AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ce forum est l'ancienne version de DOP. Vous y trouverez les archives de TFYL avant la refonte!

Le beau et la bête [Milo/crystal]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives de TFYL :: Archives de rps sur TFYL :: RPs abandonnés
MessageSujet: Le beau et la bête [Milo/crystal] Sam 29 Avr - 12:24

Le beau et la bête
C'est leviossa et pas Leviosaaaaaaaaaaa !

Je suis couché sur mon lit. J’attends désespérément que le dortoir commence à s’activer pour une nouvelle journée. Je n’ai pas beaucoup dormi cette nuit, et comme toutes les autres avant. Je n’ai pas beaucoup besoin d’heures de sommeil. Ma nuit s’était déroulée sous la lecture de divers bouquins de sorts magiques. Les sortilèges étaient une de mes matières préférées. Elles ne laissaient pas de doute à l’inattendu puisque tout devait être exécuté correctement. Rigueur et fermeté étaient des éléments essentiels lors d’un lancer de sorts : deux éléments que j’appréciais dans les matières. Le cadran de mon réveil indique qu’il va être bientôt l’heure pour mes compagnons de chambre de se lever. Prévoyant, et voulant éviter tout file inutile dans la salle de bain, je file prendre ma douche. Je prends plaisir à sentir l’eau chaude couler sur mon dos. La vapeur d’eau commence à m’envelopper et je fini par disparaître.

En retournant dans la chambre, je constate que tout le monde est parti. Où sont-ils ? A cet instant, j’entends mon téléphone portable vibrer sur ma table de chevet. Je reçois un texto d’Hadès « putain, t’es où mec ? ». Incrédule, je pose le téléphone et recarde mon réveil. Il est à peine 7h30. Instinctivement, je pose mon regard sur celui de mon voisin de lit : 8h30.

Putain.

J’ai oublié de changer les heures ! Bordel ! Dans une panique parfaitement maîtrisée, je trébuche en tentant de me sécher et m’habiller en même temps. Très vite, je suis habillé et je m’envole dans les escaliers pour rejoindre la salle commune. Je rate la dernière marche et me mange le sol. Je me suis pris les pieds dans mon sac à dos que je tenais par la main. Je gémis mais je me relève ignorant la plaie ouverte sur mon front. Je quitte ma salle commune et monter les escaliers à une vitesse dont je n’en me serais jamais cru capable. Troisième étage, j’y suis. Je m’engouffre dans le couloir et ouvre la porte du cours de sortilège à la volée :

« Pardon M’sieur ! J’ai oublié de changer les heures ! C’pas ma faute ! Fin si mais bon, pas vraiment, quoi ! »

Le prof d’un signe de tête exaspéré m’envoie m’assoir. Je pose mon sac à côté d’Hadès et m’installe dans un bruit sourd : je suis épuisé.

« Monsieur Hepburn. Les groupes ont déjà été constitués et votre duo est mademoiselle Holmes. Veuilles changez de place. »

Quoi ? Comment ça ? Et Hadès dans tout ça ? Ce dernier m’articule un petit désolé coupable. Ma vie est fichue. Mon bras droit allait œuvrer sans moi. Penaud et affichant une mine grave, je m’avance lentement en trainant mon sac derrière moi.

« Monsieur Heburn, arrêtez de vous donner en spectacle et  dépêchez-vous s’il vous plait. »

Je murmure un oui plaintif et m’installe à côté de Crystal. Je la regarde d’un air triste surjoué et je lui dis : « Vas-y travaille sans moi, j’ai le cœur tellement brisé que je ne ferais que te ralentir… ». En plus d’être loin de mon ami de toujours, je suis au premier rang, loin de toutes mes habitudes. Le prof me surveillait du coin de l’œil et hochait la tête. Comprenant que je ne pourrais pas y échapper, je sors ma baguette de mon sac et me tourne vers crystal :

« C’quoi qu’on doit faire ? «  Dis-je faussement triste.

C’est dans ce genre de moment que je regrettais que mon jumeau ne soit pas dans la même maison que moi, il aurait pu prendre ma place et j’aurai pu laisser mon âme sombrer vers les abysses de la dépression.



black pumpkin
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le beau et la bête [Milo/crystal] Mar 2 Mai - 17:30
La bête et le con.T'es con toute la journée ou tu dors la nuit ?3h du matin. Je tourne le visage à nouveau vers lui, et d’un coup je regarde à nouveau l’heure. Je me lève d’un coup, la soirée avait été bonne, mais je ne pouvais rester plus longtemps, j’avais cours demain, et il était hors de question que je m’endorme, ce n’était que des cours obligatoires en primes.  Je lui dépose un baiser délicat sur la joue et lui fait un clin d’œil avant de pivoter et de laisser virevolter mes cheveux roux. Je rejoins discrètement ma salle commune essayant de ne pas me faire choper par un prof en surveillance, Gamyn ou je ne sais qui et m’empresse de monter dans ma chambre. Emmy et Leah dormaient à point fermé. Je me mets en short débardeur, l’histoire de dormir confortablement et me glisse dans mon lit frais, retenant un cri entre mes dents pour ne réveiller personne et m’endort assez rapidement.

6h30, c’est la voix d’Emmy qui me réveille, comme tous les matins. Vu que je n’entends pas le réveille, j’ai un sommeil lourd. Bref, je me lève et pour me réveiller je vais directement prendre une douche. Ce qui serait sure que j’allais être de mauvaise humeur toute la journée, je n’avais pas assez dormit, et j’allais devoir me refaire la façade pour pas que cela se voit. J’avais volontaire réglé plus que froide que chaude. L’eau glissait sur mon visage puis le long de mon corps de manière à me réveiller calmement, ou pas. En sortant, il était 6h45. Je prends un quart d’heure pour me sécher, frotter chez cheveux et m’habiller, nous ne sommes pas vendredi, ce qui m’emmerde bien, je n’avais pas envie de porter l’uniforme aujourd’hui, mais bon, on ne va pas commencer la semaine avec des points en moins, je râle suffisamment quand Milo et Hadès nous en font perdre. Ensuite, je me prends vingt minutes pour sécher mes cheveux, autant se faire un brushing, non ? Puis dix minutes pour me maquiller, dans l’ensemble j’étais prête, j’avais juste à vérifier que j’avais mon bouquin de sortilège là où je pense qu’il est. En sortant de la salle de bain, je me prends un pique d’Emmy comme quoi je n’étais pas toute seule. Je prends sur moi, et ne répond pas, je n’allais quand même pas m’embrouillée avec ma meilleure amie dès le matin. Bref, je me jette  sur mon lit et regarde le plafond pensant à ma soirée d’hier soir avec Alexis. Nous donnons bonne figure devant les autres, mais qu’est ce qu’on passe des bons moments ensemble, et pas qu’en liaison de meilleur ami, croyez-moi.

Une fois que les filles sont prêtes, à l’heure, nous partons pour notre cours de sortilège. Je ne parlais pas plus que ça moi qui suis bavarde, mais je dois dire qu’aujourd’hui, si j’ouvre ma bouche cela risque de faire mal. Je fronce les sourcils avançant jusque la porte pour voir si le prof était dans la salle puis revient vers mes amis tapant la bise à quelques uns d’entre eux. J’hausse un sourcil et regarde Hadès.

« Milo est dans le coma ce matin ? »

Il était huit heures est toujours pas de Milo, le prof arrivait justement. Hadès hausse les épaules, il ne semblait pas savoir non plus où il était, remarquez, il est surement en train de bécoter une stupide Serpentard dans un placard ou autres. Je soupire d’agacement à cette pensée, quand je me fais bousculer en rentrant dans la salle, je me tourne vivement vers le ou la coupable. Une Serpentard. Elle me regarde et ne s’excuse même pas, je serre des dents, alors que des bras me force à m’avancer vers le premier rang. Emmy bien entendu, elle devait sentir que j’étais de mauvaise humeur, et ne voulait probablement pas non plus qu’on retire des points à Poufsouffle. Déjà que Milo manquait à la liste des présents… Bref, le prof commence son cours. Je l’écoute avec intérêt. Cours de sortilèges, cours théorique d’ailleurs.

Les minutes passent et je me retourne vers Hadès fronçant les sourcils et mimant avec mes livres « Il est où putain ? ». Le prof m’interpelle me demandant de me retournant, ce que je fais en grognant et croisant mes bras sur ma poitrine.

« J’espère pour vous, que monsieur Hepburn va arriver, parce que sinon vous ferez le travail toute seule, Miss Holmes. »

De toute façon, avec ou sans lui, j’imagine que je bosserai toute seule, non ? Je lève les yeux au ciel, alors qu’il continue de donner les binômes. Puis, le travail à faire. Evidemment, on avait notre manuel, il fallait trouver les principaux points sur le sortilège d’amnésie. Celui qui avait le travail le plus complet recevait des points pour sa maison. J’ouvre mon livre et sort ma baguette pour lui solliciter un peu d’aide quand, je sursaute à la voix de Milo, je me retourne et le regarde qui tente d’aller s’asseoir à coté d’Hadès, ce qui me semble normal. Ce qui me semble pas normal c’est quand il lui dit qu’il est en binôme avec moi. Attendez, c’est quoi cette réaction ? Je fronce les sourcils, je le prenais clairement mal, et bien ce crétin pouvait s’accrocher pour savoir ce qu’il allait devoir faire.

Je me repenche sur mon livre et tapote du doigt sur ma table agacée par la situation. Je l’écoute et lève les yeux au ciel. Je préférais ne pas répondre à sa remarque mais finalement, sa question me tente bien trop, et voilà que cette phrase sort de ma bouche toute seule.

« ‘’Qu’est ce qu’on doit faire ?’’ Fais honneur à ta langue natale déjà, Milo. Et Bonjour. »

Je tourne la page de mon livre de manière énervée et toujours le nez sur celui-ci.

« Et on doit chercher un sort pour régler les réveils lors des changements d’heures. »

Je savais que Leah faisait ça, donc je savais que le sort existait, je ne lance toujours aucun regard à Milo. Il m’irrite de bon matin. Pas de bonjour, pas de comment ça va, non, il râle en s’installant comme si j’étais un fardeau en prime. Quel con.
© 2981 12289 0
avatar
Newbie

Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 24 ans
Situation amoureuse : Fou amoureux d'une Harpie parfaite
Messages : 100
Points : 0
Emploi : Associé de l'entreprise Van Radband
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le beau et la bête [Milo/crystal] Jeu 4 Mai - 13:43

Le beau et la bête
C'est leviossa et pas Leviosaaaaaaaaaaa !

Crystal ne comprends jamais rien, elle ne me comprend pas. Quand je suis sérieux, elle croit que je fais le pitre et inversement. Fin je veux dire, même le prof à bien remarqué que je jouais le rôle de l'étudiant martyr. Faut-il toujours lui faire un dessin ? Elle est une des rares qui arrivent à me blaser. J'arc un sourcil lorsqu'elle me fait une réflexion sur mon français. Nan Mais quoi encore ? Je suis plus libre de parler comme je l'entends ou quoi ? Cette fille est bizarre. Vraiment. Mais le pire c'est que j'arrive jamais à lui en vouloir, sans elle je m'ennuierais fortement c'est clair.

- Moi parler comme moi vouloir, okay ?

J'me marre. C'est plus fort que moi de chercher les provocations, surtout avec elle, Crystal peut m'en coller une ou soixante, je continuerais à l'embêter. Je suis un animal sauvage, moi ! Un étalon des plaines !

- Non je crois qu'on cherche un sort pour que tu comprennes enfin le second degré.

Tu me lances une pique ? Je t'en lance une autre. Ca a toujours été comme ça entre nous et je pense qu'au fond c'est pour ça qu'elle l'apprécie : parce que je l'exaspère mais qu'en même temps je la fais rire. Au début, notre relation n’était ce qu’elle est aujourd’hui. On s’est rencontrés en première année et tout de suite, je suis tombé sous son charme. Je la suivais partout, espérant qu’un jour elle me remarque autrement qu’en ami mais j’ai bien vite compris qu’un type comme moi n’aurais jamais son attention : on vient de monde trop différents. Avec cette prise de conscience, j’ai enfouis mes sentiments et je les ai oublié. Avec le temps, elle est devenue mon amie et rien de plus.

- T'es chiante à râler, ce n’est pas parce que Madame est de mauvaise humeur, qu'elle doit le faire subir au petit peuple.

Je claque la langue. Petite princesse avait passé une mauvaise matinée ? Je me tourne vers Hadès Et lui fais signe. Je lui demande ce qu'elle a, Il me répond en haussant les épaules. Super. Si ça se trouve elle a juste ses règles.

- Nan Mais allais, Sérieux, t’es chiante là. Lui dis-je en faisant mon plus beau sourire, c’était une petite attaque gentille mais je m’attendais à ce qu’elle le prenne mal, comme d’habitude. Qu’est-ce qui y’a ? Pourquoi tu fais la tronche ?

Ma curiosité était piquée à vif et tout le monde sait que Crystal a toujours une raison de se plaindre ou de passer une mauvaise journée. Et puis, ça me revient. Je l’ai vue dans notre dortoir cette nuit. Ma main à couper que c’était elle. Je dormais à moitié, je me réveillais doucement lorsque j’ai entendu du bruit. A travers les rideaux de mon lit à baldaquin, j’ai aperçu une ombre se faufilant silencieusement hors du dortoir.

- D’ailleurs… Tu faisais quoi dans notre dortoir cette nuit ? chuchotais-je pour éviter que personne ne nous entende. Je papillonne des yeux pour l’inviter à se confesser mais ma petite voix intérieure me glisse que je m’aventure sur un sujet dangereux.



black pumpkin
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le beau et la bête [Milo/crystal]
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Le beau et la bête [Milo/crystal]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Oh le beau Toutou!
» Peindre un beau Visage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twenty-four years later :: Archives de TFYL :: Archives de rps sur TFYL :: RPs abandonnés-
Sauter vers: