AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ce forum est l'ancienne version de DOP. Vous y trouverez les archives de TFYL avant la refonte!

FT. LUNA ET ALTHÉA - Une potion pour une voix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives de TFYL :: Archives de rps sur TFYL :: RPs abandonnés
MessageSujet: FT. LUNA ET ALTHÉA - Une potion pour une voix Mer 19 Avr - 17:58


Une potion pour une voix
Ft. Luna et Althéa

Non, je ne suis pas emplie d’une compassion extraordinaire qui a fait en sorte que j’ai eu envie de m’impliquer pour Althéa. Une partie de curiosité, oui. Et une étrange impression de similarité entre ce qu’elle vit et ce que j’ai vécu à Poudlard. La meilleure amie de Roxanne n’avait pas été en mesure de me répondre lorsque je l’avais questionné sur le mutisme de la jeune fille. Et malgré la rencontre avec Althéa par la suite, elle avait été réticente à me décrire sa situation. Alors, j’avais du perdre quelques heures dans la bibliothèque afin de feuilleter tout ce qui concernait le mutisme… Jusqu’à ce que je tombe sur ces quelques pages qui parlaient d’un sort qui rendait muet. Il faut dire que j’avais passé des semaines à chercher cette corrélation, alors trouver la plausibilité ( que j’ai associé avec la vision que j’avais eu de son passé) m’a relativement excitée. La soirée même, j’ai fait irruption dans la chambre de Luna (comme nous sommes de bonnes amies, je n’ai plus vraiment de retenu avec elle) en lui déballant mon plan débile pour aider Althéa. Comme je ne m’y connaissais aucunement en potion et que Neville et moi ça a toujours fait deux, j’ai préféré me diriger vers mon ancienne meilleure amie pour cette requête. Nous avons donc chercher ensemble une potion contre le sort de mutisme. Après une recherche approfondie, nous l’avons enfin trouvé.

C’est ainsi qu’en février, j’envoyais un courriel à Althéa pour lui demander de me rencontrer dans mon bureau le vendredi soir de la semaine précédent notre découverte. Durant la semaine, j’ai fait quelques commissions à Pré-Au-Lard en dehors des heures de cours afin d’acheter les ingrédients nécessaires à notre potion. Comme je n’ai pas confiance en mes capacités de création de potion, j’ai demandé l’assistance de Luna. Bien fait pour moi, c’est une sécurité de plus d’empêcher ce plan de tomber à l’eau. Je suis nerveuse, et j’espère fortement que cela fonctionnera. Autant pour la voix d’Althéa que pour ma propre fierté.

Je me trouve dans mon bureau, où j’ai entreposé sur le plan de travail mes instruments pour confectionner la potion. Enfin, ce n’est pas vraiment mes instruments, comme je les ai volé subtilement à Nathan lorsqu’il discutait avec une élève en dehors des heures de cours. Ouais, subtile et efficace. Je regarde l’heure. Moins de 10 minutes avant que les filles se pointent pour notre rendez-vous. Je commence à jouer avec mes doigts, nerveuse.

_________________
avatar
Professeur

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t30-arielle-j-dawson
Âge : 42 ans
Situation amoureuse : Divorcée
Messages : 163
Points : 0
Patronus : Papillon
Emploi : Arielle: Professeur d'astronomie Adaline: Assassin à contrat et écrivaine
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FT. LUNA ET ALTHÉA - Une potion pour une voix Dim 23 Avr - 8:19
Arielle
Althéa
Luna
Une potion pour une voix !
Je suis en train de lire. Tranquillement, seule dans ce qui est ma chambre. Que je partage avec Neville en temps normal, mais je crois qu'il n'est pas ici parce qu'il donne un cours… Enfin, c'est le soir, un cours le soir c'est étrange non ? Il est peut être encore dans sa botanique, il n'y a qu'avec elle qu'il pourrait me tromper. N,'est-ce pas ? Je préfère ne pas trop me poser la question et continuer de lire. Mon papa vient de m'envoyer le nouveau numéro du chicaneur qu'il publie toujours. Ce journal, il est fait pour dire la vérité. Pour raconter ce qui est caché au monde sorcier. Mais les gens ne sont pas encore assez ouvert pour ces vérités là. J'entends dire que ces révélations sont fantaisistes. Moi j'y crois. Si mon papa l'écrit, c'est que c'est vrai. Et il m'arrive de l'aider. Les gens ne sont juste pas prêt à entendre ses vérités. Pas quand l'article est publié. Pourtant les gens finissent toujours par y croire. Comme cet article sur le retour de Voldemort, quand j'étais encore étudiante ici. Personne ne voulait croire Harry Potter, sauf ses amis proches, mon père et moi. Mais quelques temps plus tard, les gens ont bien du se rendre à l'évidence qu'on disait la vérité, cette fameuse nuit où il a été aperçu, mettant fin au combat du ministère. Malgré tous ses exemples, les gens continuent de lire en riant, le Chicaneur. Mais la vérité y figure toujours autant qu'avant. Soudainement, on entre dans ma chambre. C'est trop brusque pour que ce soit mon mari. Je me retourne vers la porte, m'attendant à voir ma fille. C'est Arielle, mon amie professeur. Nous étions amies bien avant de devenir professeurs toutes les deux. Mais nous nous étions perdue l'un et l'autre.

Arielle, c'est cette fille qui était ma meilleure amie pendant nos études. Nous étions toutes deux trop différentes pour nous intégrer. Notre vision du monde faisait peur aux autres. Mais nous nous étions trouvées. Puis perdues. Et retrouvées ! Il y a quelques mois, juste avant la rentrée à Poudlard. Mais c'est une autre histoire et cela prendrait du temps à la raconter maintenant. Arielle est donc arrivée dans ma chambre comme une furie avec son idée de plan pour aider la pauvre Althéa, muette. Une livre à la main parlant du sujet. Je la regarde d'abord perdue par sa rapidité à me parler. Puis quand elle se tait, je remet doucement tout en place dans ma petite tête blonde. Il existerait donc un sort qui rend muet et Althéa en serait victime, si je comprend bien. Et une potion pourrait la guérir. C'est ce livre qui nous aidera. J'invite donc mon amie à s'asseoir à mes côtés sur le canapé pour que nous puissions regarder ensemble ce drôle de livre. Cette recherche nous prend la soirée, la nuit peut être ? Neville passe, voyant Arielle et nos recherches, ne nous dérange pas, je crois que ce n'est pas l'amitié folle entre eux deux. Je lui fait un sourire et continue de chercher avec Arielle. Mais seule cette soirée ne nous suffira pas. Pendant plusieurs jours et semaines, chacune de notre côté, pendant notre temps libre, nous continuerons les recherches. Parfois ensemble, quand nous le pouvons. Et finalement, par acharnement, nous trouvons. Une potion, des ingrédients.

C'est mon amie qui organise tout. Prévenir Althéa, acheter les ingrédients nécessaires. Elle prévoit tout à la perfection. Et c'est mieux ainsi. J'aurais sans doute oublié de prévenir notre chère élève si ça avait été moi. Mais Arielle souhaite quand même que je sois son assistante pour cette fameuse soirée. Je crois qu'elle a trop confiance en moi. Ou alors, je n'ai pas assez confiance en moi ? Je me prépare, j'explique à Neville notre histoire de potion. Il peut sans doute me donner quelques bons conseils si nous utilisons des plantes. Je tente de bien écouter pour ne pas oublier. Je lui souris, je l'embrasse et à travers les couloirs de l'école, je me rend au bureau de mon amie et collègue. Arrivée devant la porte, je patiente. J'attends qu'Arielle vienne m'ouvrir. Quelques minutes passent. Deviennent longues. Mais c'est normal, j'ai encore oublié quelque chose. J'ai oublié de frapper à la porte pour la prévenir de ma présence. Et quand finalement je frappe, c'est au moment de l'arrivée d'Althéa. Nous voilà toutes les trois, prête à soigner le mutisme de la pauvre enfant.  
avatar
Professeur

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t595-l-homme-sur-la-lune-a-du-se-dire-qu-il-etait-aller-trop-loin-pour-faire-pipi http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t583-luna-londubat-pa
Âge : 40
Situation amoureuse : Mariée
Messages : 62
Points : 0
Patronus : Lièvre
Emploi : Professeur de soin aux créatures magiques
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FT. LUNA ET ALTHÉA - Une potion pour une voix Dim 23 Avr - 8:46
   
Une potion pour une voix
Bavarde un jour, bavarde toujours.
Muette. Althéa était muette et ce depuis très peu. Beaucoup pensaient à une simple comédie de l’adolescente, qu’elle se trouvait une excuse pour ne pas parler de la mort de son père. Mais Althéa était vraiment muette. Elle donnerait pour retrouver la voix, elle rêvait de pouvoir chanter, crier, et faire de nombreux éloges. Parler lui manquait, et pas beaucoup la croyait. Roxanne était un amour avec elle. Althé a été du genre à l’envoyer chier depuis le début de l’année, tout ça parce qu’elle ne voulait pas qu’elle sache qu’elle était muette. Quand la préfète des Serdaigles l’a su, Althé a été surprise de la façon dont elle a traité. En fait, rien n’avait changé. Roxanne restait la même à son égard, elle ne doutait pas qu’elle était muette, mais elle n’avait pas pitié non plus. Comme quoi, elle était vraiment la meilleure amie idéale, elle supportait même les sautes d’humeurs de l’adolescente, bien que ça devait la blesser.

Althé n’avait parlé à personne de cette histoire. Pour plusieurs raison. La première, c’est qu’elle n’en savait pas plus que les autres, elle avait juste cette intuition que sa mère y était pour quelques choses. Et l’autre raison, c’était le regard qu’on pouvait avoir sur elle. C’était compliqué comme situation, mais la première personne à qui elle en a parlé, c’était Roxanne qui lui avait conseillé de parler de ses cauchemars répétés à Madame Grimm, sa professeur de Divination et d’astronomie, Althéa n’a fait qu’un seul cours d’astronomie, ayant préféré arrêter suite à sa crise d’angoisse en plein cours, mais elle appréciait grande le professionnalisme de cette professeures.  Les Grimm sont des amis de la famille Atkins, du moins de défunt père d’Althéa.  L’adolescente est la meilleure amie de Liam et considère Melody comme sa sœur, elle l’adore, surtout sa façon de penser. Clyde a toujours été gentil avec elle, elle se souvient du sourire de son père quand il voyait son ami débarquer. Alors quoi de plus normal qu’il est une femme aussi agréable que lui ? Althé ne connaissait pas vraiment Arielle, mais bon, sa première impression avait été la bonne.

D’ailleurs, Althé avait aujourd’hui été demandé par Arielle Grimm dans sa salle de Divination après un son cours de DCFM. Elle n’avait rien dit à Roxanne, de toute façon, en ce moment, elle restait souvent après ce cours avec le professeur, sois disant pour étudier, mais elle est toujours incapable de lui dire sur quoi ils ont travaillé, ce qu’elle trouve étrange, mais elle n’en dit rien. Enfin, n’en écrit rien. Elle se ballade dans le couloir jusqu’à cette fameuse salle, serrant son livre de DCFM contre sa poitrine, pourquoi Arielle voulait-elle la voir ? C’était angoissant, d’autant plus qu’elle s’était décidée récemment à écrire à Arielle depuis quand elle était muette et qu’elle ne se souvenait de cette soirée. Son cas l’avait intéressée et mais Althé avait peut qu’elle se mette trop dans cette histoire et qu’elle s’attire des ennuis, elle ne lui avait pas tout dit à vrai dire. Pourquoi dire à une femme qui est elle-même mère que sa propre mère aurait moins provoqué la mort de son père, ami de la famille qui plus est ? Arielle se braquerait probablement comme l’avait judicieusement dit Roxanne.

Longeant les couloirs, dans ses pensées, l’adolescente aux cheveux gris arrive devant la salle, elle déglutit difficilement avant de toquer trois petits coups et de rentrer dans la salle. Elle cherche d’abord la blonde du regard, et lorsqu’elle la trouve, le regard plein de question se pose dans le regard fier du professeure Grimm, d’autant plus qu’elle se demandait pourquoi le professeur Londubat au féminin était présent, qu’elle rôle avait-elle à jouer. Althé s’approche doucement posant son livre sur une table en passant entre deux rangées. Elle se pose devant Arielle s’asseyant sur une table. Elle fronce doucement les sourcils, attendant de savoir ce qu’elle avait à lui dire. Elle jugeait inutile d’écrire sur un bout de papier une question comme celle-ci ou encore un bonjour. Son regard en disait déjà long sur cette histoire.

codage par rhum antique de Never-Utopia

_________________

   
Shut up please ? Thank you !  ©️ by anaëlle.
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Je vaux de l'or

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t518-le-silence-est-d-or-althea http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t163-althea-la-silenc
Âge : 17 ans
Situation amoureuse : Célibataire
Messages : 149
Points : -20
Patronus : Renard
Emploi : Elève en DCFDM + Histoire de la magie + Sortilège + SACM + Vol + Divination
Année : 6éme année
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FT. LUNA ET ALTHÉA - Une potion pour une voix
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
FT. LUNA ET ALTHÉA - Une potion pour une voix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je voudrais une potion pour grandir [LIBRE]
» ~#Cours n°1# « Une potion hilarante » [1-2-3-4 années]
» Potion pour rajeunir.
» Potion d'Amnésie
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twenty-four years later :: Archives de TFYL :: Archives de rps sur TFYL :: RPs abandonnés-
Sauter vers: