AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ce forum est l'ancienne version de DOP. Vous y trouverez les archives de TFYL avant la refonte!

scorpius | burning words
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives de TFYL :: Archives rps :: Rps transférés
MessageSujet: scorpius | burning words Jeu 6 Avr - 16:13
burning words
Scorpius & Mordred
Touch my mouth and hold my tongue, I'll never be your chosen one. I'll be home safe and tucked away well you can't tempt me if I don't see the day. The pull on my flesh was just too strong stifled the choice and the air in my lungs better not to breathe than to breathe a lie 'cause when I opened my body I breathe in a lie

Le papier se froissa dans sa main avant d'être propulser avec rage dans le foyer d'une cheminée. Les braises ne tardèrent pas à l'enflammer et bientôt la lettre ne fut plus qu'un rougeoiement de plus dans le foyer. Un pli soucieux barrait le front du jeune homme. Comme il le craignait l'avis de son père n'avait pas changer à son égard... Pourquoi se seraient-ils modifier de toute façon ? Une partie de lui se sentait soulager de ne plus avoir à jouer la comédie du parfait fils de sang-pur... Comédie où il avait toujours particulièrement échouer, une autre partie tournait en rond depuis des semaines. Se demandant où il logerait cet été, comment il allait pouvoir se payer ses fournitures scolaire ? Il trouverait peut être un travail ? Le chaudron baveur engageait-il les étudiants de son âge ? Auquel cas il pourrait toujours occuper une pièce dans l'auberge, non ? Oui... mais ce serait autant de gallion que l'on déduirait de son salaire. La colère pointait à nouveau et il envoya d'un geste vif les quelques affaires qu'il avait disposer sur une table basse devant lui par terre. Un bruit de verre briser se fit entendre. Le blond se pencha légèrement et vit une fiole d'encre se déverser sur sol. « - Merde ! Merde ! MERDE! »

Un silence confus salua son jurons. Un groupe de première année qui jacassaient joyeusement depuis plusieurs minutes l'observait désormais avec intérêt, décuplant l'agacement de Yaxley. « - Quoi ?! Ça dors pas à votre âge les gosses ? Fichez le camps! » Pendant quelques secondes les élèves semblèrent sur le point de répondre, ils avaient l'avantage du nombre... mais Mordred semblait d'une humeur particulièrement noir et nul doute qu'il aurait trop heureux de pouvoir se défouler sur quelques élèves innocent n'ayant rien demander. La prudence l'emporta et un recule prudent s'engagea parmi les plus jeunes qui disparurent bientôt en direction des dortoirs. Mordred soupira. Il était furieux. D'une main fébrile il attrapa un paquet de cigarette froissé et décida d'en allumer une. Tant pis si on le surprenait à fumer ici, tant pis si on écrivait à ses parents, tant pis si on collait des points en moins à Serpentard. Il s'en fichait. Doucement il expira la fumé et l'odeur du tabac commença à se répandre dans la salle commune. Son regard glacé se posa à nouveau sur la bouteille d'encre brisé, une tâche d'un noir intense occupait maintenant le tapis. Le blond se mit à l'observer avec intérêt, cherchant des formes concrète au sein de cette dernière. Dans un coin de sa tête, la même question lancinante se posait encore et encore : qu'allait-il devenir si il ne pouvait plus retourner chez ses parents ?
Made by Neon Demon

_________________

☆☆☆ I'll tell you my sins and you can sharpen your knife.
avatar
Les serpents mordent ;)

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 32
Points : 0
Année : sixième année
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: scorpius | burning words Ven 14 Avr - 17:54
La dernière fois que le vert et argent avait reçu une lettre de sa famille, cela lui avait pourri sa journée alors qu’il ne l’avait même pas encore ouverte mais cela l’avait aussi torturé toute la nuit, à un tel point qu’il avait fini par l’ouvrir à une heure tardive ou au contraire très matinale. Il en était resté tétaniser mais aussi en colère. Les larmes avaient manqué de couler sur ses joues, heureusement que l’une de ses meilleures amies Sophia l’avait trouvé et réconforté.

Non, il n’était pas faible, mais simplement à bout de souffle, sur les nerfs. Il ne supportait plus l’atmosphère qui régnait dans sa famille, il était écrasé par tout ce que ses grands-parents lui mettaient sur les épaules. Scorpius comprenait enfin pourquoi son père avait été une telle teigne lorsqu’il était enfant, dans l’unique but de plaire à ses parents. Bien entendu, il aurait voulu des amis, une belle histoire d’amour mais il n’avait jamais rien eu de tout cela et avait toujours jalousé Potter et son trio. Avec Astoria il avait enfin connu le bonheur, il avait changé… Pourquoi avait-il fallu qu’elle meure si injustement et que Lucius vienne à nouveau contrôler Draco ? Et par-dessus tout pourquoi voulait-il le contrôler lui, Scorpius. Son père n’était plus lui-même, et voilà que du haut de ses 16 ans, il était fiancé et en couple avec une autre. Le vert et argent sentait une tempête arriver.

Il était là, dans le parc, la tête levée vers le ciel lorsqu’une goutte tomba sur le bout de son nez, le sortant de ses pensées. Ce n’est qu’à cet instant que l’étourdit qu’il était, remarqua que plus personne n’était là. La plupart des élèves avaient quittés la cour et certainement même la grande salle à cette heure-ci… Depuis quand perdait-il ainsi la notion du temps ?

Le jeune homme décida donc de faire un court arrêt part les cuisines dans lesquelles il avait pris l’habitude de venir se servir sans la moindre crainte, avant de rejoindre sa salle commune pour manger ces victuailles nouvellement trouvées.

Cependant, la petite troupe de jeune sorcier en bloquait l’entrée. Le Serpentard surpris, malgré lui, une partie de leur conversation… Ils semblaient se moquer de quelqu’un… De Mordred. Comprenez qu’en temps qu’héritier du nom Malfoy, le nom de Yaxley n’était pas inconnu au garçonnet. Sa famille avait déjà dû se rendre au manoir ou inversement. Malgré le fait qu’ils ne soient pas si proches que cela, la situation dans laquelle il était, enfin cette colère, lui rappelait drôlement celle qu’il avait pu ressentir quelques jours auparavant. N’écoutant que son bon cœur, il regarda le groupe de jeunes sorcier disparaitre avant de s’approcher de Mordred.

« Tu peux m’en dépanner une Yaxley ? » demanda gentiment Scorpius après avoir passé une main dans ses cheveux.

« Après tu pourras me dire ce qu’il t’arrive et pourquoi tu massacres notre magnifique salle commune, je pourrais peut-être t’aider, qui sait. »

Une cigaretteScorpius ft. Mordred
Ʃkaemp はは ™
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Les serpents mordent ;)

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t306-un-nom-qui-n-inspire-guere-confiance?highlight=un+nom+qui+n+inspire http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t198-le-scorpion-piqu
Âge : 16 ans
Situation amoureuse : En couple
Messages : 168
Points : -20
Patronus : Chien
Année : 6e
Revenir en haut Aller en bas
scorpius | burning words
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Legend of the burning sands
» What are words if you really don't mean them when you say them!
» Scorpius est dans la place!!
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» Kyurem Sparkling Blue / Kyurem Burning Red

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twenty-four years later :: Archives de TFYL :: Archives rps :: Rps transférés-
Sauter vers: