AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
1 MOIS IRL = 3 MOIS EN JEU! Nous commences le décompte en date de la Saint-Valentin!
La MAJ 05 est disponible ICI!
La chasse aux professeurs se trouve par ici!
INTRIGUE PARTIE 03 À LIRE

Demons (ft. Lysander)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: POUDLARD :: Sixième étage :: Toilettes des garçons
MessageSujet: Demons (ft. Lysander) Lun 1 Mai - 11:24

Lysander Londubat

&

Vidya Zabini

La journée avait été des plus ennuyeuse, jouer à la bonne fifille c’était bien mais qu’est-ce que c’était barbant ! Je m’amusais beaucoup plus lorsque je terrifiais les enfants et que je faisais gicler du sang un peu partout. Cette fausse naïveté et gentillesse me donnait la nausée, surtout lorsque monsieur Keegan m'avais demander d’aider l’une de ses camarades dans son travail. Moi ? Aider ? Et puis quoi encore ! Enfin, il fallait faire bonne impression, surtout lorsqu’on pensait que je tétanisais sa fille, je ne voulais pas qu’il soit au courant.

Bref, je me baladais dans les couloirs pour achever cette tâche particulièrement ennuyeuse, alors qu’un élève attira mon attention. Un Gryffondor, étrange me direz-vous ? Eh bien c’est aussi ce que j’ai pensé en le voyant. Il titubait en frôlant les murs et se dirigeai certainement vers les toilettes des hommes. J’ai d’abord pensé qu’il avait bu et qu’il était complètement ivre. Mais son comportement devint encore plus suspect.
Il se frappait la tête, après avoir marqué une pause contre un mur, à bout de souffle. Espiègle, je me cachais aussi bien que possible, non je n’allais pas lui venir en aide mais j’étais curieuse de savoir ce qu’il se passait chez lui.

M’enfin, je savais que les Lovegood étaient réputés pour être fous, rien que le fait que Luna Lovegood veuille cohabiter avec les moldus me répugnait. Dire que j’étais une sang-mêlé. J’aurais tout donner pour être un sang pur, j’ai toujours pensé que mélanger les deux espèces était un crime, une abomination. Moi-même j’étais le résultat d’une de ces abominations et je m’étais révolté dès mon plus jeune âge : je devais dire que je m’en étais plutôt bien sortie. J’avais fait payer mes parents, j’étais orpheline et adoptée par l’une des familles de sang pur les plus connus, les Zabini, dont je portais fièrement le nom.

Cependant, ce n’est pas l’objet du jour. Luttant contre sa propre force, le jeune Londubat marchait d’un pas lourd, de là ou j’étais je pouvais presque voir la sueur de son front, ses pupilles se dilatées, et ses poils se hisser sur ses bras. On aurait dit qu’il souffrait, mais de quoi je l’ignorais. C’est cet inconnu qui m’attira dans les toilettes des hommes, désert, heureusement pour lui comme pour moi.

A pas de loup, je le suivais et refermai la porte à coup de baguette magique après avoir chuchoté un "collaporta". Il n’y avait que lui et moi, personne ne pouvait entrer ni sortir. Il était tellement concentré dans ses pensées qu’il ne me remarqua même pas, j’en étais presque vexée. Il se tenait face au miroir, les mains appuyées sur le lavabo, à bout de souffle.

Freak. Décidément, il était plus que bizarre ce garçon. Et puis d’un coup, sa respiration se calma, ses yeux étaient plus foncés, son regard plus méchant, il observait sa réflexion avec un sourire vicieux, mauvais. Ce regard, on aurait dit le mien avant de m’occuper de mes proies. J’étais plus qu’intriguée à ce stade, j’allais m’approcher de lui, lorsqu’il tourna la tête vers moi : son regard me transperça. J’aimais ce sourire pervers, ce regard froid et sans âme. Cela m’attirait comme un aimant. Je voulais comprendre comment il venait de passer de Lysander ce garçon stupide et insignifiant, sympathisant de la cause des sangs de bourbe à cet inconnu aussi mauvais que mystérieux.
Pendant quelques instants, je ne dis rien. Me contentant de plonger mes yeux dans les siens, il pencha sa tête sur le côté, comme un animal.

Il finit par détourner le regard et m’ignorer. Il me contourna pour atteindre la porte, cependant celle-ci ne s’ouvrit pas. Il réessaya. Encore. Il donna un coup sur la porte, commençant à s’énerver. Je me postai de façon à ce qu’il tombe face à ma frimousse en se retournant.
Un rictus malin sur les lèvres, le regard joueur.

« Je pense qu’elle ne s’ouvrira pas, peu importe combien de fois tu frapperas dessus. Répond et tu pourras sortir. Qui es-tu ? »


Revenir en haut Aller en bas

_________________
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Les serpents mordent ;)

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t593-hi-i-m-the-devil-nice-to-meet-you-vidya-zabini http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t584-don-t-make-her-m
Âge : 17 ans
Situation amoureuse : Célibataire mais amoureuse
Messages : 125
Points : 608
Patronus : Renard
Année : 7e
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demons (ft. Lysander) Lun 1 Mai - 16:23
Demon
Vidya ξ Lysander
Lysander le sentait arriver. Et cette fois il n’avait aucun moyen de l’empêcher. Pas de Carinae, pas de Neville ni de Luna, il était tout seul. Titubant dans les couloirs, il essayait d’atteindre les toilettes des hommes tant bien que mal. Il avait mal à la tête, il avait du mal à respirer. Il savait qu’il ne lui restait plus beaucoup de temps, il devait à tout prix atteindre ces toilettes pour éviter que quelqu’un ne le voit, ou encore pire, qu’il fasse du mal à quelqu’un.

Une fois la porte atteinte, il se dépêche d’attraper le lavabo. Soufflant fortement, il essaye de calmer sa respiration. Il a chaud, il transpire. Mais c’est trop tard, son démon à prit le dessus. Relevant sa tête, Lysander s’observe dans le miroir. Même s’il ne l’avouera jamais il aimait quand le démon prenait le dessus, même s’il ne s’en rappellera pas.

Ses yeux sont sombres, très sombres, limite noirs, son souffle est stable et sa bouche forme un rictus mauvais. Il comprend enfin la présence d’une certaine verte et argent avec lui. Il tourne alors vividement sa tête vers elle. Il la regarde vicieusement, penchant sa tête sur le côté. Il se demande ce qu’elle fait ici, pourquoi l’aurait-elle suivi ?
Ça ne le préoccupe pas plus que ça en réalité. Il la détourne avant d’essayer d’ouvrir la porte. Mais la jeune Zabini a évidemment bloqué cette porte. Elle se croit maligne.

"Je pense qu’elle ne s’ouvrira pas, peu importe combien de fois tu frapperas dessus. Réponds et tu pourras sortir. Qui es-tu ?"

Lysander se retourne donc vers elle doucement. Un sourire vicieux, malicieux, mauvais, scotché sur le visage. Une fois complètement face à la verte et argent, le rictus du rouge et or tombe bien vite pour laisser place à de la colère. D’un coup rapide il attrape Vidya par la gorge et la plaque contre cette fameuse porte fermée.

"Tu crois pouvoir me faire du chantage fillette ?"

Lysander rigole doucement. Que les gens sont naïfs de nos jours.

"Tu crois faire peur avec ton masque de gentille petite fille innocente ? Mais tu ne bernes personne chérie. Et surtout pas moi."

Le jeune Londubat, voyant la jeune fille en face de lui manquer d’air, lâche sa prise quelques instants avant de la bloquer à nouveau, mais cette fois-là encadrant la tête de Vidya avec ses bras.

"Mais je dois avouer, Mlle Zabini, que tu m’impressionnes quelque peu. Les gens croient à ton charabia de petite princesse parfaite parce qu’ils ont juste peur de toi. Et pour ça je t’admire."

Lysander se recule doucement laissant un écart entre eux.

"Essaye encore une fois de faire la maligne avec moi chérie."

Appliquant une nouvelle fois un rictus mauvais sur ses lèvres, le rouge et or croise ses bras sur sa poitrine d’un air supérieur.

"Lysander Londubat, enchanté."
avatar
I am a lion

Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 18
Situation amoureuse : Au stade de flirt
Messages : 55
Points : 274
Patronus : Aigle
Emploi : Etudiant c'est déjà bien assez les gars
Année : 7e
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demons (ft. Lysander) Lun 5 Juin - 11:36
Scare themYour arm around my throat made me feel more alive that I've never been.Je ne me croyais pas maligne, je l’étais. Et j’étais par la même occasion très fière de ce petit coup de baguette. Lorsqu’il se retourna vers moi, je sentais toute la rage qui était enfouie à l’intérieur de lui. Nous étions identiques. Tant de colère derrière un visage si doux. Une telle soif de déferler cette haine sur le monde entier, je ne le comprenais que trop bien. Cependant il semblait qu’il n’avait pas de but précis, il ne visait pas une catégorie de personne. Il semblait haïr tout le monde.

Je voulais en savoir plus, et alors que je m’apprêtais à reposer une seconde fois ma question, je fis violemment projeter sur la porte que j’avais soigneusement fermée. Ses mains sur ma gorge. Une personne normale aurait certainement eu peur, craint pour sa vie, mais moi je n’étais pas normale. Je prenais plutôt un certain plaisir, une malice dans cette situation. J’aimais voir les yeux sombres du jeune homme, j’aimais cette force. Cependant, je restai tout de même soumise aux conditions humaines et me mit à tousser violemment.

J’étais à des kilomètres d’être naïve, visiblement, il ne savait pas à qui il avait à faire. “Fillette“ ? Clairement, il m’avait mal regardé, je n’avais rien d’une fillette… Bien que cette robe de sorcier ne me mettait vraiment pas en valeur. Lorsqu’il lâcha doucement ma gorge, je pris une grande respiration, ne pouvant m’empêcher de toussoter de nouveau.
Bien, il m’avait démasquée, je n’avais donc aucun intérêt à garder ce masque stupide. Ce fameux Lysander était immense et me dépassait d’une tête, pourtant j’étais déjà grande moi-même. Ses bras, solides, encadrait mon visage aux traits parfaits.

Ce fût à mon tour de répondre avec un sourire mauvais, sadique. Un sourire qui m’allait si bien, à la fois malicieux et joueur.

"Mais je dois avouer, Mlle Zabini, que tu m’impressionnes quelque peu. Les gens croient à ton charabia de petite princesse parfaite parce qu’ils ont juste peur de toi. Et pour ça je t’admire."

Je répondis du tac au tac après avoir passé une main dans mes boucles pour les remettre en place.

« Bien sûr qu’ils ont peur de moi. Si tu savais de quoi j’étais capable… »


Parfois, je me demandais si je n’étais pas malade. J’aimais provoquer le chaos, je me délectai de la souffrance des autres. J’avais besoin de faire le mal. Dans ces moments-là, je ressemble à une personne possédée par le démon. Et pourtant c’était bien moi. Le plus drôle c’est que personne ne soupçonnait la réalité.
C’est l’une des seules raisons pour laquelle j’admirai les moldus. Ils étaient capables des pires crimes. Des crimes à rendre fou, d’un sadisme dépassant l’entendement. Cela me donnait des frissons, j’aimais voir ce genre de massacre. Je suis un apôtre de la douleur dénoué d’empathie. Docteur, je suis malade ? Le pire dans tout cela c’est que je ne trouvais aucun évènement capable d’expliquer ce tempérament. Certains pouvait blâmer d’avoir grandi dans des conditions difficiles, moi non ; je ne connaissais pas l’empathie. La réincarnation du diable peut-être ?

Bien trop vite, il mit de l’espace entre nous, ce que je regrettais. Je fis quelques pas dans sa direction et fit un tour autour du jeune homme. Je l’observai sous toutes les coutures.

« Oui, tu as bien le corps de Lysander. Mais je ne connais que trop bien les Londubat, tu n’es pas lui, ou peut-être que… »

Je m’interrompis, les yeux plissés, suspicieuse alors que je me retrouvai de nouveau face à lui.

« Vidya Zabini, de même. »

Je m’interrogeais sur ce qu’il pourrait bien faire si je cherchais encore à faire la maligne mais une autre idée me semblait bien plus alléchante.

« Avant que tu ne redeviennes le Londubat ennuyeux que je connais, tu n’aimerai pas t’amuser un peu ? »
© 2981 12289 0

_________________
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Les serpents mordent ;)

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t593-hi-i-m-the-devil-nice-to-meet-you-vidya-zabini http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t584-don-t-make-her-m
Âge : 17 ans
Situation amoureuse : Célibataire mais amoureuse
Messages : 125
Points : 608
Patronus : Renard
Année : 7e
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Demons (ft. Lysander)
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Demons (ft. Lysander)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lysander Sarhtorian : présentation [validée]
» Lysander Nïra
» un rp avec un demons?
» Demons 2
» [A reprendre - Elève - Héritier] Lysander Scamander (Thomas Brodie-Sangster) ~ 3e année à Serdaigle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twenty-four years later :: POUDLARD :: Sixième étage :: Toilettes des garçons-
Sauter vers: