AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ce forum est l'ancienne version de DOP. Vous y trouverez les archives de TFYL avant la refonte!

Il n'aime pas recevoir du courier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives de TFYL :: Archives rps :: Rps transférés
MessageSujet: Il n'aime pas recevoir du courier Mer 1 Mar - 19:21
     

Sophia X Scorpius

Une lettre ?
L
7h34 - La journée du blondinet avait plutôt bien débuté, Scorpius n’avait pas eu de mal à se réveiller, il n’y avait pas d’épi dans ses cheveux, il avait même eu le temps de prendre une douche ce matin. Le plus merveilleux dans tout cela c’est qu’Albus est lui n’étaient même pas en retard ce matin-là. Les deux compères sont toujours fourrés ensembles, en fait si vous les voyez séparés, c’est certainement qu’il y a un souci.

Arrivés dans la grande salle, Scorpius était vraiment de bonne humeur. Comment ne pas l’être avec un buffet pareil du matin ? Ils étaient à la table des Serpentards entourés des personnes qu’ils aimaient, pour la plupart en tout cas. Le jeune homme avait enfin l’impression d’avoir sa place à cette table, il se sentait bien ici.
Il discutait donc avec Albus d’une farce qu’ils avaient fait la veille mais ils furent interrompus par le courrier du matin. Scorpius ne recevait que rarement du courrier, mais ce matin-là semblait être l’exception.

Il reconnut de suite la chouette qui lui apportait une lettre. C’était la chouette de son grand-père, Lucius Malfoy. Scorpis attrapa la lettre, sans se donner la peine de la lire et l’enfourna dans la poche de sa robe. Le blondinet avait perdu son sourire, tout d’un coup il eût l’impression de ressentir un énorme poids sur ses épaules. Il se sentait s’enfoncer dans le banc, il n’avait plus faim.
Le Serpentard sentait que cette journée n’allait pas être si bien que cela.

9h – début des cours
Ellipse jusqu’au soir.

19h30 - Au final, cette journée ne fût pas si terrible, Albus et Scorpius n’étaient pas arrivés en retard en cours contrairement à d’habitude, Albus ne s’était pas fait viré de cours, et malgré, quelques blagues douteuses, Scorpius avait pu suivre ses cours correctement. Notamment celui de potion, dans lequel il avait un peu de mal.

Le dernier cours de l’après-midi avait été le plus chiant. La divination c’était vraiment la seule matière que Scorpius haïssait plus que tout. L’avenir, l’avenir ? Mais quel avenir ?
Il y avait des jours comme celui-ci, où le blondinet était incapable de positiver, pourtant il avait des raisons d’être heureux. La fille qu’il aimait, l’aimait en retour, il avait un meilleur ami hors du commun, des bonnes notes, il était plutôt beau…
Mais rien n’y faisait, il broyait du noir. Aussi qu’en vint à nouveau l’heure du repas, il se dirigea directement vers le dortoir de Serpentard.

Il adorait Albus, mais ce soir il n’avait pas envie de parler. Il avait juste envie que cette journée se termine.

20h12- L’eau ruisselait sur le corps du jeune homme, ses cheveux blonds formaient des petites bouclettes, il était l’un des seuls hommes Malfoy a ne pas avoir les cheveux parfaitement lisses, passons ce détail, il soupira bruyamment. L’eau était bouillante mais cela ne le dérangea pas. Il avait l’impression de pouvoir se détendre. Scorpius ferma les yeux quelques instants. Il se sentait vide.

00h34 – La plupart des Serpentards dormaient à présent. D’abord à plat ventre, puis sur le côté droit, le gauche, le bras sous l’oreiller, le bras sous la tête enfin sur le dos. Il lâcha encore l’un de ces profonds soupirs. Scorpius frotta ses yeux sans la moindre douceur, se demandant quand le sommeil déciderait de venir le chercher, de plus, il avait mal à la tête : il n’aurait décidément pas dû sauter le repas. Le sommeil ne vint pas, mais ce fût la migraine qui le pris. Transpirant, il balança sa couverture sur le sol et se mis assis sur le bord de son lit.

1h28 – Il était assis sur le canapé de la salle commune, la lettre de son grand père ouverte sur la table. La tête entre ses mains, il cramponnait ses cheveux. Scorpius regrettait de ne pas avoir demander des comprimés à Ktelar afin de se détendre. Les yeux émeraudes du jeune homme étaient empli de larmes. Ces mots ci durs, lui rappelait que sa maman ne serait plus jamais là pour le défendre.

“A l’intention de Scorpius Hypérion Malfoy,

Mon cher petit-fils, j’ai eu de nombreux échos me disant que tu étais toujours en compagnie de ce Potter. Il ne t’emmènera rien de bon.  
Il paraitrait aussi que tu vois la jeune Rose Weasley. Quelle honte. Met fin à cette relation. Tu sais que tu es promis à Saoirse McLeod alors arrête tes sottises.
Ton père souhaite que tu arrêtes de te montrer serviables envers ces Gryffondors qui ne t’ont jamais aidé depuis ta première année. Et nous aimerions que tu cesses toute interaction avec les sangs de bourbes.
Nous sommes très fiers de ta réussite scolaire. Porte fièrement ton nom, c’est ton héritage.

Lucius.“


Si son père avait quelque chose à lui dire, ne pouvait-il pas le faire lui-même ? Scorpius n’avait pas l’intention d’obéir aux ordres de Lucius, il était terrifié à l’idée de rentrer chez lui. Sa mère lui manquait tellement…

2h02 - Des bruits se firent entendre dans l’escalier. Le Serpentard attrapa la lettre et la chiffonna. D’un bond, il se leva et la jeta dans le feu. Scorpius observa le parchemin se désintégrer : bon débarras. Il releva alors son regard encore humide en direction des pas.
C’était Sophia. Sophia Parkinson, l’une de ses meilleures amies. Ils se voyaient rarement sans Albus mais ils s’amusaient bien tous les trois.
Cependant, que faisait-elle debout à une heure pareille ?

« Sophia ? »


GleekOut!
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Les serpents mordent ;)

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t306-un-nom-qui-n-inspire-guere-confiance?highlight=un+nom+qui+n+inspire http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t198-le-scorpion-piqu
Âge : 16 ans
Situation amoureuse : En couple
Messages : 168
Points : -20
Patronus : Chien
Année : 6e
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il n'aime pas recevoir du courier Dim 5 Mar - 23:20

one small letter
feat. sophia x scorpius - never regret



La veille avait été la pleine lune. La préfète n’avait évidemment que très peu dormi. La veille au soir, direct après ses cours, qui terminaient heureusement tôt dans l’après-midi cette journée-là, elle avait été faire une sieste avec son frère dans la Salle sur Demande, dormant collé contre lui, comme lorsqu’ils étaient à la maison. C’était à cet endroit qu’elle se sentait le mieux, à entendre le son des battements du cœur de son jumeau, de sa moitié. De sa vie. Respirant son odeur musquée, elle avait finalement cédé au sommeil, bercé par son souffle régulier et chaud qui soufflait contre ses cheveux. Couchée contre sa poitrine, leurs uniformes un peu défait pour mieux respirer, ils s’étaient endormis dans les bras l’un de l’autre, jusqu’à ce que Derek se réveille en sursaut, l’effet de la lune qui ne tarderait pas l’éveillant. Le mouvement réveilla sa jumelle qui frotta ses yeux et lui offrit une étreinte à s’en casser les côtes en guise de réconfort. Elle fit voleter à elle une potion dans une fiole et la tendit à sa moitié, attendant qu’il l’ait but jusqu’à la dernière goutte, non sans grimacer. D’un soupir, les jumeaux se levèrent et Sophia, sans gêne aucune, se délesta de sa chemise et sa jupe d’école, se retrouvant en sous-vêtements devant son jumeau. Pas trop timide ni pudique, elle se changea dans des vêtements beaucoup plus confortable et envoya toutes ses affaires dans sa chambre, à la salle commune de Serpentard. Son jumeau fit de même une fois changé et ensemble, ils filèrent par l’un des passages secrets vers un endroit connu, mais utilisés par eux seuls. Une fois dans la Cabane Hurlante, ils mangèrent un peu en attendant que la nuit tombe finalement et que, dans une longue attente, la lune se lève enfin. Sophia lâcha finalement la main Derek lorsqu’il se mit à haleter sous la douleur et se recula. D’un regard triste, elle le regarda se transformer, pour elle ne savait la combien-tième fois. Une fois la douloureuse transformation achevée, elle s’approcha de son jumeau, son Alpha et se coucha à côté du loup-garou, tandis qu’il l’entourait de son corps et la réchauffait de sa fourrure. Elle ferma les yeux en souriant et se mit à fredonner un air de son enfance. Elle resta éveillée la moitié de la nuit, à réciter ses cours à voix haute, parfois à chanter, d’autres à parler de tout et de rien. Elle savait que Derek entendait et comprenait, grâce à la potion. Elle savait aussi que leurs pensées allaient à Thomas, le loup-garou qui devait endurer le supplice chaque pleine lune, sans potion, seul et misérable. Elle se jura de faire quelque chose pour lui. Un jour. Sans s’en rendre compte, elle finit par s’endormir.

Une truffe froide la réveilla aux lueurs de l’aube, peu avant de son âme-sœur, sa moitié, redevienne humain. Elle soupira et, une fois qu’il fut de nouveau humain et que les premiers rayons très matinaux du soleil se levèrent, ils reprirent le chemin du Château, claudiquant sous la fatigue, l’épuisement psychologique et la faim. La pleine lune leur mettait toujours une énorme pression et, sans trop y penser, ils se dirent que cela recommencerait dans un mois, ainsi de suite jusqu’à la fin de leur vie. Ils titubèrent jusqu’aux salles de bains des préfèts et Sophia laissa son frère se laver rapidement, mettant une barrière pour l’intimité entre eux avec sa baguette et se lava à son tour. Les cheveux trempés, elle s’habilla après s’être lavée et sécha ses cheveux d’un coup habile de baguette. À l’aide d’un chou (pas le légume stp), elle s’attacha rapidement les cheveux en un chignon désintéressé et revêtit son uniforme. Une fois qu’elle sut que son jumeau était habillé à son tour, elle fit tomber la barrière magique et matérialisa leurs sacs d’écoles. Ébouriffant les cheveux de Derek, elle lui sourit faiblement et, d’un sonore baiser sur sa joue, elle lui prit la main et ils se dirigèrent ensemble vers la cuisine. Faisant un rapide crochet par l’infirmerie pour obtenir gentiment une potion énergisante chaque, ils allèrent rejoindre leurs camarades dans la Grande Salle pour le déjeuner.  Elle remarqua que Scorpius, pendant le repas, reçut une lettre mais ne passa pas de commentaires. Une fois le repas terminé, ils se dirigèrent ensemble, Derek, Scorpius, Albus – qui n’était pas en retard pour une fois – et elle-même vers leurs cours. La journée passa lentement, les deux jumeaux piquant parfois du nez dans leurs manuels.

Étreinée, la jeune fille alla se coucher directement après les cours, ne se présentant pas au repas du soir. Elle dormit jusqu’à tard dans la soirée, et, une fois bien réveillée et à l’abri dans son lit, elle fit ses devoirs pour le lendemain, et ceux qui n’étaient pas pressants aussi, question de s’avancer un peu. Au bout de trois heures, elle releva la tête, ayant mal au cou et  ayant des crampes partout. Décidant de se lever finalement, elle changea ses vêtements pour des vêtements qui pouvait passer autant pour des vêtements normaux de jour qu’un vêtement de nuit. Elle s’en fichait. Elle alla aux cuisines se chercher de quoi manger, son ventre criant famine. Elle n’avait pas retenu grand-chose de sa journée. Ni les farces d’Albus, ni l’air préoccupé de Scorpius. Mais maintenant qu’elle y pensait, qu’elle était reposée, elle pouvait le revoir dans sa tête. revenant des cuisines, le plateau dans les mains, elle alla se chercher une couverture à son dortoir et s'en alla à la salle commune pour se réchauffer. Elle reconnu la silhouette de son ami, puis entendit sa voix qui prononçait son nom doucement.

- Toi non plus tu ne dors pas. remarqua t-elle.

Il n’avait pas l’air bien et la jeune fille, déposa le plateau sur une table basse, se faisant une place dans un des sofas et se tassant un peu pour lui faire de la place, lui ouvrit un pan de couverture pour qu’il puisse venir la rejoindre et lui raconter pourquoi il tirait pareille mine. Enroulée dans une couverture, avec de la nourriture et du thé, avec un bon feu, rien ne pouvait équivaloir ce réconfort. Son invitation étant claire, elle lui versa une tisane le temps qu’il se décide et posa quelques biscuits et sandwichs sur une autre assiette, avant de se servir elle-même.

- Tu ne vas pas bien, visiblement. Allez, raconte-moi tout, dit-elle une fois qu’il se fut installé.

Elle posa sa tête sur l’épaule de son meilleur ami, les yeux fermés, écoutant le doux bruit de sa respiration et celle du feu qui craquetait doucement, leur procurant chaleur et réconfort.




♡ ♡ ♡
MACFLY

_________________
set me free;
kiss me on the mouth and set me free, sing me like a choir. i can be the subject of your dreams, your sickening desire. by Wiise
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Préfète de Serpentard

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 26
Points : 0
Patronus : behind you;
Emploi : fight you;
Année : 6ieme
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il n'aime pas recevoir du courier Lun 20 Mar - 13:35
     

Sophia X Scorpius

Sophia ?


Ce prénom, sur ce ton interrogatif, il ne cessait de l’utiliser depuis son enfance.

Sophia et Scorpius se connaissaient depuis longtemps, pourtant il y avait encore bien des choses qu’il ignorait sur elle. Quand à Sophia, elle devait certainement tout connaître de lui. Sa mère Pansy était demeurée, jusqu’à la mort d’Astoria, l’une des grandes amies de la famille.
Le jeune Malfoy l’avait toujours admirée, féroce, déterminée, courageuse, elle aimait braver le danger ou peut-être était-elle tout simplement inconsciente. Elle avait la férocité dont il manquait depuis des années… En effet, la plupart du temps, Scorpius était un agneau.

Cependant, il ne connaissait pas tous ses secrets, il savait que quelque chose l’avait changée dans son enfance, il se souvenait d’une petite brune qui courait partout, qui faisait sans cesse des âneries. Quelque chose l’avait changée mais quoi ? Il l’ignorait. Il y avait aussi certaines choses qui n’avaient pas changées, comme l’amour qu’elle avait pour son frère. Scorpius le connaissait lui aussi, bien qu’ils ne soient pas aussi proches que Sophia et lui pouvait l’être. Sophia était forte, tout du moins, il ne l’avait jamais vu pleurer. Elle était étonnante. Et c’était en partie pour cela qu’elle était sa meilleure amie, et, même si elle savait très bien se défendre toute seule, le blondinet la défendrait toujours.

Les yeux du Serpentard suivirent la démarche de la brunette. Elle avait l’air reposée. Enfin, la dernière fois qu’il l’avait vue, elle semblait exténuée, au bord de tomber dans un profond sommeil. Il était heureux de voir qu’elle avait repris du poil de la bête. Sophia s’absentait souvent, enfin pas physiquement mais mentalement. Scorpius remarquait parfois qu’elle était ailleurs, elle réfléchissait. Ses yeux s’assombrissaient lorsqu’elle le faisait. Ils s’emplissaient d’une tristesse qu’elle seule pouvait comprendre.
Malfoy le faisait aussi, lorsqu’il pensait à sa mère. Cela ne faisait que 3 ans après tout. Il se souvenait des jours heureux comme-ci c’était hier.

Il déposa ses yeux émeraudes sur le plateau de nourriture. Quelle odeur alléchante. Scorpius aimait la bonne nourriture, cela lui remontait toujours le moral. Sans parler de passer du temps avec sa meilleure amie : la journée qui commençait s’annonçait moins pire que la précédente.
Scorpius finit par lever son fessier pour venir s’asseoir et s’enrouler, lui aussi, dans la couverture. Il aimait la façon dont elle prenait soin de ses amis un peu comme une grande sœur… Une grande sœur ? Non non… Elle était bien trop jolie pour être sa sœur.

Bref, après avoir, dans le plus grand des silences, avalé une gorgée de thé et avoir mordu de bon cœur dans l’un des sandwichs, il déposa lui aussi sa tête sur celle de Sophia.
Ce qu’il pouvait-être bien, il avait chaud, il avait à manger, elle sentait bon, il était en confiance avec elle. Ce n’est d’ailleurs qu’à cette phrase : “ tu ne vas pas bien, visiblement. allez, raconte-moi tout“ qu’il se rappela de ce qu’il faisait avait qu’elle n’entre dans la pièce.

Malfoy carressa d’une main, les cheveux bruns de la jeune fille.

« Tu sais … C’est de plus en plus compliqué à la maison. Avant, j’avais hâte de rentrer au manoir, nous étions une petite famille mais nous avons tellement de souvenirs heureux… Je n’ai pas envie que ma maison soit souillée par la présence de mes grands-parents.
Maintenant, je redoute le moment de rentrer à la maison. Je redoute le regard de papa… On ne se parle plus, on ne ris plus, on ne fait plus rien que nous deux… Et peu importe à quel point j’essaye de l’atteindre, il s’enfonce ; il se noie dans le chagrin et la solitude. Mes grands-parents… »


La gorge du garçonnet se serra. Il ne pleurerait pas avec Sophia sur son épaule. Mais sa voix se faisait plus faible, ses paroles plus saccadées.

« Enfin, mon grand-père, c’est lui qui dirige tout à la maison, tu vois… Il me dicte ma façon de vivre, de penser… Au lieu d’aider papa à s’en sortir, il l’enfonce pour mieux m’atteindre. Et mamie… Elle a toujours été sous son emprise tu sais. Ce n’est pas quelqu’un de méchant. C’est lui. Il pourrit tout ce qu’il touche... »

Sa gorge se noua davantage.

« Et malgré tous mes efforts… ce n’est jamais suffisant. Il ne veut plus que je vois Rose, ni Albus… Tu sais So’… Je sais que la famille passe avant tout… J’aime vraiment mon père, je comprends ce qu’il ressent… J’essaye vraiment de faire au mieux pour que maman soit fière de moi… Pour qu’il… »

Scorpius se coupa. Pour que Draco soit fière de lui. Il voulait que son père lui accorde de la reconnaissance…Il renifla. Ses pensées furent interrompues par un énorme grondement tout droit en provenance de son estomac. Il mordit de nouveau dans son sandwich.

« Merci Sophia d’être réveillée et de me nourrir, je ne sais pas ce que je ferais sans toi. Comment vas-tu, enfin pourquoi es-tu éveillée à une heure pareille ? Je trouve que les cernes ce n’est pas ce qui va le mieux à ton visage, tu sais… »

Même si elle ne pouvait pas le voir, il souriait de nouveau. Elle l’appaisait.


GleekOut!
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Les serpents mordent ;)

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t306-un-nom-qui-n-inspire-guere-confiance?highlight=un+nom+qui+n+inspire http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t198-le-scorpion-piqu
Âge : 16 ans
Situation amoureuse : En couple
Messages : 168
Points : -20
Patronus : Chien
Année : 6e
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il n'aime pas recevoir du courier
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Il n'aime pas recevoir du courier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» [Inutile] J'aime / J'aime pas
» Une musique que j'aime bien....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twenty-four years later :: Archives de TFYL :: Archives rps :: Rps transférés-
Sauter vers: