AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ce forum est l'ancienne version de DOP. Vous y trouverez les archives de TFYL avant la refonte!

Je cherche mon frère ! (ft. Lysander)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives de TFYL :: Archives rps :: Rps transférés
MessageSujet: Je cherche mon frère ! (ft. Lysander) Jeu 4 Mai - 19:10

IL M'ENERVE MAIS JE L'AIME PLUS FORT QUE N'IMPORTE QUI

- Carinae — Lysander -


"Qu'ils sont doux, mais qu'ils sont rapides les moments que les frères et les sœurs passent dans leurs jeunes années, réunis sous l'aile de leurs vieux parents ! La famille de l'homme n'est que d'un jour, le souffle de Dieu la disperse comme une fumée."

"L'amour fraternel c'est la première affection qui se produit sans vue d'intérêt ni de reconnaissance ; l'échange perpétuel de paroles, l'accord des sentiments, la communauté d'intérêts sont les causes, les mobiles et le but de l'amour fraternel."

Je me souvenais encore la toute première fois où j’avais pris le Poudlard express. Ma première année à Poudlard. Je me souvenais, j’étais vraiment heureuse d’avoir un grand frère pour tout me montrer, pour prendre soin de moi.
J’avais 11 ans, je ne voulais en aucun cas lâcher sa main, je me cachais derrière lui, j’avais peur, j’étais stressée. Il avait toujours été présent pour moi, depuis ma naissance bien qu’il n’ait qu’un an de plus que moi.

Vous savez, mes parents avaient beau me dire de ne pas avoir peur, tant que Lysander ne me le confirmait pas, je n’en étais pas certaine. Je vous avoue que parfois, ce côté protecteur me tapait sur les nerfs, mais dans le fond, j’étais reconnaissante de l’avoir. Devant lui, je pouvais pleurer, je n’avais pas besoin de me montrer forte ni de me cacher.

Et je lui rendais bien la pareille. Je n’avais jamais réellement compris la source des crises de mon grand frère, parfois, il n’est plus lui-même, comme-ci quelqu’un d’autre dans sa tête prenait le contrôle. Il était peut-être un peu schizophrène, les Lovegood n’avaient jamais été connus pour être sain d’esprit. Luna, aussi gentille soit-elle, avait toujours été perçue comme “étrange“. Mon frère aussi. Mais je l’aimais et j’étais toujours présente pour l’aider à dépasser cette phase.

Pourquoi je pensais autant à mon frère ? Parce que j’avais passé presque toute la matinée à le chercher dans tout Poudlard ! Il ne répondait ni à mes sms, ni à mes appels et je commençais vraiment à m’impatienter. Je tapais du pied. J’avais décidé que je voulais le voir aujourd’hui, et pas un autre jour. Mon mauvais caractère refaisait surface mais je m’inquiétais un peu aussi. M’enfin, dans cette famille ils avaient une fâcheuse tendance à oublier l’heure, peut-être était-il juste en train d’étudier ? Lysander, étudier ? Non il était peut-être plutôt en train de préparer une nouvelle bêtise avec Albus, ou en heure de colle.

J’avais donc fait un détour par le quatrième étage pour observer en salle de retenue mais non, personne. Je n’avais qu’une envie, me faufiler dans le dortoir des garçons de Gryffondor, passer un savon à Lysandre. Je réfléchis. A qui pourrais-je bien demander ce service, mh… Soudain j’aperçut Jake qui sortait de la bibliothèque : exactement ce qu’il me fallait ! Bien qu’entrer chez les Gryffondors étaient plus simple que chez nous, les Serdaigle (oui, il fallait toujours répondre à une stupide énigme), j’aurais un alibi.

Jake se fit un plaisir de répondre à mon service pour m’emmener jusqu’au dortoir des Gryffondors, il semblait inquiet pour Lysander, peut-être autant que moi. Mh.
Cependant, il m’abandonna en bas de la tour des Gryffondor, il avait encore du travail, soit disant. Je soupirais, et tentais de me faire la plus discrète possible. Jake m’avait gentiment indiqué la chambre de mon frère, je priais pour qu’il y soit, et pour qu’il soit seul.
J’entrouvrait la porte, et je sentis la colère monter en moi.

Pourquoi ? Parce que je m’inquiétais vraiment, alors qu’il dormait comme une marmotte en pleine journée ! Il n’avait même pas entendu mes appels. Je sortis ma baguette.

«Rictusempra ! »

Ce sortilège avait pour particularité de provoquer des chatouilles sur tout le corps de la personne visée. Je me tenais ainsi, dans l’encadrement de la porte, les bras croisés sous la poitrine.
Je voulais parler à mon frère et lui il dormait. Ce qu’il pouvait m’énerver parfois.

Il se réveilla en sursaut, étonné mais surtout énervé lorsqu'il vit mon visage, cependant cette expression ne dura quelques instants avant qu'il ne se torde de rire. J'avais une folle envie de rire moi aussi, mais je préférais garder mon expression énervée. Je stoppa le sortilège et rangea ma baguette.

« Bien, maintenant que tu es réveillé… »

Je me fus interrompre par un doigt levé de mon frère, me faisant signe d’attendre. Il se pencha pour attraper une cigarette qu’il alluma. Il allait vraiment fumer devant moi ?
Je l’attrapai et la retirai de sa bouche en l’écrasant par terre. J’avais vraiment un tempérament de merdre.

« NON MAIS JE REVE !!! Ne fume pas devant moi, si tu veux abîmer ta santé, ne le fait pas devant moi ! »

Il répondit au tac au tac, en m’ébouriffant les cheveux.

« Oh mais c’est qu’elle s’inquiète pour moi maintenant ? Il fallait peut-être penser à ma santé avant d’interrompre mon cycle de sommeil petite maligne. »


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Préfète de Serdaigle

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t448-le-ciel-etoile-au-dessus-de-ma-tete-et-la-loi-morale-au-fond-de-mon-coeur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t445-vous-etes-un-ast
Âge : 17 ans
Situation amoureuse : Célibataire mais amoureuse
Messages : 180
Points : -20
Patronus : Léopard
Année : 6e
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Je cherche mon frère ! (ft. Lysander) Lun 15 Mai - 10:20

Sœurette adoré
 
Ma journée avait été épuisante. Je me suis engueulé avec mon père, j'ai vu Jake plus une heure de retenue. J'ai donc décidé de faire une petite sieste. Personne ne pourrait me déranger à cette heure, les autres seraient sûrement de sortie ou en cours. J'étais donc dans mon lit, à rêver d'un monde où mon démon n'existerait pas, où je n'aurais pas ce dédoublement de personnalité, où je pourrais me rappeler d'exactement tout ce que je fais chaque jour de ma vie. J'aime dormir. Cela me permet de m'échapper pendant quelques heures ma vie, cette vie où je n'ai aucun contrôle. Dormir me permet d'imaginer un monde meilleur à mes yeux, là où je serais heureux de vivre, en toute sérénité. Mais ce ne sont que des rêves malheureusement.

J’étais toujours mon rêve quand d’un coup je sens mon corps se faire chatouiller. Je me réveille alors en panique regardant autour de moi, je ne peux m’empêcher de rigoler. Je vois ma sœur debout les bras croisés dans l’encadrement de la porte de mon dortoir. Sa baguette dans les mains je comprends alors que les chatouilles viennent d’elle.
Alala ma petite sœur, toujours là pour me faire chier je vous jure. Elle allait dire un truc mais je lève mon doigt pour l’en empêcher. Il me faut une cigarette avant. J’allume alors ce petit bâton de bonheur, mais évidemment Carinae, fidèle à elle-même, en décide autrement.

« NON MAIS JE REVE !!! Ne fume pas devant moi, si tu veux abîmer ta santé, ne le fait pas devant moi ! »

Et ma cigarette finie par terre écrasé. Elle est chiante, ça coûte chère putain. Je me lève donc et ébouriffe ses cheveux, je sais qu’elle adoooore ça cette gamine.

« Oh mais c’est qu’elle s’inquiète pour moi maintenant ? Il fallait peut-être penser à ma santé avant d’interrompre mon cycle de sommeil petite maligne. »

Non mais en vrai ma sœur c’est ma vie. Je ferai n’importe quoi pour elle et elle le sait. Le fait qu’on soit tous les deux à Poudlard nous a d’autant plus rapproché. Je me souviens sa petite main dans la mienne à sa rentrée en première année. Elle avait tellement peur qu’elle ne me quittait plus. Et quand le choipaux l’a mise à Serdaigle, elle avait pleuré dans mes bras pendant au moins 2h parce qu’on n’était pas dans la même maison. Pendant une semaine elle venait à la table des Gryffondor pour manger avec moi, et même avec tout juste 12 ans, elle remballer ceux qui la regardaient mal. Elle criait comme une folle « Vous voulez ma photo bande de débiles », et bien d’autres mots vulgaires que je lui avais appris. Mais non, c’est ma petite sœur adorée, je la protégerai au prix de ma vie. Même si parfois elle est vraiment pénible je l’aime.

Carinae lève doucement les yeux au ciel, c’est devenu une manie chez elle dès qu’elle est avec moi. On se demande pourquoi n’est-ce pas ?

« Continues avec ton attitude d’ado pimbêche t’as raison. Souviens-toi quand j’ai voulu te vendre et que ça a failli marcher parce que maman trouvait ça drôle. Je vais recommencer tu vas voir. »

Je m’étire doucement en me mettant debout. Je suis bien plus grand que Cari et j’adore ça. Je la regarde avec un sourire malicieux avec dans la prendre pour lui faire un câlin, bien en mettant sa tête sous mon aisselle. J’explose de rire, j’adore la faire chier. C’est ma raison de vivre je vous le dis. Elle se débat de toute ses forces, mais c’est un pin’s à côté de moi, elle a aucune force.

« Bon sinon le nain qu’est-ce tu veux ? Pourquoi tu me dérange ? »


avatar
I am a lion

Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 18
Situation amoureuse : Au stade de flirt
Messages : 57
Points : 0
Patronus : Aigle
Emploi : Etudiant c'est déjà bien assez les gars
Année : 7e
Revenir en haut Aller en bas
Je cherche mon frère ! (ft. Lysander)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Liens d'une fille amnésique qui cherche son frère
» cherche skinneur
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009
» Grosse bébête poilue cherche...
» GYPSIE BICHONNE DE 10 ANS (95) URGENT CHERCHE ADOPTANT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twenty-four years later :: Archives de TFYL :: Archives rps :: Rps transférés-
Sauter vers: