'assit sur le lit pour lire la lettre. Il reconnut aussitôt l'écriture de Victoire. Il l'aurait reconnu entre 1000. On distinguait une fluidité, de l'élégance, de belles lettres finement tracées.
Il s'attarda sur chaque mot et relut la lettre plusieurs fois pour être certain de bien la comprendre, de bien en saisir le sens. Au début il avait pensé à une blague mais Victoire ne lui aurait jamais fait une farce pareille et il la connaissait mieux que personne.  
Il était figé et avait bien fait de s'asseoir sinon il serais sans aucun doute les fesses sur le parquet. Une larme glissa le long de sa joue et atterrit sur la lettre. Pleins de pensées et d'interrogations se mélangeaient dans son esprit. Victoire avait-elle vraiment des sentiments pour lui ? Était-ce vraiment réciproque ? Il fallait tenter le tout pour le tout, oui c'était ça, ses mots venaient d'allumer une étincelle en lui. Il allait aller voir Victoire et lui avouer tout ce qu'il ressentait pour elle depuis si longtemps. Il était bien décidé et rien ne pourrait le faire dévier de sa voie, pas même son manque de courage.

Il se leva, enfila sa veste et descendit avant de sortir dehors prendre l'air et d'entrer dans le magasin dans lequel il travaillait. Une longue journée l'attendait en perspective...



_________________
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Don't get lost in the streets of London

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t781-i-hate-that-name
Âge : 26 ans
Situation amoureuse : En couple et heureux
Messages : 37
Points : 0
Patronus : Aucun
Emploi : Vendeur à Weasley, farces pour sorciers facétieux (Pré-au-Lard)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sweet Home Hogwarts...
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Sweet Home Hogwarts...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» [Kawa - Ishigaki] Home, sweet home...
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala
» Home, Sweet Home

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twenty-four years later :: Archives de TFYL :: Archives de rps sur TFYL :: RPs Terminés-
Sauter vers: