AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ce forum est l'ancienne version de DOP. Vous y trouverez les archives de TFYL avant la refonte!

Orange is the new Black... Oh, really? // Aliénor Black
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives de TFYL :: PAPERASSE ET CIE :: Présentations :: Fiches validées
MessageSujet: Orange is the new Black... Oh, really? // Aliénor Black Mer 18 Jan - 16:19


I. LE PERSONNAGE.


• NOM : Black
• PRÉNOM : Aliénor
• INVENTÉ OU SCÉNARIO: Inventé
• ÂGE : 26 ans
• SANG: Sang-mêlée, de père sang-pur et de mère sang-mêlée.
• SORCIERS CIVILS - CLASSE & MÉTIER : Assistante en DCFM
• STATUT MARITAL : Célibataire
• SITUATION FINANCIÈRE : Aisée
• ORIENTATION SEXUELLE : Touche-à-tout ?
• AVATAR : Emilia Clarke


II. LES DESCRIPTIONS.


MORALE

Compassion, apaisement, lumière. Les étymologies grecque, latine et arabe de ce prénom correspondent plutôt bien à la jeune femme. La demoiselle est du genre à savoir prendre soin de ses proches, ou du moins de faire au mieux pour les écouter, les réconforter, les consoler et leur faire passer de bons moments. Sans dire qu'elle n'aime pas s'occuper de sa petite personne, il est véridique qu'elle trouve bien plus de plaisir à venir en aide à son prochain qu'à le rejeter pour ses propres intérêts. Rarement de mauvaise humeur, Aliénor arbore toujours un sourire sur ses lèvres charnues, qu'il soit un simple rictus amusé, ou venant d'un rire éclatant. Pourquoi devoir cacher les joies qu'on éprouve, des plus insignifiantes aux plus importantes? Que de fausses modesties et préjugés sociétaux stupides selon elle. Ah oui, cela amène à un autre aspect de sa personnalité: la liberté. S'il y a bien une chose que la jeune femme n'aime pas, ce sont les obligations dictées par de soi-disant convenances et manières de faire en société. Les ordres, en dehors de certaines exceptions (comme lors de séances de duels et de pratique de sortilèges) ne sont pas les bienvenus chez elle.

Assez naïve, elle a tendance à être trop crédule et à se faire avoir facilement par les personnes plus ou moins bien intentionnées, et à s'en rendre compte trop tard. Mais gare à ceux qui s'essaieraient au jeu de la duperie et de la trahison avec elle: si Aliénor est d'un naturel calme et plutôt cool au quotidien, elle ne pardonne pas, est rancunière et connait très bien l'adage "la vengeance est un plat qui se mange froid". Vous êtes prévenus. Le manque de son père, le fait de ne pas connaître ses racines pendant son enfance l'ont profondément marquée. Elle ne quitte jamais le seul héritage "direct" de son père, un fin collier d'argent au pendentif incrustée d'une émeraude, un des nombreux bijoux que la famille Black possédait et se transmettait de génération en génération. Curieuse, Aliénor peut passer pas mal de temps dans les bouquins, autant pour sa culture générale moldue ou magique; l'expérimentation est bien sûr la deuxième phase dans ce genre de processus. Autant dire qu'elle s'est pris des explosions de sorts bien plus souvent que les jeunes de son âge... Mais elle aime ça! Chaque petit progrès l'encourage toujours plus à persévérer, et un échec la fait prendre du recul, rien de plus.

Passionnée de musique dès son plus jeune âge, elle a commencé l'apprentissage du piano à quatre ans, le chant vers six et le violon à partir de ses dix ans. Lors de ses périodes scolaires à Beauxbâtons, elle ne pouvait pas suivre de cours avec son professeur habituelle, mais elle ne manquait pas pour autant de s'entraîner par elle-même. Elle fut marquée par l'agression des Mangemorts dont elle et sa mère furent les victimes alors qu'elle n'était alors qu'un bambin, épisode refoulé au fin fond de sa conscience d'ailleurs. Son habileté en duel et en défense contre les forces du mal lui vient probablement de ce moment; fait renforcé par les aveux à mi-mots de sa mère, lorsqu'elle était adolescente, que son père était mort à cause des partisans de Voldemort. Dès lors, l'aptitude instinctive devint une matière dans laquelle elle s'appliqua véritablement.


FAITS DIVERS


Aliénor a grandi en Vendée ♦ Elle est musicienne : chant, violon et piano sont ses amis ♦ Elle aurait aimé faire sa scolarité à Poudlard, Beauxbâtons étant bien trop guindée pour elle ♦ Son plat préféré est le curry de légumes ♦ Elle a toujours quelque chose à grignoter sur elle ♦ Elle a peur des serpents et des araignées ♦ Cassiopée est sa chouette de compagnie ♦ C'est un tout petit bout de femme, avec son 1m56 ! ♦ Baguette en sorbier, crin de sombral, vingt-cinq centimètres, plutôt fine et souple ♦ Aliénor "traite le feu", une habileté qu'elle tient de la partie non-magique de sa famille; phénomène autant inexpliqué par les communautés scientifiques sorcières ou moldues ♦  Elle aimerait bien coiffer le Choipeaux Magique, juste pour tester ; la sélection à Beauxbâton était simplement par classes d'âge, ce qu'elle a toujours trouvé trop strict et un peu triste en fait ♦ Ayant grandi en France mais de parents anglais, elle est quasiment bilingue ♦ Ses recherches se portent actuellement sur un contre-sort au sortilège Doloris ♦


III. L'HISTOIRE.




Août 1993

- ha..ha...Ha.. HAAA !! LIBRE !!! LIBRE !! JE SUIS  ENFIN LIBRE !!! HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAAAAAAAAAA...

Les premiers mots de Sirius Black, fraîchement échappé d'Azkaban, ne furent pas les plus raisonnables; sans avoir jeté un sortilège d'Assurdiato autour de lui, il aurait pu se faire remarquer rien que de la façon dont il beuglait en pleine banlieue londonnaise. Mais qu'importe, il avait tellement rêvé ce moment. Une fois qu'il se fut calmé, celui qui aurait dû être Lord Black dans une autre vie fit la liste de ses priorités. Tout d'abord, il alla s'assurer de la situation et de la santé de son filleul, qu'il n'avait pas vu depuis douze ans déjà. Une fois l'enfant arrivé à Poudlard, le clébard mal lavé et affamé ne chercha même pas à se refaire une santé. Il devait la voir. Celle à qui il aurait dû avouer ses sentiments, avant qu'il ne soit trop tard. Celle qui l'avait vu batifoler, papillonner sans rien dire, connaissant trop sa nature volage pour le dissuader de courir après les filles. Il viendrait vers elle lorsqu'il serait prêt. Il aura fallu Azkaban pour ça. Mais qu'importe. Il était temps.

Juillet 1995

- Sirius ! Te voilà enfin. Deux mois déjà!

- Bonjour ma tendre et douce. Oui.. L'Ordre n'aime pas me voir sortir.

Les amants s'enlacèrent longuement. Voilà près de deux ans qu'ils s'étaient retrouvés, et bien que leur relation ne fut ni des plus communes, ni des plus stables, leur amour était réel et vrai. Ils finirent par se lâcher, et la jeune femme aux doux yeux verts partit préparer du thé. L'animagus, n'ayant pas encore atteint son quota de cajôleries, s'approcha dans son dos, et l'enlaça... Puis s'écarta tout aussi vivement, pâlissant à vue d'oeil. Un léger rire, entre tendu et heureux, s'échappa des lèvres de Rachel.

- Je me doutais que tu le verrais vite... En même temps, un mois de plus et je ressemblais à une baleine.

Rachel se retourna. Elle en était à quatre mois de grossesse. Si le bonheur irradiait de Sirius, son expression se fit grave. La discussion fut longue et houleuse, elle dura jusqu'au lendemain matin, sans interruption. Il apprit à son amante la terrible nouvelle du retour de Voldemort; elle en comprit les conséquence pour lui, pour elle, pour eux, et pour le bébé à naître. Une semaine plus tard, elle s'installait en France, dans un coin aussi tranquille que possible, et se camoufla au mieux. Seul Sirius devait pouvoir la trouver.

Mars 1996

- Elle est si belle...  Ma petite Aliénor. Et dire que je n'ai pas pu être là lors de l'accouchement...

- Tu es là aujourd'hui, c'est ce qui importe, Sirius.

Malheureusement, le père ne fut pas amené à revoir sa fille. Le seul et unique présent qu'il put lui faire était un bijou familial, d'une valeur sentimentale et pécuniaire inestimable; renforcé d'un sort spécifique lui donnant la taille adéquate à l'âge de sa porteuse, et qui grandirait avec elle. Rachel faillit ne pas s'en remettre, et sans vraiment s'en rendre compte, elle commis plusieurs erreurs. Qui lui coûteraient cher, une fois Voldemort au pouvoir...

Janvier 1998


Jour de fête en ce bel hiver; la petite brune qu'était Aliénor fêtait son deuxième anniversaire. Toute bambine qu'elle était, ses yeux pétillaient de malice, et elle semblait très bien comprendre en quoi ce jour était particulier. Rachel arriva dans la cuisine, un gros gâteau au chocolat dans les mains, radieuse. Elles n'étaient qu'elles deux, et un ami très proche de Rachel, un sorcier français qui ne savait rien du père d'Aliénor. Leur existence devant rester aussi secrète que possible. Mais malgré cette oppression quotidienne, que la mère ressentait forcément plus que la fille, elles étaient heureuses.

- Joyeux anniversaire! Joyeux anniversaire! Joyeux anniversaire Ali...

- Joyeux anniversaire, Aliénor.

- MAMAN !!!

Tout de déroula en une fraction de seconde. Franck, l'ami de Rachel, sembla disparaître. La petite fille était toujours assise dans sa chaise haute, alors que Rachel se tordait de douleur sous le sortilège de Bellatrix Lestrange. Doloris. Des cris, encore et toujours. Un acolyte encapuchonné qui s'empara de l'enfant, sous les hurlements affolés de cette mère qui avait tout fait pour leur sécurité... "CRAC" soudainement, Aliénor se retrouva dans les bras de Franck, l'ami de sa mère. Celui-ci transplana de nouveau pour venir jusqu'à Rachel. Aliénor affronta de son regard enfantin la lueur de folie des yeux de Bellatrix.

- Méchante madame.

Puis un cri. Mais pas celui auquel on s'attendait. La plus fidèle partisane de Voldemort venait de tomber à terre, secouée de spasmes si caractéristiques de son sort favori. De la magie spontanée. Aliénor, dans la terreur et la colère que lui inspirait Bellatrix, venait de retourner le Doloris qu'elle avait lancé contre son émettrice. Ni une ni deux, Franck put profiter de cette faille, et transplana avec la petite famille. Cette agression marqua profondément les concernés, mais heureusement, quelques mois après, Voldemort fut vaincu.

Les années qui suivirent furent bien sûr plus tranquille. Rachel et Aliénor Ollivers déménagèrent, allant s'installer près de la mer, en Vendée. Un coin sympathique, où l'éducation de l'enfant pouvait se faire dans les meilleures conditions, et où Rachel avait déniché un emploi à mi-temps plutôt bien rémunéré dans la confection de baguettes. La petite se familiarisa énormément avec les moldus, bien qu'elle sache sa propre nature. En effet, là où elle se trouvait, peu de familles sorcières avaient élu domicile; les raisons en étaient anciennes, et tenaient selon ce qu'elle avait compris plus tard au fait que la population locale était trop attachée aux croyances religieuses chrétiennes et aux superstitions en découlant. L'endroit n'était donc pas le plus favorable à l'installation de populations sorcières en grand nombre, cela aurait risqué de créer trop de risques de révéler le Secret de l'existence des sorciers. La petite fille parlait français à l'école, anglais à la maison. Et si certains enfants se tournaient vers le sport, elle commença l'apprentissage d'instruments de musiques et du chant.

A 11 ans, comme c'était le cas pour les anglais, les jeunes sorciers français purent entrer en école de sorcellerie. Autant dire que, si elle apprécia la qualité des enseignants et des cours dispensés, la jeune fille s'ennuya grandement dans ce milieu de pimbêches pour qui l'apparence avait plus d'importance que l'application dans les matières scolaires. Malgré tout, elle réussit à se faire quelques amies, avec qui elle enfreint d'ailleurs sûrement quelques dizaines de règlements de l'école. Faire des bêtises, à l'adolescence, c'était plus fort qu'elle. Parce qu'elle s'ennuyait, parce que c'était drôle, parce qu'elle avait fini ses devoirs, parce qu'elle devait distraire Lara qui venait de se faire jeter par son dernier mec... Toutes les excuses étaient bonnes à prendre.

Aliénor grandit, et son collier avec. Et ses interrogations également.


2010

- Maman ? Je ne pourrais pas au moins savoir le nom de mon p..

- Nous en avons déjà parlé Aliénor. Je t'en parlerai le jour où je te penserai prête à l'entendre. Et où je serai prête à en parler. Sache juste que... Il a été tué par ceux qui nous voulaient du mal, quand tu étais petite.

2014

18 ans. Majeure depuis un an, Aliénor avait travaillé d'arrache-pieds à Paris, dans la boutique de baguettes qui se fournissait notamment chez le patron de Rachel. Tout cela pour pouvoir se payer un voyage qui lui faisait envie depuis bien longtemps, autant pour découvrir une autre culture, un autre monde culinaire - miam - que pour approfondir ses connaissances magiques, que ce soit en sortilèges, en métamorphose, en potions ou en défense contre les forces du mal. Quitte à ce qu'elle apprenne, de manière théorique, une partie de magie noire, car après tout, rien n'est totalement blanc ou totalement noir, tout dépend l'usage qu'il en est fait, dans une certaine mesure. C'est la conclusion à laquelle la jeune fille était arrivée, car la compréhension complète d'une chose nécessite après tout que l'on se penche sur tous ses aspects. Elle travailla un an de plus, mais dans un élevage de créatures magiques cette fois-ci, afin de découvrir quelque chose de nouveau et de ne pas se cantonner à une seule expérience professionnelle. Ainsi, à dix-neuf ans, elle partit au Japon pour une période d'un an, se débrouillant avec son anglais malgré les difficultés à se faire comprendre dans un langage autre que le japonais là-bas. Heureusement, la magie et ses merveilles aidaient beaucoup pour se comprendre entre natifs de différents pays. Finalement, elle ne s'arrêta pas à cela, et sur une nouvelle période d'un an, elle parcourut l'Europe de manière assez générale, d'est en ouest et du sud au nord, ne restant pas plus d'un mois dans le pays où elle se trouvait.

Elle sortit de ces deux années de voyage avec de solides connaissances en sortilèges et en défense contre les forces du mal particulièrement, étant donné qu'il s'agissait de ses deux matières préférées. Forcément, elle avait pu aborder des dizaines de parties de l'Histoire de la magie de chaque pays, mais ce n'était pas ce qui la passionnait le plus. Ce fut ainsi, à vingt-et-un ans, qu'elle retourna à Beauxbâtons en tant qu'assistante du professeur de DFCM. Et autant dire que ce ne fut pas une simple partie de plaisir, entre la pédagogie à assimiler, la paperasse, les élèves à gérer en dehors des cours, les conférences à organiser, les copies à corriger avec le professeur en titre. Mais cela permis à Aliénor de se découvrir une véritable passion pour l'enseignement, et dans cette matière là particulièrement.

2021

- Aliénor, ma chérie, il faut que je te parle.

- Quoi, maman ?

- Tu voulais connaître l'identité de ton père... Alors voilà. Son nom est Sirius Black.

Autant la jeune fille ne connaissait cet homme que très vaguement de nom, comme quoi il était apparemment le parrain du très célèbre Harry Potter, autant ce qui la fit s'asseoir, c'est d'avoir enfin un nom. Une figure. Une idée que l'on pouvait apposer sur le mot « père ». A vrai dire, après toutes ces années de silence obstiné de la part de Rachel, la jeune sorcière avait oblitéré le fait qu'un jour, elle lui en parlerait ; elle croyait que c'était peine perdue. Sa mère lui raconta à demi-mots sa relation avec lui, ce qu'elle savait de son passé, ce qu'ils avaient vécu ensemble. Aliénor mis un certain temps à se remettre du choc émotionnel, et à organiser ses idées. Que faire ? Comme si de rien n'était ? Non, elle avait trop voulu connaître ses racines pour ignorer ce qu'elle venait de découvrir. Foncer tête baissée en Angleterre ? Non plus. La jeune fille quitta Beauxbâtons, et posa un peu plus de six mois de congés sabbatiques, à ne rien faire d'autre qu'à penser à ce qui allait suivre. Finalement, elle se décida : elle irait sur les lieux que Sirius avait foulé, et peut-être rencontrerait-elle des gens qu'il avait fréquenté. Ou pas. Elle n'en savait trop rien à vrai dire, le hasard déciderait. Mais pour sûr, elle voulait en savoir plus sur sa famille paternelle. Elle fit donc ses valises pour l'Angleterre, avec l'espoir que sa demande pour être assistante en DCFM à Poudlard serait acceptée. Bien sûr, madame Maxime l'avait soutenue dans sa démarche, et avait adressé personnellement une lettre à l'actuelle directrice de Poudlard, Minerva Mac Gonagall. Comme le dirait un personnage de célèbre dessin animé : « Vers l'infini, et au-delà ! ».



IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

>TON PSEUDO ? Aliénor !
QUEL ÂGE ? 23 ans
COMMENT TU ES VENU ICI ? Grâce à une pub sur un groupe Facebook !
TES IMPRESSIONS ? Des gens très sympas et un forum très joli à voir, j'ai hâte de rp !


FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Orange is the new Black... Oh, really? // Aliénor Black Mer 18 Jan - 16:22
Bienvenue parmi nous!!!

Hâte de voir ce que tu nous réserves! (Bien que je crois que tu es déjà avancée haah)

_________________
★Telle fondatrice, tels membres★
TOO CRAZY FOR U (FONDA) - AND CRAZY IN LOVE WITH U (KAIT) - Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir.∆ northern lights et graph' par Laziel
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Capitaine de natation

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t28-kaitlyn-attention
Âge : 19 ans
Situation amoureuse : ehh, en couple je suppose?
Messages : 967
Points : 0
Patronus : Colibri
Emploi : Médiatrice, pigeon voyageur
Année : 7e
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Orange is the new Black... Oh, really? // Aliénor Black Mer 18 Jan - 16:23
Merci!

En fait j'ai fini :3 .

Après si ça convient pas je réécrirai bien sûr!
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Orange is the new Black... Oh, really? // Aliénor Black Mer 18 Jan - 16:28
Encore une fois bienvenuuuuuuuue !


''Y'a un serpent dans ma botte.'' Pardon x)


Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Orange is the new Black... Oh, really? // Aliénor Black Mer 18 Jan - 16:29
Vilain. x)

|Merci, by the way !
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Orange is the new Black... Oh, really? // Aliénor Black Jeu 19 Jan - 10:45
J'adore ta façon d'écrire *.*

Pour ma part, ton histoire se tient et me va! Par contre, c'est Thomas qui s'occupe des validations donc je lui laisse le dernier mot Smile

_________________
★Telle fondatrice, tels membres★
TOO CRAZY FOR U (FONDA) - AND CRAZY IN LOVE WITH U (KAIT) - Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir.∆ northern lights et graph' par Laziel
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Capitaine de natation

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t28-kaitlyn-attention
Âge : 19 ans
Situation amoureuse : ehh, en couple je suppose?
Messages : 967
Points : 0
Patronus : Colibri
Emploi : Médiatrice, pigeon voyageur
Année : 7e
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Orange is the new Black... Oh, really? // Aliénor Black Ven 20 Jan - 19:46

.

Bravo !
Bravo!

Tu as enfin terminé ta fiche! Tu peux maintenant faire ta fiche de liens afin d'entrer en contact avec les autres membres. N'hésites pas à aller te promener dans le flood et nous te souhaitons de t'amuser parmi nous!

À partir de maintenant, tu fais partie du personnel de l'école.



avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Admin

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com
Messages : 215
Points : 66
Patronus : Sur la table du directeur
Emploi : Torturer les pensées des nouveaux élèves
Année : Maussade
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Orange is the new Black... Oh, really? // Aliénor Black
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Orange is the new Black... Oh, really? // Aliénor Black
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» New codex black templar
» Kim Kardashian vs Tori Black (1/2 finale)
» Achat Zombicide Black plaGue
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twenty-four years later :: Archives de TFYL :: PAPERASSE ET CIE :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: