AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
1 MOIS IRL = 3 MOIS EN JEU! Nous commences le décompte en date de la Saint-Valentin!
La MAJ 05 est disponible ICI!
La chasse aux professeurs se trouve par ici!
INTRIGUE PARTIE 03 À LIRE

FLASHBACK - EVENT n.1 : Bal de Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: COIN DÉTENTE :: RP HS
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
MessageSujet: Re: FLASHBACK - EVENT n.1 : Bal de Noël Mer 19 Avr - 18:44
     

À cette année!

Nous sommes quitte!.
J
’aurais pu dire mieux comme réplique. Vraiment! Non mais, je ne sais plus parler ou quoi? Bon, j’avoue que je n’aime pas vraiment qu’on me sorte de situations, même de la part de Felix… Mais oh! J’ai le don de casser la belle ambiance ma parole! Irritée par ma réaction loin d’être romantique (hey, une fille peut rêver!), je contente d’observer l’habit de Felix. J’ai peine à décoller mes yeux, trop obnubilé par sa tenue...resplendissante! La coupe de l’habit me donne envie de lui arrr… Non, on ne doit pas penser ainsi. On ne touche pas à Felix. C’est non!

Je détourne le regard vers la Grande Salle dès qu’il me propose sa main. Tout en faisant l’ignorante, je m’en empare avant de partir en flèche dans la salle. Son contact me plaît trop, et j’ai immédiatement envie de lâcher sa main. Je n’aime pas ce sentiment étrange qui s’en prend à moi dès que je touche une once de son corps. Ce n’est pas comme si c’était la première fois que je mettais la main sur un homme! Mais avec lui, c’était différent. Assez différent que je devais fuir cette sensation. Depuis cet été, mon sentiment de vulnérabilité en sa présence est devenu de plus en plus fort, jusqu’à en être insupportable. Je tente de détourner mes pensées sur autre chose, me refusant à croire que j’ai perdu une partie de mon amitié avec Felix. Parce que oui, c’est ainsi que je le vois. Qu’est-ce qui pourrait expliquer ce malaise, en dehors d,une distance qui ce serait créer entre lui et moi en raison de ma longue absence? Pincement au cœur. Il faut que je cesse de remuer du noir.

C’est pourquoi la première idée qui me vient est de saouler mes pensées. C’est pourquoi je me dirige instinctivement vers le bar à boisson, en tenant un dans la direction de Felix. Je bois le miens cul sec, réalisant en déposant son verre qu’il n’y avait pas encore touché. Alors je m’empare du siens, pour le porter à mes lèvres et… et je le bois, évidemment. Ce n’est pas très poli, j’en conviens. Mais j’ai passé le seuil de la politesse avec lui. Et ouf! Il fait chaud dit donc!

Afin de me divertir l’esprit, j’amène Felix sur la piste de danse dès le moment que nos pieds y touche. Il arrête mon mouvement, se tournant vers une table. J’y vois Aby, et je me demande ce qu’elle peut bien y faire. J’écoute ce qu’il a à me dire, mais je ne fais que pousser ses paroles d’un geste de la main insignifiant. Non, ce soir, ce n’était que toi et moi. Pour la première fois de mes années à Poudlard, j’avais enfin la chance de mettre la main sur Felix. Littéralement. Comme pour prouver ma pensée, je pose une main sur son bras.

- Bah, c’est une grande fille. Si elle veut nous rejoindre, elle sait où nous trouver!


Je le pousse à me suivre, tandis qu’une chanson débute. Je ne la connais pas, alors je bloque un léger instant avant de prendre les devants.

- Alors, on tente nos nouveaux talents de danseurs ou bien tu vas continuer de me fixer comme ça?


Non mais! Ah.. Je n’ai vraiment pas de tact. Moi qui tente de me la jouer un peu plus « princesse » je me retrouve à lui lancer des répliques de 2e année! J’en ai marre, je devrais prendre des cours de diction ou quelque chose dans le genre.


GleekOut!

_________________
★Telle fondatrice, tels membres★
TOO CRAZY FOR U (FONDA) - AND CRAZY IN LOVE WITH U (KAIT) - Refuser d’aimer par peur de souffrir, c’est comme refuser de vivre par peur de mourir.∆ northern lights et graph' par Laziel
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Capitaine de natation

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t28-kaitlyn-attention
Âge : 19 ans
Situation amoureuse : ehh, en couple je suppose?
Messages : 959
Points : 252
Patronus : Colibri
Emploi : Médiatrice, pigeon voyageur
Année : 7e
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FLASHBACK - EVENT n.1 : Bal de Noël Jeu 20 Avr - 19:26
Bal de Noel

Aksel X tout le monde

Albus. Toujours Albus. Toujours coincé entre moi et Sarah, je commençais sérieusement à perdre patience. Et puis merde. J’suis pas un pion qu’on s’amuse à déplacer sur un échiquier selon sa convenance. Je regarde Sarah et en guise de réponse, je hausse les épaules et me dirige vers ailleurs. Juste ailleurs. Il me fatigue l’autre Serpentard avec ses réactions gamines, comment arrive-t-elle à le supporter ? J’entends vaguement Sarah me parler Russe ce qui me fait malgré moi sourire mais je continue à m’éloigner doucement. Peut-être comprendra-t-elle que je ne suis pas un pantin qu’on manipule comme bon lui semble.

De loin j’aperçois Duncan. Putain, qu’est-ce que j’aimerai lui faire sa fête à celui-là. Il n’a pas vraiment l’air d’être au meilleur de sa forme. Au loin, je remarque qu’il s’engueule avec l’infirmier. Etrange. Je ne connais pas le professeur de cette façon. J’aimerais en savoir plus, ma curiosité me guide vers eux.  Je m’approche innocemment, assez pour entendre des brides qui m’interpellent. J’attrape un verre sur une table et fait mine d’arpenter gaiement la soirée et me mêle à la foule. Duncan et Shawn parlent trop vite pour que j’y comprenne quoi que ce soit mais ça à l’air bien sérieux. Sans rien y comprendre pourquoi, Duncan attrape ma main et l’infirmier me jette un regard noir. Ai-je bien compris ? Je vais passer à la casserole et je n’aurais pas de maîtrise sur mon professeur, je devrais m’abandonner dans ses reins, et j’avoue, cette idée me plaît. L’infirmier se montre menaçant mais je ne comprends pas. Je me perds déjà dans mes pensées dénuées de raison et de romantisme. Voir Duncan aussi direct m’excite quelque peu, et j’ai hâte qu’il me tire de cette foule pour me prendre où bon lui semble.

Sortie de nulle part, une rousse s’adresse à moi et aux deux adultes.  Je la regarde délicieusement. Son minois est attrayant, je pense que j’dois avoir un faible pour les filles aux cheveux ardents.  Elle n’a cependant pas l’air commode, qu’importe j’ai autre chose à penser.  Elle s’adresse à moi, du moins, elle prononce mon prénom. Comment sait-elle qui je suis ? Après tout, un élève venu de Dumstrang ne passe pas inaperçu, je l’ai rapidement bien compris.  Après avoir mentionné qu’elle cherchait un cavalier (son timbre de voix sensuelle m’a bizarrement fait comprendre chacun de ses mots), elle nous quitte en me lançant un clin d’œil appuyé. Je m’amuse de ce succès auprès de ces jeunes anglaises.  Et de ces anglais, ne les oublions pas. Duncan m’entraine hors de la grande salle, d’un pas décidé et pressé. Il paraît que la crème anglaise est un délice.

Note du joueur : Les évènements suivants ne sont pas racontés au risque de choquer la sensibilité des plus jeunes. Merci de votre compréhension. LOLILOL

J’arpente les couloirs. Cette soirée venait de commencer mais elle était déjà excellente ! Après notre petite partie de jambes en arrière, je me dirige vers la grande salle pour apprécier ce que le reste de la soirée à a m’offrir. Je zigzague légèrement, je suis un peu sous l’effet de l’alcool. Mon moment avec Duncan n’a été que dépravation et décadence, mais qu’importe. C’est une fête, pas un enterrement !  Je pousse les portes de la grande salle à la recherche de Sarah. Elle discute avec Albus, encore. Je lève les yeux au ciel et me glisse furtivement vers le bar où je me sers d’une mixture sentant l’alcool. Cette soirée allait être prometteuse. Le sexe m’avait plongé dans une euphorie qui ne me caractérisait pas pour le commun des mortels. Et vous savez quoi ? Je n’en ai rien à foutre.

Je remarque cette rousse qui m’avait accosté deux heures plus tôt. Inconnue dont j’espérait connaître l’odeur de son échine, j’arrive. Je traverse la salle et tapote délicatement contre son épaule lorsque je suis à sa hauteur.

« Mademouselle toujouuurrs pas Cavalier ? » lui dis-je en tendant la main comme un gentleman. Je plonge mes yeux gris dans les siens. Mon regard devait sans doute en dire bien long. N’attendant pas sa réponse, je l’entraine sur la piste et approche son corps du mien et ensemble, nous commençons à danser au rythme d’une musique que je ne peux apprécier autant que sa beauté.



acidbrain


Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FLASHBACK - EVENT n.1 : Bal de Noël Jeu 20 Avr - 22:16

Le bal de Noël

La nuit est chaude
Elle est sauva-a-ge
La nuit est belle
Pour ses otages
-Ces poètes de Les avions

Genesis continuait de parcourir la salle du regard laissant glisser entre ses lèvres un peu de limonade de temps en temps afin de ne pas totalement se déshydrater à cause de la drogue, les minutes passent, les drames défilent, elle observe Albus et ses ennuis féminins, lève son verre en direction de Kaitlyn quand elle l'aperçoit en compagnie de Félix et lui adresse un sourire au passage. Toutes deux se retrouvaient assez régulièrement, elles allaient au même endroit pour s'isoler et fumer la nuit et au lieu de se disputer la cachette elles s'étaient mises d'accord pour la partager. Finalement cette routine convenait à la jeune fille, c'était une trace de stabilité dans son univers en perpétuelle expansion, littéralement. Leur relation n'allait sûrement pas au delà de ce simple rituel, Gene préférait ne pas trop investir de temps chez une personne qui pouvait déceler en elle la moindre émotion.

La frénésie de l'ecstasy ne cessait de s'intensifier jusqu'à finalement atteindre l'apogée, cette violence dévorant l'intérieur de son corps, augmentant considérablement son désir de folie. L'envie vint enfin de fumer une cigarette, reposant son verre sur la table elle quitta d'un pas pressé la grande salle pour passer les portes du château. Malgré l'hiver elle accueillie le froid avec un large sourire, pianotant sur son téléphone jusqu'à trouver une musique convenable, bien moins convenue que celle qui engourdissait l’événement elle s'alluma une cigarette et souffla la fumée en élevant ses bras en l'air. C'était le moment de déverser tous les effets de la drogue avant de devoir les masquer pour ne pas alerter les professeurs présents au bal. Bien que ceux-ci eurent l'air d'avoir leurs propres drames à gérer, elle préférait prévenir. Sautant dans les airs, défiant la gravité malgré ses talons, ses éclats de rire réchauffaient l’atmosphère glaciale de l'extérieur de l'école. L'adolescente perdit la notion du temps jusqu'à la fin de la musique, sonnette d'alarme qui lui rappela pourquoi elle avait pris un ecsta ce soir là. Jetant son mégot sous une pierre, elle rangea son téléphone pour pénétrer de nouveau dans le château.

A présent, Genesis voulait jouer. La drogue lui donnait l'envie de séduire, son instinct lui dictait d'aller plus loin, au delà d'un simple rapport charnel, sinon il lui suffisait de trouver Thom, s'il n'était pas déjà occupé avec une minette. En passant devant le portrait d'un sorcier contemplatif, elle en profita pour lui demander si elle n'était pas trop décoiffée, avec toute la politesse qu'on lui connaissait. Après que celui-ci l'ait rassuré, la jeune fille le remercia d'une légère révérence et retourna dans la salle. Elle éleva légèrement son menton afin de jauger du regard si Albus était disponible, selon l'état du sorcier elle savait qu'il ne serait pas contre renverser Poudlard en sa compagnie. Tous deux étaient bien trop complices lorsqu'il s'agissait de perdre la tête pour refuser son invitation.

Au lieu de cela un contact sur son épaule la fit perdre le fil de ses recherches et en se retournant elle trouva bien mieux que le brun. Une main tendue en sa direction attachée au corps du bel étranger qu'elle avait trouvé dans une position délicate plus tôt. Le regard anthracite du jeune homme frappa la jade de ses yeux, elle venait de trouver la parfaite distraction appropriée à ses désirs, si une tête devait tomber ce soir, ce serait la sienne, c'était décidé.

Il était beau assurément, ce genre de beauté nordique que les anglais avaient tout à envier, le charme sombre de ce peuple du froid. Des traits fins et durs, un regard profond et perçant, deux pupilles argentés qui ne devaient pas être faciles à soutenir pour les plus timides. Elle sentait quelque chose d'obscur chez lui sans arriver cependant à mettre la main dessus, ce qui ne faisait qu'attiser davantage sa curiosité. Du garçon elle savait juste qu'il venait de Durmstrang sans connaître plus de détails au sujet de sa venue soudaine en Écosse. Jusqu'à présent elle n'avait guère prêter attention à lui, maintenant qu'il avait croisé sa route, il n'allait pas réussir à s'en défaire de sitôt.

_Mademouselle toujouuurrs pas Cavalier ?

La sorcière n'eut même pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il l'avait déjà emmené parmi tous les autres élèves qui dansaient. Son corps se retrouva contre le sien, elle posa sa main libre sur l'épaule de l'adolescent tandis que ses autres doigts étaient entrelacés avec ceux de son nouveau cavalier. Elle fit en sorte de conserver un contact visuel avec lui, plongeant un regard malicieux sur le sorcier tandis qu'à ses lèvres s'étirait son large sourire prédateur dont les garçons ne se méfiaient que trop peu, à son grand regret.

Jouer était inné chez elle, parfois elle démarrait la partie sans même s'en rendre compte et ne prenait conscience de son action que lorsqu'elle remportait le jeu. Cependant pour quelqu'un d'aussi avisé et calculateur que l'héritière DiRosari il était compliqué de trouver des adversaires capable de rivaliser or Genesis avait en horreur la facilité qu'elle voyait comme le chemin tracé des gens sans intérêt. Elle espérait que son nouvel ami serait à la hauteur de ses espérances, sinon il ne lui resterait plus qu'à de nouveau se mettre en quête d'Albus ou de Satine, si cette dernière abandonnait le jeune homme qui l'avait dérobé peut-être qu'elle lui pardonnerait plus vite que prévu.

Cette nuit ne pouvait pas s'achever sans qu'elle ne réalise ses fantasmes les plus tordus et ne réveille les instincts primaires de ses camarades.

Sa langue passa sur sa lèvre supérieure tandis qu'elle fit mine de réfléchir, quittant brièvement le regard du garçon. Quand elle reposa ses pupilles dilatées sur lui, ses paupières se plissèrent légèrement. Elle savait exactement par quoi entamer la conversation tout en défiant la barrière de la langue et ne comprenait pas que ça ne lui soit pas venu à l'esprit plus tôt, tant c'était l'évidence même. Gene approcha son visage de l'adolescent jusqu'à porter ses lèvres à l'oreille de ce dernier.

_Alors comme ça on s'échappe avec Duncan, Aksel ?, murmura-t-elle en accentuant le prénom de son cavalier.

Sa tête recula laissant apparaître son expression de satisfaction, il était si simple de comprendre les drames qui agitaient Poudlard, troublaient les relations mais c'était toujours bon à savoir lorsqu’un élève et un professeur entretenaient une telle liaison. Ce n'étaient pas les premiers, sûrement pas les derniers mais au moins elle était au courant pour eux deux, il restait à savoir l'implication de l'infirmier dans l'histoire et ce serait un secret de plus à ajouter à son palmarès. Ses doigts quittèrent l'épaule d'Aksel pour se déformer et l'index tendu contre ses lèvres, son sourire réapparut.

_Shht... Ne t'en fais pas je garderai ton secret.

Jusqu'à lui trouver une utilité quelconque. Elle replaça sa main en tentant de percer le garçon, avait-il au moins compris un seul mot de ce qu'elle avait prononcé ?La sorcière espérait que le prénom du professeur se mélangeant au sien le mettrait sur la bonne voie. Cependant les lacunes du sorcier en matière d'anglais risquaient de compliquer la manche, mais après tout, cela fait partie du jeu.

_Dis moi, entama-t-elle, plutôt svenska (suédois) ?русский (russe) ?Norske kanskje (norvégien peut-être) ?

Genesis passait au moins deux semaines par an en Suède au Château de Drottningholm, l'une des résidences de la famille royale suédoise, la dynastie Bernadotte. Sa mère était une grande amie de Carl Phillip il était naturel que l'adolescente et le fils* du Roi actuel soient également en bons termes. Ainsi elle parlait le suédois couramment, comme beaucoup d'autres langues et elle priait intérieurement pour que l'origine d'Aksel s'avère être celle-ci. Son norvégien était médiocre, son russe banal et qui plus est elle avait un accent anglais à couper au couteau.

* Ouais bon si on zappe que techniquement il a 6 ans en 2022, la magie du RP fait qu'il a 17ans ♥.


_________________


Allume ta prunelle à la flamme des lustres !
Allume le désir dans les regards des rustres !
Tout de toi m'est plaisir, morbide ou pétulant ;

Sois ce que tu voudras, nuit noire, rouge aurore ;
Il n'est pas une fibre en tout mon corps tremblant
Qui ne crie : Ô mon cher Belzébuth, je t'adore !

crédit : code par quantum mechanics ||
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Les serpents mordent ;)

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t473-genesis-dreams-are-my-reality http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t447-genesis-gene-dir
Âge : 17 ans
Situation amoureuse : Liée à l'obscurité parée de diamants.
Messages : 462
Points : 807
Patronus : Un coyote
Emploi : Me languir.
Année : Septième année
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: FLASHBACK - EVENT n.1 : Bal de Noël
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
FLASHBACK - EVENT n.1 : Bal de Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sujets similaires
-
» FLASHBACK - EVENT n.1 : Bal de Noël
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twenty-four years later :: COIN DÉTENTE :: RP HS-
Sauter vers: