AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ce forum est l'ancienne version de DOP. Vous y trouverez les archives de TFYL avant la refonte!

PERSONNEL - Souper de Décembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives de TFYL :: Archives du flood :: RP HS
MessageSujet: PERSONNEL - Souper de Décembre Ven 2 Déc - 0:02


Souper de Décembre
Minerva attend avec impatience dans la Grande salle. La pièce est spécialement et somptueusement décorée pour l’occasion. Elle regarde l’horloge un instant, observant les minutes se rapprocher de plus en plus de l’heure fatidique à laquelle le personnel de l’école devrait commencer à arriver. Elle a convié –  comme chaque année depuis qu’elle est directrice – tous les employés de Poudlard pour un souper de décembre somptueux. Moyen plutôt efficace pour les remercier de leur bon travail et d’en apprendre davantage sur les petits problèmes de tous et chacun. Autant ceux plus personnels que ceux avec les élèves. La directrice est une femme plutôt directe, mais elle sait aussi que l’alcool déride les âmes et délie les langues. Et puis, de nos jours, qui n’a pas de secret, n’est-ce-pas ?

Un léger soupir traverse ses lèvres un peu ridées par le temps. Malgré l’âge, elle est restée une belle femme, pleine d’autorité, qui impose le respect au premier regard. Elle a succédé avec brio comme directrice après la Grande Guerre qui avait fait rage vingt-quatre années plus tôt dans cette même école. Elle a réussi – avec l’aide de gens dévoués et d’un petit coup de baguette magique –  à redonner son prestige d’antan au château. Le moderniser avait aussi été une bonne idée, les élèves, peu importe leur provenance, en sont heureux. (Ah… La technologique... Elle n’aura pas épargné le monde des sorciers pendant très longtemps.)

Les aiguilles de l’horloge continuent de tourner doucement au fil des secondes qui s’égrènent lentement.  La directrice laisse son esprit s’égarer sur les diverses choses qu’elle a à prévoir dans les prochaines semaines. L’hiver approche au galop et la neige ne va pas tarder, ce qui signifie aussi la première sortie à Pré-au-Lard des élèves de troisième année ainsi que le bal de Noël, qui lui, prendra un peu plus d’organisation. Quoique, les élèves avaient toujours eu une fâcheuse tendance à faire des mauvais coups, surtout en sortant de l’enceinte du château.  Ça aussi, elle va devoir le gérer. Elle adore Poudlard, elle adore chacun de ses élèves (chacun étant probablement un mensonge puisqu’il y en a certains qu’elle trouve absolument insupportables), mais être directrice n’est pas de tout repos.  Un million de choses lui traversent l’esprit à chaque moment de chaque minute de chaque seconde. C’est un peu éreintant, mais elle n’échangerait sa place pour rien au monde.

Vingt-deux heure sonne enfin, et les plats qui étaient vides jusqu’à présent se retrouve submerger d’un fabuleux repas. L’odeur qui en émane est définitivement alléchante. Les elfes font un travail absolument fantastique en cuisine, cela est indéniable. Leur nourriture est toujours irréprochable et la présentation encore plus.

Le professeur MacGonagall entend des pas qui se rapprochent. Elle relève la tête et voit enfin son premier invité arriver. Elle connait ses collègues, certains sont d’une ponctualité sans précédent alors que d’autres ont le don de se faire attendre.


© Pando
avatar
Professeur

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Points : 0
Emploi : Directrice de Poudlard
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre Ven 2 Déc - 19:12


Souper de Décembre
J’entre nue sous le jet d’eau chaude qui me relaxe instantanément. Je glisse ma tête sous la fine cascade de pluie et me laisse porter par le bruit de l’eau qui s’échappe par le siphon. Ma journée de travail était à peine terminée que je devais troquer mon tablier d’infirmière pour une tenue plus festive. Et entre nous, j’adorais ça. Je n’ai pas toujours été une fervente adepte des tenues sexy et des palettes de maquillage. Grandir m’a fait devenir une femme. Les peines cœur m’ont fait troquer mes jeans troués pour des jupes qui dévoilent mes jambes dénudées. J’aime la femme que je suis devenue même si je n’aurais jamais pu me trouver si attirante physiquement. Sans prétention aucune évidemment. Je suis simplement agréablement étonnée de mon évolution physique, ado, je n’aurais jamais imaginé avoir la crinière blonde que j’ai actuellement. Les gens changent …

Au sortir de ma douche, j’essore mes cheveux avec l’aide d’une serviette. J’ai pas mal de temps devant moi avant que sonne le coup des 22 heures. Je ne supporte pas être en retard. J’aime cette idée de partager un repas avec tous mes collègues et pouvoir faire leur connaissance plus paisiblement qu’entre deux couloirs autour d’élèves qui gigotent dans tous les sens. Et puis, partager quelques verres avec eux était synonyme de bonne surprises, j’avais hâte ! Imaginer Madame la directrice pompette me fait sourire.

Nue, je suis postée devant ma garde-robe qui renferme des trésors vestimentaires. Au diable cette blouse blanche et ces jupes noires étroites. Je vais prendre un précieux plaisir à choisir ma tenue pour le repas avec soins. Sans oublier les accessoires. J’ouvre ma penderie : une explosion de couleurs et de tissus de toutes sortes m’aveuglent. Je ne sais où donner de la tête. Pourtant, une petite voix me murmure que je n’ai rien à me mettre. L’appel du portefeuille sans doute. Je sors divers tenues qui me font de l’œil. Il y en a beaucoup trop. Je prends un soin méticuleux à choisir la robe la plus appropriée : pas trop provocante, pas trop dénudée, pas trop ci pas trop ça… J’allais être entourée de mes collègues, je devais me garder de choisir une tenue présentable pour l’occasion. Il y a des erreurs à ne pas faire… Je finis par opter pour une robe bordeaux en satin qui laisse mes épaules dénudées. La robe est longues mes jambes sont cachées. La robe enferme ma poitrine, il ne faudrait pas que j’attire les regards des messieurs à ce niveau-là. (Voir avatar)

Habillée, je m’attelle au ravalement de façade. Je n’ai pas vraiment envie de ressembler à un sapin de noël. Je m’applique à déposer des couleurs claires et un rouge à lèvre rose pâle : naturel. Ma robe était déjà assez voyante que pour que j’aie la main lourde sur le maquillage. Je décide de lâcher es cheveux naturellement. Mes pointes blondes s’articulent autour de mes épaules. J’enfile des talons aiguilles, comme d’habitude. Cette fois-ci, j’échange les escarpins noirs classiques pour des talons plus travaillés. Je me regarde dans le miroir, mon reflet me convient : je suis prête.

Devant la salle où nous allions passer notre repas de noël, je peux déjà sentir les plats divins qui nous attendent. L’odeur est délicieuse. Sans plus tarder, je m’élance et ouvre la porte. J’ai le plaisir de constater que je suis la première avec Madame La Directrice. Je jette un regard admiratif autour de moi : le banquet est somptueux. Je sens mon ventre se trémousser à l’idée d’engloutir toutes ces bonnes choses. Je salue Mcgonagal poliment. J’espère que les autres invités ne vont pas tarder à faire leur entrée, je ne voudrais pas passer mon repas plongée dans les yeux de Madame la directrice.


© Pando
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre Jeu 8 Déc - 23:42
Souper de Décembre

Shawn X Le personnel

Je n’ai pas besoin de beaucoup de raisons : dès que je reçois le hibou de la directrice, je suis vendu. Il me faut peu pour accepter de fêter gratuitement devant un buffet à perte de vue. Bien que je suppose que nous devrons discuter de certaines technicalités, je n’ai aucun doute sur le fait que nous trouverons une manière de rendre cette soirée inoubliable. Comment ne pourrait-elle pas l’être alors que je suis aussi proche de plusieurs membres du personnel ? Après réflexion, j’ai l’impression d’être entouré par ma famille proche ou éloignée : Arielle, Clyde, plus récemment Shawn…C’est une réelle réunion de famille par ici !

Et puis, il faut dire qu’en présence de Duncan, cela risque d’être fort amusant (sans oublier le fait que nous sommes un drôle de duo avec quelques verres dans le nez). C’est vrai que j’ai une raison supplémentaire (par exemple le beau fessier attirant de ma belle infirmière) mais ce n’est pas important de le préciser. Alors, j’ai plusieurs motivations, ce qui fait en sorte que je suis excité et plutôt optimiste à propos de ce souper.

Rae m’a parlé de sa présence à ce souper cette semaine (sur son ton hautain évidemment). Je lui ai simplement répondu que je ne pensais pas y aller (simplement pour qu’elle soit encore plus énervée en me voyant). Je ne sais pas ce qui me pousse à autant vouloir la taquiner, c’est peut-être son constant dédain envers ma personne qui me pousse dans cette direction. J’ai une drôle de manière de réagir à ceux qui me détestent. D’ailleurs, pourquoi me déteste-t-elle ? C’est encore un mystère que je tente de percer. Suis-je trop innocent pour comprendre ? Probablement, mais je m’assume dans mon innocence ! Après tout, c’est bien pour cela que les gens croient que je ne suis pas une menace pour les autres. Au fond, ils croient que je ne suis qu’un petit chien de poche bien docile… Ah, s’ils savaient tout ce que j’analyse en permanence, ils seraient surpris de réaliser à quel point j’ai des yeux et des oreilles un peu partout dans mon entourage. Mais mes pensées ne sont pas vraiment pertinentes !

Tout cela pour dire que je suis d’une très bonne humeur en cette soirée ! Après avoir pris une rapide douche, j’enfile un complet noir version moldu, une chemise blanche comme neige et un nœud papillon pour faire ressortir mes yeux ( t’as vu, ça rime!) Je me dirige vers la Grande Salle quelques minutes avant l’heure, guettant par le fait même le peu d’étudiants encore présents dans les couloirs afin de, peut-être, y apercevoir une tête familière (on ne sait jamais, c’est presque un party de Noël annuel par ici!) Malheureusement pour ma petite personne, je me retrouve à l’entrée sans entrevoir les têtes des jumeaux Murray. Cela me rend morose quelques instants (ils sont où, encore?) avant que je me ressaisisse en ouvrant la porte.

La vue de la Grande Salle ainsi décorée me rend rapidement nostalgique. Cela fait des années que je n’ai pas participé à des festins dans ce genre. Sentir que je fais partie d’une organisation aussi soudée me remplit immédiatement d’une grande fierté, comblant le vide laissé par la tranquillité de l’infirmerie. Il faut dire que j’ai une chance incroyable d’être responsable de l’infirmerie de Poudlard à mon âge. Au plus profond de ma personne, je peux comprendre pourquoi Rae parait autant découragée par mon attitude nonchalante (mais ne lui dites pas, okay?) Et puis, il y a une partie de moi-même qui espère encore qu’elle voit plus loin que cette attitude que je me donne. Mon comportement ne fait pas de moi un mauvais magicomage. Enfin, c’est ce que je crois.
Parlant du loup, elle est assise à une des extrémités de la table. Je me demande bien pourquoi elle s’est assise autant en retrait. Je salue rapidement la directrice, puis me dirige avec presse vers la jolie infirmière. Je m’assois à ses côtés, et avant même qu’elle puisse penser à se déplacer, je lui glisse

- Penses-y même pas. La directrice nous regarde. Il ne faudrait pas qu’elle aille des doutes sur notre chimie au travail, non ?

Je m’empare d’une coupe de vin déjà remplie sur la table et boit une gorgée sans attendre les autres invités. Ils commencent à prendre place autour de nous, et Rae se retrouve rapidement prise à mes côtés. Je me retourne pour saluer Duncan qui a pris place à mes côtés, et lui tends une coupe de vin.

- Vieux, on a du vin à volonté ce soir !

Nous callons nos verres d’un trait. Je dépose ma coupe vide sur la table, avant de me retourner vers Rae. Mon visage est plus hilare, et mes yeux démontrent une certaine sincérité.

- Apprends à me connaitre en tant que personne. Si la personne est aussi désagréable que le collègue, alors je te permets de m’haïr.

Je ne souris pas vraiment, ce qui est loin d’être dans mon habitude. Je n’ai que le côté de la bouche minimalement surélevé, faute de mes muscles crispés en permanence en raison de mes sourires contagieux. Je sais être ‘’à mon affaire’’ quelques fois, mais ça s’avère être si ennuyant à chaque fois que je remets mon masque de farceur afin de profiter de chaque minute que la vie m’offre.
acidbrain


avatar
Don't get lost in the streets of London

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t29-shawn-j-murray-le
Âge : 25
Situation amoureuse : Divorcé
Messages : 86
Points : 0
Emploi : Magicomage
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre Sam 10 Déc - 8:20


Un souper de Noël
FT. Les profs

Un repas de noël pour les enseignants...je ne sais pas si je dois dire youpi ou non. Il est vrai que nous sommes déjà à cette période de l'année ou la majorité des élèves vont rentrer chez eux pour fêter ce moment en famille tandis que moi...qu'est ce que je vais faire de mon noël moi ? Je ne sais pas vraiment. J’attends de voir ce qui va se passer. Pour débuter, je sais que je ne le ferais pas en famille. C'était amusant de se faire chopper par ses parents en train de se faire mettre profond, mais dans le genre reniement éternel ça se pose là également. Alors je le passerai sûrement seul avec une bouteille de bourbon...ou alors je prendrais une forme plus féline, plus sympathique et je le passerais sur les genoux d'une certaine personne sous ses caresses, me persuadant que c'est moi et non son chat à qui il offre son attention et son amour. Oui c'est une idée aussi.
Mais la question n'est pas là pour l'instant, il faut que je me hâte sinon je vais finir en retard au diner et voici une chose que Minerva n'aimera pas spécialement. Oui, je l'appelle Minerva quand je pense à elle, ce n'est pas un manque de respect en soit puisque je ne l'appelle pas ainsi devant qui que ce soit. Trop de respect pour cette femme merveilleuse qui à cru en moi. Contrairement à d'autres personnes de mon entourage proche qui me pense toujours trop nul pour parvenir à tenir mes fonctions dans ce château. Je grommelle un peu à l'idée. C'est agaçant d'avoir si peu de confiance de sa part.

Je finis malgré tout de me préparer avec ma tenue de soirée la plus élégante. Une costume à l'ancienne avec veston et montre en or, que je transformerai peut etre en petit animal au cours de la soirée pour donner un peu de féerie à notre repas. J'ai même troqué mon superbe Kilt contre un pantalon de costume des plus classe me mettant parfaitement en valeur. Et oui, il faut toujours être à son avantage pour une soirée de Noël ou se trouvera le beau Shawn. Même si je n'ai aucune chance de le faire boire assez pour le ramener dans ma chambre et profiter de lui...avec de la chance, il y aura du gui dans la pièce et j'arriverai à me retrouver coincé sous la branche avec lui ? Espoir, espoir. Qu'importe. Je ne dois pas me concentrer que sur lui. Il y aura bien d'autres personnes à cette soirée. Ma petite Victoire, l'autre Shawn, cette pétasse de Rae qui va encore chercher à faire de l’œil à mon infirmier ! Non, on a dit de ne pas se concentrer sur lui. Je finis donc de me préparer, m'observant dans mon miroir une dernière fois quand un hululement me surprend à ma fenêtre. C'est ma chouette, une petite bête des plus sympathique qui m'amène du courrier et parfois des souri. Des souri que je peux amener à Shawn en lui faisant croire que je les aient chassé moi même. Bah oui, couverture de chat jusqu'au bout des pattes...enfin presque parce que j'irai jamais chier dans une litière !

J'ouvre donc ma fenêtre, offrant une légère caresse à mon petit animal, prenant le message qu'il m’amène. Un rendez vous. Oui, je suis inscrit à un système de rencontre et j'ai rencontré un mec assez sympa qui me propose de le retrouver plus tard pour un verre et du scrabble horizontal. Sincèrement je doute de finir à l'horizontale, mais ce serai plutôt une bonne chose que de glisser ce papier dans une de mes poches et de le faire maladroitement tomber prêt de Shawn. Cela pourrait provoquer une ouverture par jalousie ?

Je souri d'un air amusé en le glissant dans ma poche de veste avant de descendre de mes appartements vers la salle de réception ou se déroulera notre repas. Bien sur, je ne suis pas le premier arrivé et cela m'aurai étonné. Mais je souri en voyant mes divers collègue arrivé, notre directrice et me dépêche d'aller me mettre à table à la seule place qui reste prêt de Shawn puisque l'autre et prise par l'autre pétasse. Un jour je l'aurai. Sous forme de chat si il faut je la grifferai et la mordrai et je ferai caca dans ses chaussures ! Bon ça c'est pas sympa du tout mais je l'aurai un jour. C'est mon Shawn !

Je m'assied donc prêt de lui attrapant une coupe de vin pour le suivre dans son idée de boire.

« Ouai mais moi j'ai d'autre projets pour ce soir ! Le genre qui nécessite de ne pas être trop bourré...Enfin...pas de cette façon ! »

Je ris un peu m'enfilant ma coupe avant de m’intéresser un instant à mon voisin de gauche. Cette soirée promettais d'être longue.
Code by Joy
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre Sam 10 Déc - 18:44
Souper de Décembre


Evidemment, j'avais bien reçu le hibou de Minerva et je n'attendais que cette soirée pour passer un bon moment. Mes collègues étaient comme des amis et cela m'avait fait plaisir de pouvoir enfin fêter noël avec eux. D'habitude, je l'aurais fêté avec toute ma famille (qui est énorme sois dit en passant) et me serait faite critiqué par grand-mère Molly sur mon poids, trouvant que je ne mange pas assez...

Bref.

J'avais enfilé une robe des plus élégante, je suis une princesse après tout, et m'étais maquillée le plus finement possible. Certes, j'avais envie de rayonner, mais me mettre mes collègues féminines à dos, n'était pas mon intention. Non, ce que je voulais, c'était... impressionner Teddy. Cela fait des semaines que nous n'avons pas eu un moment à nous. Le boulot nous prend un temps insoutenable et la dernière fois que nous avons diner tout les dejx.. c'était il y a des lustres.

Je marchais à travees les couloirs, subissant quelques sifflements d'élèves de septièmes années qui n'étaint pas insensibles à mon charme de vélane. Mais, je n'y fis pas attention.

En entrant dans la grande salle, je souris en aperçevant Mcgonnagal, Shawn, Duncan et Rae. Teddy n'est pas encore arrivé. Deux sifflements me font lacher un rire, tandis que je rejoins la table et m'assoit en face du jeune médicomage.


- Moi aussi, je veux un verre de vin!

Je me sers du délicieux nectar en souriant finement comme d'habitude, quand j'entends l'intervention de Duncan.

- Encore une nouvelle conquête? Tu m'exaspère avec tes histoires sans lendemain, Duncan! Les histoires d'amour, ça se vit...

Je continue à discuter avec les deux garçons, quand je vois Teddy arriver. Mes joues rougissent légèrement, tandis que je l'invite à s'asseoir à mes cotés.

- Que nous vaut ce diner, professeur Mcgonnagal?


lumos maxima

_________________

   
Pourquoi attendre, alors qu'on peut agir? V.W.

   
Crédit - [url=dream.forumotion.com]Joy[/url]
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Assistante de vol

Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22
Situation amoureuse : Compliqué
Messages : 138
Points : 0
Patronus : Louve alpha
Emploi : Assistante et remplacante en vol
Année : /
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre Dim 11 Déc - 16:50


Souper de Décembre
J’ai toujours aimé Noel, c’était ma fête de l’année préférée. Cependant, je ne sais pas si être en compagnie de tous mes collègues ce soir à partager un repas divin me motivais. J’avais l’habitude de retrouver autour de la table ma famille et mes enfants. Rencontrer mes collègues autour d’un repas pouvait s’avérer sympathique surtout que les rumeurs disaient qu’il y aurait du vin à foison.  J’avais la responsabilité d’y aller, surtout que je ne les connaissais pas vraiment vu que j’étais arrivé comme un cheveu dans la soupe. Et puis, en général, je préférais les éviter. Pas envie de leur parler, ni de leur infliger mon humeur maussade habituelle.

Bon, fallait que je me prépare. Je m’assois sur le bord de mon lit et tente d’enlever mon pantalon couvert de boue. Depuis mon accident, j’avais pris l’habitude de me vêtir et de me dévêtir assis. Ça me demandait beaucoup moins d’énergie que de rester debout appuyé sur ma béquille. En enlevant mon pantalon, je risque encore une grimace en voyant la cicatrice sur ma cuisse. Longue et irrégulière, celle-ci prouve l’attaque du dragon qui m’a valu la perte de tous mes rêves et mon ambition légendaire. Je glisse mes doigts sur elle. Je tressaille. Elle est toujours douloureuse malgré son ancienneté. Un an. Enfin, un peu plus. Mais à chaque fois que j’y repense, j’ai l’impression que c’était hier.

J’aimerai tant que ça soit un lointain souvenir…

Je me la joue pas tirée à quatre épingles ce soir. Oh non. Jeans noir, chemise blanche légèrement ouverte et un veston noir également feront amplement l’affaire pour mes collègues. Je n’avais pas la tête à impressionner qui que ce soit. Et puis, à quoi bon ? Mon charme légendaire s’était envolé avec ma dignité y’a pas si longtemps que ça.
Je me déplace lentement dans les couloirs. Ma jambe y est pour quelque chose mais je pense qu’au fond je n’ai pas vraiment envie d’y aller. Je traîne la patte. Ma patte folle. Pas celle entre mes jambes hein, j’vous vois venir. Celle-là ne fonctionne plus depuis longtemps. Waw quelle maturité, Shawn. Je croise quelques étudiants que je somme de rentrer dans leur salle commune, ils ne doivent plus être dans les couloirs à cette heure-ci.

J’arrive tant bien que mal devant la Grande Salle, j’entends déjà des conversations à l’intérieur. Je suis en retard de dix minutes mais qu’importe. Ce n’est pas comme si c’était quelque chose d’officiel et puis, certains savent que je ne suis pas souvent ponctuel. J’entre.

J’aperçois directement Shawn, mon filleul. Il est assis à côté d’une jolie blonde, l’infirmière et du professeur de métamorphose. Je salue l’assemblée d’un bref signe de la main et m’assied à côté de Victoire et face à Duncan. Je dépose ma béquille à mes pieds. Si quelqu’un venait à se prendre les pieds dedans cela provoquerait l’hilarité générale. Je capte Shawn Junior du regard et je lui adresse un clin d’œil complice, jetant par la même occasion un coup de tête vers son assistante. Ils iraient bien ensemble.

« Bon, il est où le vin qu’on remplisse mon verre ? » Je choppe la bouteille et verse un verre de vin à Victoire ainsi qu’à moi. Par la même occasion je ressers un verre à tout le monde. J’ai l’air un peu bourru et peu amical mais je reste tout de même quelqu’un de sympathique ou du moins, je m’efforce un peu de l’être.

Y’a que des jeunes ici. Où sont Clyde et Arielle ? Je ne compte pas jouer au baby Sitter avec les jeunes. Faites qu’ils arrivent vite !

J’écoute d’une oreille ce que Miss Weasley rétorque à Duncan par rapport à ces conquêtes. Je ne peux m’empêcher de dire à la petite blonde :
« Tu sais ma p’tite, les princes et l’amour éternel c’est dans les contes de fées, hein ! Le plaisir aussi ça se vit. » Je fais un clin d’œil à Ducan même si je ne sais pas vraiment de quoi il est question. J’veux juste tenter de me sociabiliser. Un peu, quoi.

Je bois une gorgée de mon verre, vide. Déjà. Hop, c’est parti pour le second round.



© Pando
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre Lun 12 Déc - 4:54
Gamyn aime l'odeur de la nourriture. Elle est attirante et ô combien délicieuse! Pour cette raison, il va de soi que celui-ci transplane dans la Grande Salle. Les effluves sont aussi exquises qu'une elfe de maison en déshabillé!

Gamyn transplane donc au milieu de la table à manger. Son pied s'enfonce dans quelque chose de mou et visqueux (du hummus). Grimaçant, il tire son pied du bol avex force, arrosant par le fait même Rae de hummus. En se retournant en riant, il fait tomber un verre d'eau sur la table, qui coule dans la direction de Victoire. Il s'empare d'une miche de pain bien chaude et moelleuse, arrache un petit morceau qu'il lance droit dans l'oeil de Shawn avant de transplaner à nouveau dans les cuisines

Il s'assoit, tranquillement, et mange sa miche qu'il avait préparé un peu plus tôt. Satisfait de son oeuvre, il s'endort par la suite tout souriant.
avatar
Fantôme Mascotte

Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Points : 0
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre Lun 16 Jan - 8:12


Souper de Décembre
J’ai voulu me lever d’un bond lorsque Shawn s’est installé à côté de moi. Pourquoi, me collait-il autant par Merlin ? Prenait-il plaisir à me faire sortir de mes gongs ? Ne voyait-il pas que je ne pouvais pas le supporter ? Était-il stupide à ce point ? Je respire un bon coup avant de retrouver mon calme. En effet, Mc Gonnagal nous regardait du coin de l’œil et je ne pouvais pas me permettre de faire scandale aux yeux de tous. Derrière le sourire hypocrite que je tends à Shawn en guise de réponse, m’imagine le déchirer et en faire des confettis. Je n’arrive jamais à comprendre comment il arrive à me faire perdre patience outre le fait bien sûr qu’il ait volé mon job. J’ai toujours été d’une grande patience, mais lui… HAN ! Stop ! Je n’allais pas me pourrir ma soirée à cause de ce petit insecte. Scarabée. Paf, écrasé. Ça suffit, Rae !

Coincée à côté de Shawn, et en bout de table en plus, je remplis mon verre de vin. Je le remplis légèrement, je ne veux pas perdre le contrôle avec Shawn Junior à côté de moi. J’apprécie que le professeur de Métamorphose s’asseye à côté de Shawn, ça occupera le gamin. Je suis tellement contente que Victoire s’installe près de nous. Je pourrais discuter avec des personnes intéressantes, à moins que ce souper parte en vrille et que tout le monde se tape sur la gueule. Ce que j’ai envie de faire à mon voisin.

Mais… Aujourd’hui nous fêtons noël. Soirée de partage et de pardon, je pouvais faire un effort. Qu’aurais dit ma mère ? Elle m’aurait sans doute réprimandé en me signalant que Noel était une fête qui rassemble et non qui sépare. En me ressassant ces souvenirs, j’ai mon cœur qui se serre. Je passe ma main sur ma gorge et bois un coup de vin. Ma mère me manquait terriblement et en sa mémoire, je jure que je ne ferais pas d’effluve ce soir. Je sèche discrètement mes paupières avec un coin de ma serviette et me concentre sur la conversation.

- Encore une nouvelle conquête? Tu m'exaspère avec tes histoires sans lendemain, Duncan! Les histoires d'amour, ça se vit...

Je manque de m’étrangler. Les histoires d’amour se vivent ? Non ma petite, tu te trompes. L’histoire avec Aaron m’avait transformée et bien que je n’aie plus aucune amertume à ce sujet, ce connard (oui, c’est un connard) m’avait brisé le cœur. Ne jamais tomber amoureuse. Je ne peux m’empêcher de lui répondre avec tout le pessimisme et le cynisme dont je peux faire preuve :

- Oui, Victoire. Ça se vit tellement intensément que tu ne vois pas que t’es face à un mur.

Je continue à boire mon verre de vin, je me sens bien seule tout à coup. Shawn me ramène à la réalité en me glissant que je pourrais le haïr lorsque j’apprendrais vraiment à le connaître. Le pire c’est qu’il avait raison. J’observe que son regard n’est pas le même lorsqu’il me dit ça. Il est… Sérieux. Son sourire malicieux a disparu, préférant le troquer contre ces yeux qui me transpercent. Je lui réponds tout bas, encore hantée par ces souvenirs douloureux :

- Je ne peux pas faire ça. Je suis désolée.

Dois-je lui énumérer toutes les raisons qui me poussent à le détester ? Je me reprends tout de même :

- Mais je ferais l’effort ce soir.


Je retourne mon attention sur le repas et remplis mon assiette de mets sans viande. Je n’ai vraiment pas envie de discuter. Je voulais juste manger et partir. Pourquoi, fallait-il que je pense à ma mère et à Aaron ce soir ? J’avais dans l’optique de passer une bonne soirée, je pense que c’est raté.

Soudain la soirée s’anime suite à l’arrivée d’un elfe de maison qui surgit au centre de la table renversant tout sur son passage. Je sursaute à tant de remue- ménage. J’écarquille les yeux et je me lève de ma chaise, surprise. Sans que je puisse réagir, je reçois de la nourriture visqueuse sur ma robe et dans les yeux. Je ne vois rien et dans tout ce joyeux bordel, je parviens à glisser et à me retrouver sur les genoux de Shawn Junior. Je commence à avoir les yeux qui brûlent. Je panique :

- Y’a du piment dans ce truc ! CA BRUUUUUUUUUUUULE !

Et autour de moi j’entends tout le monde s’activer à cause de cet elfe de malheur, c’est le chaos. J’aimerais tellement me rouler en boule dans mon lit.



© Pando
[/quote]
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre Lun 16 Jan - 15:45


Un souper de Noël
FT. Les profs

Bon alors, il était pas si mal que ça ce petit dîner de Noël, tout le monde s'aime et se dit des mots d'amour que rêver de mieux pour cette jolie soirée ? Que l'autre salope est en train de chauffer Shawn l'air de rien ? Que Victoire va me refaire la morale sur les histoires d'amour et que Shawn va encore me dire vas y fait toi du bien ? Bah oui, je les connais à force les loustic, c'est mes copains. Enfin tous sauf Rae. Elle s'est une salope qui drague mon mec ! Qui sais pas qu'il est mon mec, mais osef c'est pas le plus important non ?
Je me contente donc de sourire aux dire des un et des autres, ils sont gentil, marrant mais ils ne connaissent rien. Vivre ses histoires d'amour. Voila une chose intéressante, pourrais je dire que je vis mon histoire d'amour ? J'aime un homme depuis plus de dix ans, je l'aime du plus profond de mes tripes, de chaque putain de fibre de mon être. Lorsque j'étais malade à Sainte Mangouste et que j'ai failli crever cette drôle de grippe c'est lui que j'ai appelais dans mes délires. C'est à lui que je pense quand je me lève, quand je me couche, quand je me branle. Et il est là, à coté de moi à faire des niaiseries à cette pétasse peroxydée ! Je suis sur que ses seins sont aussi faux que son nez !
Mais voilà, elle ouvre sa grande gueule de pétasse. Tente de briser les rêves d'amour de Victoire. Elle en sais quoi de l'amour celle là ? Elle se fait tringler sur les coins de bureaux et elle parle sentiment ? Bon je sais pas si c'est vrai mais c'est comme ça que je la vois. Peut etre que si elle tournais pas autour de mon mec je l'apprécierais. Même si ça m'étonnerai beaucoup.
J'allais lui répondre un truc bien senti quand un petit elfe de maison arriva foutant un putain de bazard. Le hummus qu'il jette sur le visage de Rae, l'eau qui coule vers Victoire, mais quad je le vois lancer un truc vers Shawn...Reflexe ! Je suis un chat oubliez pas et j'attrape sa putain de boule de pain avant qu'elle ne touche mon Shawn, prêt à gueuler contre cette creature mais il a déjà disparu. Bon tant pis. Tant mieux, au moins il a fait ce qu'il devait faire. Je n'ai pas fait attention au verre d'eau ni à voir si Victoire est mouillée. Tout ce que je vois c'est que tout le monde semble surpris et que d'autres ris alors que l'assistante médicale beugle comme une vache parce que son œil lui pique...je soupire un peu, me demandant si elle vaux la peine ou non, mais prefere reprendre notre conversation précédente.

« Pour reprendre notre conversation avant que l'elfe ne vienne assaisonner Rae, je n'ai pas d'histoire d'amour Victoire, j'ai des histoires de cul ! C'est pour la baise et pour rien de plus. Parce que vois tu, la personne que j'aime ne sais meme pas qui je suis et prefere les femmes. Et ca fait dix ans que ça dure alors...je baise pour oublier ! »

Je prend une gorgée de mon verre de vin, me disant que j'ai peut etre un peu trop parlé, mais je m'en fous. La truie continu de chouiner pour son œil, ce qui va forcément attirer Shawn qui va vouloir aider. Comment faire pour s'en sortir ? Je bouge légèrement ma baguette sous la table, laissant apparaître une jolie branche de gui au dessus de nos têtes souriant amusé !

« Oh du gui ! Faut s'embrasser ! »

Je ne cherche pas. J'attrape Shawn junior quoiqu'il fasse ou dise, mes deux mains autour de son cou et lui offre un putain de baiser des familles, me demandant si d'autres allez jouer le jeu. Pour ma part, je savoure le baiser. Mon premier baiser avec cet homme. Enfin public...car je l'ai déjà pas mal embrassé pendant qu'il dormait.
Code by Joy
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre Mer 18 Jan - 17:55


Souper de décembrel


Je n'ai pas eu le temps de répliquer aux remarques, qu'un elfe de maison apparu et fit valser un verre sur ma robe. Je poussai un cri de stupeur, avant de remarquer que ce n'était que de l'eau.

Par contre, j'étais trempée. Mes cheveux commençaient à friser de tout coté.

Secouant ma tete pour évacuer un peu l'eau, je fis face à deux choses incroyablement étrange. Rae qui hurlait de douleur et Duncan qui embrassait Shawn à pleine bouche.

Hoquetant de choc, je me précipitais vers Rae pour l'aider à essuyer la sauce sur son oeil. Il était rouge. Paniquée, je clamai d'une voix forte.

- SHAWN FAIT QUELQUE CHOSE! SON OEIL EST ENTRAIN DE S'INFECTER, JE CROIS.

Je déteste ce genre de situation. Ah si j'avais mis la main sur cet elfe de pacotilles. Meme si je suis dans l'association de tante Hermione, il y a des limites à ne pas dépasser.

Je finis tout de meme par me rasseoir et d'essayer d'éponger ma robe tant que je pouvais.

- Pour revenir au sujet, chacun à sa conception après tout. Mais, c'est pas une raison pour le faire ne public, Duncan.

Je jubile presque en essayant de remettre mes cheveux en place. Quel gachis, moi qui avait mis quelques heures à me préparer. Je repris un verre de vin, histoire de faire passer cette histoire et regarda les restes de mes collègues avec une pointe de colère. Sauf Mcgonnagal, évidemment.





© Pando

_________________

   
Pourquoi attendre, alors qu'on peut agir? V.W.

   
Crédit - [url=dream.forumotion.com]Joy[/url]
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Assistante de vol

Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 22
Situation amoureuse : Compliqué
Messages : 138
Points : 0
Patronus : Louve alpha
Emploi : Assistante et remplacante en vol
Année : /
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre Mer 25 Jan - 15:29


Désolé du retard


Ah, Gamyn est passé par là.
Noel. Si je trouve celui qui a inventé cette fête de malheur… Cela faisait le troisième que je faisais sans ma femme, et bordel, qu’est ce qu’elle me manquait. Chaque année, à cette période j’avais cette douleur au fond de moi, cette douleur de son absence. L’absence de son sourire, de ses gestes, de son amour, c’était difficile à vivre au quotidien. S’il n’y avait que pour moi que ça devenait compliqué en plus, je ne dirai rien… Mais mes enfants ont besoin de leur mère également, elle commence à leur manquer, il rentre dans l’âge où la mort commence à avoir une signification. Ma fille a besoin d’un modèle féminin, mon fils à besoin d’amour maternel… Je ne savais pas tellement si je faisais un bon père, mais je savais qu’aimer pour deux était fortement compliqué. Plus tôt dans la journée, j’avais emmené mes enfants acheter un costume et une robe de bal. Conan allait être très élégant, comme j’aurai pu l’être à son âge, mais le plus flagrant était la ressemblance que Kyllianne avait avec sa mère dans cette robe qui lui allait comme un gant mais qu’il faudra jeter l’année prochaine car elle ne rentrerait plus dedans. Puis, c’était à mon tour, j’aimais passer du temps avec mes enfants, c’était un moyen comme un autre de profiter d’eux avant que la prochaine merde arrive. Je n’ose leur dire mais leur oncle est très intelligent et il peut fuir d’Azkaban à n’importe quel moment, je m’y attends, et quoique je fasse, il me retrouvera.

Je ne parle jamais de la façon dont est morte ma femme, c’était compliqué et puis…j’avais honte. Honte, de mon frère et de son comportement qui a valut la vie de mes parents, de ma première petite amie et de ma femme. De plus, je n’arrivais pas encore à en parler sans que ma gorge se noue. Car même si mon syndrome donne l’impression que je l’ai oublié, mes sentiments pour elle, sont encore là, et ils ne cesseront jamais d’être là. Je suppose qu’elle était mon grand amour et que je ne pourrais retomber amoureux un jour. Lorsque j’ai su que j’étais au repas du personnel pour la troisième fois, puisque c’est ma troisième année, je me suis dis que cette fois je n’irai pas seul, et c’est tout naturellement que j’avais demandé à mon assistante, Aliénor de m’y accompagner, elle qui ne devait pas connaitre grand monde du personnel, c’est toujours délicat de faire son entrée à Poudlard en tant qu’élève, mais en tant que personnel c’est bien pire, croyez moi, j’ai vécu les deux. Je me voyais mal la laisser y aller seule du coup.

22h00 approchait et je n’étais pas prêt, je préparais mes enfants en fait. Une fois que c’était fait, j’allais m’occuper de moi, après c’était les vacances, alors j’allais les passer avec mes enfants, les chouchouter, m’amuser avec eux, car dans Poudlard, on ne s’amuse plus, un faux pas, et je leur fait moins de cadeau que pour les autres. Mes enfants, c’est toute ma vie. Je prends mon traitement afin d’éviter d’avoir à le prendre à table et va prendre une douche en vitesse. J’allais être en retard, Aliénor m’en voudrait surement, mais je pense qu’elle pouvait comprendre que j’étais avec mes enfants avant cette soirée. Sortant rapidement de cette douche décompressante, j’enfile mon costume et mon nœud papillon et me dirige vers la grande salle. En arrivant, je vis Aliénor qui m’attendait, je grimace et la regarde avant de donner un motif.

« Désolé, Miss Black, mes enfants m’ont pris plus de temps que prévu. »

Je lui tends mon bras en souriant.

« On y va ? »

Nous nous mettons à marcher suite à sa réponse. Nous arrivons à la table, je souris à McGonagall et dit  bonjour à mes collègues. En réalité, je regardais surtout le capharnaüm provoqué par l’elfe. Je soupire et regarde Miss Weasley. J’écoutais un peu leur conversation, enfin, jusqu’à ce que Duncan se met subitement à embrasser Shawn, je me met à rire et regarde mon assistante en coin avant de regarder Victoire.

« Vous savez, miss Weasley, l’amour est éphémère, le « pour toujours » n’existe pas, croyez moi. »  

Je regarde la directrice avant de continuer.

« Je suis navré du retard, c’est ma faute, mes enfants m’ont pris du temps. »
Kiki:
 



_________________

You're my secret.
“My secret is that I love you.” — @Shiya.
avatar

En savoir plus
Mes RPS en cours:
Informations supplémentaires:
Professeur

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t309-un-boulet#2582 http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t236-picoti-picota-ki
Messages : 204
Points : 0
Patronus : Poudlard
Emploi : Prof de DCFM
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre Jeu 26 Jan - 0:26
Souper de Décembre

Shawn X Le personnel

Je tente de me concentrer sur leur conversation, mais je n’y parviens pas. Mes yeux sont constamment attirés vers la robe de Rae, ses cheveux bien placés, son maquillage... C’est rare qu’elle est aussi bien habillée, alors je profite de la vue. Je tente tout de même de porter une attention aux paroles de Duncan sans être vraiment surpris par son attitude. Lorsque Rae me dit qu’elle ferait un effort, je souris tel un gamin. Parfait!

- Ah! Mais des efforts c’est tout ce que je demande ma belle!

En prenant l’exemple de ma collègue, je déguste mon assiette tranquillement. La soirée s’annoncait tranquille et propice à de beaux échanges. Enfin, ça c’est avant l’apparition de ce foutu elfe de maison! Lorsqu’il apparaît, je prends une gorgée d’eau. La surprise me fait renverser mon verre sur mes pantalons, et je fais une grimace tandis que je sens l’eau couler dans mon slip. Au même moment, une main passe directement devant mes yeux, et la cacophonie de la salle me laisse douter sur d’éventuelles dommages colatéraux. Je me retourne vers Duncan, qui me tend un morceau de pain qu’il vient tout juste d’attraper. Je penche la tête sur le côté.

- Wouah, bon réflexe!

J’ai à peine le temps de me tourner vers mon assistante que je l’entends chigner qu’il y avait du piment dans ce truc... Mais quel truc? Je tente de focusser mon attention sur elle, mais celle-ci s’est agenouillée et me tiens les genoux. J’écarquille de grands yeux, trouvant la position particulièrement...sexy. Malgré sa souffrance, je la trouve... La voix de Duncan me fait tourner la tête d’instinct et....

Et je dois avouer que tout va trop vite. Je peux entendre Victoire qui crie que je dois aider Rae, mon assistante qui chigne à mes pieds et... Duncan qui pose ses lèvres contre les miennes. Mon premier réflexe est de répondre à son contact, déposant une main sur son torse. Puis, je réalise que ses lèvres appartiennent à mon meilleur ami. L’odeur de sa peau, m’embrasse. Mais qu’est-ce que...que... Quoi? Ma main le repousse doucement.

- Mais qu’est-ce.... que tu ....ffff...fais ?!?

Je suis trop choqué pour réagir ou dire quoi que ce soit d’autre, et ma bouche reste entre-ouverte pendant le court moment durant lequel mon cerveau tente de comprendre la situation. Mes yeux se posent sur le gui, mon corps prend conscience des mains de Rae sur mes genoux et mes oreilles réceptionnent les cris de Victoire. Je m’empare des mains de Rae, que je repousse rapidement pour me lever de ma chaise à mon tour. Je gremole, passant une main dans mes cheveux.

- Non, mais c’est quoi ce bordel!

Je me retourne vivement vers Victoire, ayant perdu mon humeur locace.

- Ce n’est pas en me criant aux oreilles que je vais parvenir à faire quelque chose!


Sous un élan d’adrénaline, je m’empare du corps léger de Rae afin de la transporter telle une mariée hors de la Grande Salle. Au passage, je lance un drôle de regard à Duncan. J’aimerais dire quelque chose, mais j’en suis incapable. J’ai encore de la difficulté à appréhender la situation. J’accélère le pas afin de me diriger rapidement vers l’infirmerie. Le trajet me permet de mettre en perspective cette idée troublante : j’ai embrassé Duncan. Ce simple fait me donne envie de courir, et c’est ce que je fais. Portant Rae dans mes bras, je commence à courir de toutes mes forces afin de sortir ce baiser de ma tête. J’arrive à l’infirmerie, haletant et les bras brûlants. Pour une rare fois, je pourrai dire que mon entraînement physique a été utile. Je dépose Rae sur une civière, m’empare gauchement de compresses stériles et d’une seringue sans aiguille contenant de l’eau stérile. J’ouvre rapidement les compresses puis je fais couler l’eau de la seringue sur la compresse.  Je presse les compresses sur les yeux de Rae. Cela devrait aider à calmer le brûlement. Pendant que je tiens les compresses, j’hésite. Se pourrait-il que je sois en plein milieu d’un rêve? Je veux dire, ce ne serait pas une première pour moi. Mes rêves sont parfois très réalistes et farfelus. Ce n’est pas non plus la première fois que mes rêves me mènent à... à embrasser Duncan. Ou plus... Mais... Non... Enfin.... Enfin, je connais un seul moyen de le découvrir.

Je soupire, lâchant les compresses pour approcher mon visage de celui de Rae. Si je l’embrasse, il y a de fortes chances qu’elle me frappe. Or, avant que je puisse poser mes lèvres contre les siennes, elle tente de déposer sa main contre l’une des compresses. Ce geste fait en sorte que son ongle accroche violement mon sourcil. Je me redresse en grognant de douleur, déposant une main sur celui-ci. Lorsque j’enlève ma main, je remarque une tâche rouge dans ma paume. Je saigne. C’est réel. Très réel. Je...

- Oh merde... J’ai...embrassé Duncan? J'ai...J'ai embrassé Duncan!

Le sang coulant de mon sourcil m’importe peu. J’ai embrassé Duncan. Pour la première fois de ma vie, je l’ai embrassé. Et... Et devant la... directrice de Poudlard?!? Je sens mes joues s’enflammer, et je les remplis d’air en ouvrant de grands yeux de cerf égaré. Mais dans quel bordel nous nous sommes entraînés ce soir?

acidbrain



_________________
    There's nothing left to say..now
    Who knows what's right? The lines keep getting thinner. My age has never make me wise but I keep pushing on, and on, and on. There's nothing left to say now... I'm giving up, giving up, hey hey, giving up now...  
avatar
Don't get lost in the streets of London

Voir le profil de l'utilisateur http://twentyfouryearslater.forumactif.com/t29-shawn-j-murray-le
Âge : 25
Situation amoureuse : Divorcé
Messages : 86
Points : 0
Emploi : Magicomage
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PERSONNEL - Souper de Décembre
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
PERSONNEL - Souper de Décembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)
» le souper de la cour du roi ....
» Invitation au souper de julien cassart
» Temoignage Personnel
» Listes du Personnel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twenty-four years later :: Archives de TFYL :: Archives du flood :: RP HS-
Sauter vers: